FANDOM


Lecteur (Succès) 2920, vol. 06 - Mi-l'an
SpellTomeConjuration
Titre: 2920, vol. 06 - Mi-l'an
Titre complet: Mi-l'an, Livre VI de 2920, Dernière Année de l'Ère Première
Auteur: Carlovac Villenouet
Précédent:

2920, vol. 05 - Plantaisons

Suivant:

2920, vol. 07 - Hautzénith

Skyrim
Compétence Armure lourde
Poids 1
Valeur 70
FormID 0001AFF7
Oblivion
Compétence Armure lourde
Poids 1
Valeur 100
FormID 00024402
Morrowind
Compétence Armure lourde
Poids 3
Valeur 275
FormID BookSkill_Heavy Armor2
Voir l'article principal : Livres (Online)
Voir l'article principal : Livres (Skyrim)
Voir l'article principal : Livres (Oblivion)
Voir l'article principal : Livres (Morrowind)

2920, vol. 06 - Mi-l'an est un livre présent dans :

Il appartient à la série de livres 2920, Dernière Année de l'Ère Première composée de 12 volumes.

Effets Modifier

Localisations connues Modifier

Online Modifier

Explorateur (Succès)
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.
  • ...

Skyrim Modifier

Oblivion Modifier

  • Chorrol, au magasin Feu et Acier, au deuxième étage, sur la deuxième étagère, au-dessus d'une pile de livres

Morrowind Modifier

Tomes Modifier

Tomes précédents Modifier

Tomes suivants Modifier

Voir aussi Modifier

Contenu du livre Modifier

2 mi-l'an 2920, Balmora, Morrowind

- L'armée impériale est rassemblée au sud, dit Cassyr. Elle ne se trouve plus qu'à deux semaines de marche d'Ald Iuval et du lac Coronati, et les troupes sont en armure lourde.

Vivec hocha la tête. Ald Iuval et Ald Malak, situées de part et d'autre du lac, étaient deux forteresses d'une importance cruciale sur le plan stratégique, aussi s'attendait-il depuis quelque temps à ce que l'ennemi les attaque. Son capitaine étala sur la table une carte du sud-ouest de Morrowind, luttant contre la brise entrant par la fenêtre ouverte.

- Des armures lourdes, dites-vous ? demanda l'officier.

- Oui, capitaine, répondit Cassyr. Ils campaient à proximité de Fort-Béthal et je n'ai vu que des armures naines, daedras ou d'ébonite, ainsi que des armes de qualité et des machines de guerre.

- Qu'en est-il des lanceurs de sorts et des bateaux ? s'enquit Vivec.

- Une troupe de mages-guerriers, mais pas de bateaux, répondit l'espion.

- S'ils sont tous en armure lourde, il leur faudra en effet au moins deux semaines pour rallier le lac Coronati depuis Fort-Béthal, dit Vivec en étudiant la carte avec attention. S'ils essaient de se rendre directement à Ald Marak par le nord, les marais les ralentiront, aussi comptent-ils certainement traverser le gué ici et prendre Ald Iuval. Ensuite, il ne leur restera plus qu'à longer la rive du lac pour attaquer Ald Marak par le sud.

- Ils seront vulnérables au moment de la traversée, ajouta le capitaine. Du moins, si nous attaquons après qu'ils ont franchi le milieu du gué, afin de les empêcher de faire demi-tour.

- Une fois encore, vos renseignements nous auront été précieux, dit Vivec avec un sourire à l'adresse de Cassyr. Grâce à eux, nous allons encore pouvoir repousser l'agresseur impérial.

3 mi-l'an 2920, Fort-Béthal, Cyrodiil

- Comptez-vous repasser par ici après votre victoire ? demanda le seigneur Béthal.

Le prince Juilek ne lui accorda pas la moindre attention, accaparé qu'il était par les préparatifs de son armée levant le camp. Il faisait frais ce matin-là, mais aucun nuage n'était visible dans le ciel. Nul doute qu'il ferait très chaud dans le courant de l'après-midi, surtout pour des soldats marchant en armure lourde.

- Si nous revenons rapidement, c'est que nous aurons été vaincus, répondit-il enfin.

Se tournant vers le pré, il y vit le potentat Versidue-Shaie remerciant le chambellan de Béthal pour avoir permis aux soldats de bénéficier des réserves de nourriture et de vin du village. Chaque jour exigeait une somme importante pour une telle armée.

- Avez-vous l'intention de partir plein est, mon seigneur ? s'inquiéta Béthal. Cela vous amènerait droit à la rive du lac Coronati. C'est au sud-est qu'il vous faut prendre si vous souhaitez arriver au gué.

- Assurez-vous que tous vos marchands sont bien payés avec l'or que nous vous avons remis et laissez-moi me préoccuper de l'endroit où je souhaite mener mon armée, lui répondit le prince avec un sourire de prédateur.

16 mi-l'an 2920, Lac Coronati, Morrowind

Vivec contemplait les eaux bleutées du lac, qui lui renvoyaient son reflet et celui de ses hommes. Mais pas d'armée impériale à l'horizon. S'il ne leur était rien arrivé en forêt, les soldats ennemis auraient pourtant dû atteindre le gué. Certes, les arbres l'empêchaient de bien voir la rive opposée, mais une armée aussi importante ne pouvait se déplacer invisiblement et sans faire de bruit.

- Montrez-moi la carte, demanda-t-il au capitaine. Vous êtes sûr qu'ils ne peuvent pas approcher d'un autre côté ?

- Nous avons posté des sentinelles dans les marais au nord, des fois qu'ils se montrent assez stupides pour les braver. Dans ce cas-là, nous serons avertis bien en avance. Mais il est impossible de traverser le lac, sauf au niveau de ce gué.

Vivec regarda encore son reflet, qui semblait se moquer de lui, puis ses yeux revinrent à la carte.

- Espion ! s'écria-t-il pour appeler Cassyr. Vous m'avez dit que l'armée adverse disposait d'une unité de mages-guerriers, mais qu'est-ce qui vous permet de l'affirmer ?

- Ils portaient tous une robe grise ornée d'un symbole mystique, expliqua Cassyr. Je me suis donc dit qu'il s'agissait de mages-guerriers. Sinon, que feraient-ils en compagnie d'une armée ? Ce ne sont quand même pas tous des guérisseurs...

- Sombre crétin ! s'emporta Vivec. Ce sont des mystiques de l'École de l'altération. Ils ont dû lancer un sort de respiration aquatique sur leur armée.

Vivec courut jusqu'à un nouveau poste d'observation lui permettant de voir le nord. Bien qu'Ald Marak ne soit qu'une minuscule silhouette à l'horizon, les flammes qui s'en élevaient ne laissaient aucun doute : l'assaut avait déjà débuté. Vivec poussa un hurlement de rage et son capitaine se mit immédiatement en œuvre de rassembler l'armée pour aller défendre le château.

- Retournez à Dwynnen, dit Vivec à Cassyr d'un ton sec, avant de partir rejoindre ses hommes. Vos services ne sont plus nécessaires, et encore moins souhaités.

L'armée de Morrowind arriva trop tard. Ald Marak était déjà tombée aux mains de l'Empire.

19 mi-l'an 2920, Cyrodiil, Cité Impériale

Le potentat entra dans la Cité Impériale en grande pompe, la population en liesse lui faisant une haie d'honneur pour le féliciter d'avoir pris Ald Marak. Certes, les citoyens seraient sortis plus nombreux encore si le prince était revenu, et Versidue-Shaie en avait pleinement conscience. Mais il ne bouda pas son plaisir pour autant. À sa connaissance, les habitants de Tamriel n'avaient encore jamais applaudi l'arrivée d'un Akavirois sur leurs terres.

L'empereur Reman III lui offrit une chaleureuse étreinte, puis ouvrit sans attendre la lettre écrite par le prince.

- Je ne comprends pas, dit-il après avoir fini de la lire. Vous êtes passés par le fond du lac ?

- Ald Marak est une forteresse extrêmement bien fortifiée, expliqua le potentat, comme l'armée de Morrowind a eu tout le loisir de s'en apercevoir à ses dépens, compte tenu du fait qu'elle se trouve désormais en dehors de ses murs. Pour nous en emparer, il nous fallait attaquer par surprise et avec des soldats revêtus d'armures lourdes. Grâce à ce sort permettant de respirer sous l'eau, nous avons pu avancer plus rapidement que Vivec ne le pensait, car les armures pèsent moins dans l'eau. Cette stratégie nous a permis d'attaquer la forteresse par l'ouest, là où ses défenses étaient les moins concentrées.

- Remarquable ! le félicita Reman. Vous êtes un tacticien hors pair, Versidue-Shaie ! Si vos ancêtres avaient été aussi intelligents que vous, nul doute que Tamriel serait une province akaviroise à l'heure qu'il est !

Le potentat n'était pas venu avec l'intention de se laisser attribuer le crédit de cette victoire alors qu'elle revenait au prince Juilek, seul concepteur du plan, mais il changea d'avis en entendant l'empereur mentionner la cinglante défaite qui avait suivi la tentative d'invasion de Tamriel par son peuple, deux cent seize ans plus tôt. Il se contenta donc de sourire avec modestie.

21 mi-l'an 2920, Ald Marak, Morrowind

Posté derrière une meurtrière, Savirien-Chorak regardait l'armée de Morrowind se replier jusqu'à la forêt comprise entre les marais et les environs du château. C'était le moment rêvé pour contre-attaquer. Peut-être serait-il possible d'incendier la forêt, et l'armée ennemie avec. Et si jamais ils parvenaient à capturer Vivec, ils pourraient peut-être l'échanger contre la reddition d'Ald Iuval. Il alla aussitôt soumettre ces suggestions au prince.

- Vous semblez oublier que j'ai donné ma parole qu'il ne serait fait aucun mal à l'armée ennemie ni à ses émissaires lors des négociations, rétorqua Juilek en éclatant de rire. N'avez-vous donc aucun sens de l'honneur, en Akavir ?

- Je suis né en Tamriel et je n'ai jamais connu la terre de mes pères, répondit l'homme-serpent. Mais j'avoue que vos coutumes me semblent étranges. Vous n'attendiez pourtant aucun quartier de ma part lorsque nous nous sommes affrontés dans l'arène de la cité impériale, il y a cinq mois de cela.

- C'était un jeu, expliqua le prince avant de signaler à son chambellan de faire entrer l'officier en chef des Dunmers.

Juilek n'avait jamais rencontré Vivec auparavant, mais il avait entendu dire que ce dernier était un dieu vivant. Pourtant, c'est un homme qui se présenta à lui. Séduisant, musclé et manifestement intelligent, certes, mais un homme tout de même. Cela fit plaisir au prince, qui ne se sentait pas capable de discuter avec un dieu.

- Bonjour, mon valeureux adversaire, lui dit Vivec. Il semblerait que nous ayons atteint une impasse.

- Pas forcément, répondit Juilek. Vous ne voulez pas nous céder Morrowind et je peux difficilement vous le reprocher. Mais je dois prendre vos côtes afin de protéger l'Empire contre une éventuelle agression par voie de mer, ainsi que certains châteaux stratégiques tels que celui-ci, Ald Umbeil, Tel Aruhn, Ald Lambasi et Tel Mothrivra.

- Et en échange ? s'enquit Vivec.

- En échange ? répéta Savirien-Chorak en éclatant de rire. Vous semblez oublier que vous venez ici en vaincu, pas en vainqueur.

- En échange, répondit le prince, l'Empire cessera d'attaquer Morrowind, sauf en réponse à une éventuelle agression de votre part. La marine impériale vous protégera en cas d'invasion et vous pourrez vous étendre en vous emparant de certaines régions du Marais noir, à condition que l'Empire n'en ait pas besoin.

- Votre offre est raisonnable, concéda Vivec après quelques instants de réflexion. Pardonnez ma surprise, mais je ne suis pas habitué aux Cyrodiléens qui négocient plutôt que de prendre ce qu'ils désirent par la force. Puis-je avoir quelques jours avant de vous faire connaître ma décision ?

- Nous nous reverrons dans une semaine, accepta le prince en souriant. D'ici là, je vous garantis qu'il n'y aura plus de combats, sauf si votre armée nous attaque.

Vivec quitta les quartiers du prince en ayant la conviction qu'Almalexia avait eu raison, comme à son habitude. La guerre était terminée... et le prince ferait un excellent empereur.

L'année se poursuit dans le livre VII, Hautzénith.

Apparitions Modifier

2920, Dernière Année de l'Ère Première
2920, vol. 05 - Plantaisons 2920, vol. 06 - Mi-l'an Hautzénith
Hautzénith|→
Bethsoftblack
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.


La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard