FANDOM


Lecteur (Succès) 2920, vol. 11 - Sombreciel
Book07
Titre: 2920, vol. 11 - Sombreciel
Titre complet: Sombreciel, Livre XI de 2920, Dernière Année de l'Ère Première
Auteur: Carlovac Villenouet
Précédent:

2920, vol. 10 - Soufflegivre

Suivant:

2920, vol. 12 - Soirétoile

Skyrim
Poids 1
Valeur 11
FormID 0001ACE3
Oblivion
Poids 1
Valeur 11
FormID 000243D3
Morrowind
Compétence Lame courte
Poids 3
Valeur 275
FormID BookSkill_Short Blade2
Voir l'article principal : Livres (Online)
Voir l'article principal : Livres (Skyrim)
Voir l'article principal : Livres (Oblivion)
Voir l'article principal : Livres (Morrowind)

2920, vol. 11 - Sombreciel est un livre présent dans :

Il appartient à la série de livres 2920, Dernière année de l'Ère Première composée de 12 volumes.

Effets Modifier

Localisations connues Modifier

Skyrim Modifier

Dawnguard

Oblivion Modifier

  • Leyawiin, à la guilde des mages, au deuxième étage, sur le plateau supérieur sur un tas de livres, difficilement perceptible à cause de sa taille

Morrowind Modifier

Tomes Modifier

Tomes précédents Modifier

Tome suivant Modifier

Voir aussi Modifier

Contenu du livre Modifier

2 sombreciel, 2920, Tel Aruhn, Morrowind

"Un homme demande à vous voir, Mère de la nuit," dit le garde. "Un membre de la tribu des Kothringi qui se présente comme étant le seigneur Zuuk de Marais noir, faisant partie de la garnison impériale de Gidéon."

"Qu'est-ce qui te fait penser que je pourrais avoir le moindre intérêt à le rencontrer ?" demanda la Mère de la nuit d'un ton d'une venimeuse douceur.

"Il apporte une lettre de feue l'impératrice de l'Empire cyrodiilique."

"Cette journée est décidément bien chargée," sourit-elle en applaudissant de délectation. "Fais-le entrer."

Zuuk pénétra dans la pièce. Sa peau métallique, bien qu'uniquement visible au niveau de son visage et de ses mains, réfléchissait la lueur du feu et les éclairs qui striaient la nuit orageuse, par-delà la fenêtre. La Mère de la nuit aperçut également son propre reflet, telle qu'il la voyait : sereine, belle, inspirant la peur. Il lui tendit la lettre de l'impératrice sans dire un mot. Elle la lut en sirotant son vin.

"Le duc de Morrowind m'a lui aussi offert une somme non négligeable pour assassiner l'empereur plus tôt cette année," finit-elle par dire en pliant la lettre. "Son tribut n'a jamais été livré. Ce fut particulièrement fâcheux, d'autant plus que je m'étais déjà donné la peine de placer l'un de mes agents au palais. Qu'est-ce qui pourrait m'inciter à penser que votre tribut, des plus généreux et promis par une femme morte, me parviendra ?"

"Je l'ai apporté avec moi," répondit simplement Zuuk. "Il se trouve dans le carrosse, à l'extérieur."

"Alors, apportez-le ici et l'affaire sera conclue," sourit la Mère de la nuit. "L'empereur sera mort avant la fin de l'année. Vous pouvez confier l'or à Apaladith. À moins que vous ne vouliez un peu de vin ?"

Zuuk déclina l'offre et se retira. À l'instant où il quittait la pièce, Miramor sortit sans un bruit de derrière une tapisserie aux couleurs sombres. La Mère de la nuit lui proposa un verre de vin, qu'il accepta.

"Je connais cet homme, ce Zuuk," annonça prudemment Miramor. "Mais j'ignorais qu'il travaillait pour l'ancienne impératrice, cela dit."

"Parlons un peu plus de toi, si cela ne te dérange pas," répondit-elle, sachant très bien que cela ne le dérangerait pas.

"Laissez-moi vous prouver ma valeur," dit Miramor. "Permettez-moi d'être celui qui abattra l'empereur. J'ai déjà tué son fils et vous avez vu à l'instant que je sais parfaitement me dissimuler. Vous n'avez pas remarqué le moindre mouvement sur la tapisserie, n'est-ce pas ?"

La Mère de la nuit sourit. Les choses se mettaient en place très convenablement.

"Si tu sais comment utiliser une dague, tu le trouveras à Bodrum," dit-elle, avant de lui décrire ce qu'il devrait faire.

3 sombreciel, 2920, Longsanglot, Morrowind

Le duc regardait par la fenêtre. C'était le petit matin et, pour la quatrième journée consécutive, une brume rouge planait au-dessus de la ville, accompagnée d'éclairs. Un vent fou parcourait les rues, arrachant les drapeaux du haut des remparts du château, forçant les habitants à tenir leurs volets fermés. Quelque chose de terrible arrivait sur ces terres. Le duc n'était pas un homme très instruit, mais il connaissait les signes. Et ses sujets les connaissaient également.

"Quand mes messagers atteindront-ils les Trois ?" grogna-t-il en se tournant vers son intendant.

"Vivec se trouve loin au nord, il négocie le traité avec l'empereur," répondit-il d'une voix tremblante de peur. "Almalexia et Sotha Sil sont à Necrom. Nous pourrons peut-être les joindre en quelques jours."

Le duc hocha la tête. Il savait que ses messagers étaient rapides. Mais la main d'Oblivion l'était tout autant.

6 sombreciel, 2920, Bodrum, Morrowind

La lumière des torches accrochant les flocons brumeux donnait l'impression d'être dans un autre monde. Les soldats des deux camps s'amassaient autour des plus grands des bûchers : l'hiver rassemblait des ennemis qui s'affrontaient depuis quatre-vingts ans. Bien que seuls de rares gardes dunmers fussent capables de parler le cyrodiilique, ils avaient trouvé un terrain d'entente en luttant ensemble contre le froid. Quand une jolie servante rougegarde passait parmi eux pour se réchauffer avant de retourner à la tente du traité, de nombreux hommes des deux camps levaient vers elle des yeux approbateurs.

L'empereur Reman III aurait voulu en avoir fini avec ces négociations avant qu'elles n'aient commencé. Un mois plus tôt, il avait pensé que ce serait un signe de bonne volonté que d'accepter une rencontre sur le site de sa défaite contre l'armée de Vivec. Mais l'endroit lui rappelait plus de mauvais souvenirs qu'il ne l'aurait cru. Malgré les protestations du potentat Versidue-Shaie qui affirmait que les rochers de la rivière étaient naturellement rouges, il aurait juré pouvoir reconnaître les taches du sang de ses soldats. 

"Nous tenons les détails du traité," dit-il en prenant un verre de yuelle chaude des mains de sa maîtresse, Corda. "Mais ce n'est ni le lieu ni le moment de signer. Nous devrions le faire au Palais impérial, avec tout le faste et la splendeur que nécessite cette occasion historique. Faites venir Almalexia avec vous. Et ce magicien..."

"Sotha Sil," murmura le potentat.

"Quand ?" demanda Vivec avec une infinie patience.

"Dans un mois exactement," répondit l'empereur en souriant avec munificence avant de se relever maladroitement. "Nous organiserons un grand bal pour commémorer l'événement. À présent, je vais faire une petite promenade. Avec ce temps, mes jambes deviennent vite douloureuses. Corda, ma chère, voulez-vous bien m'accompagnerez ?"

"Bien entendu, Votre Majesté Impériale," répondit-elle en l'aidant à atteindre l'entrée de la tente. 

"Souhaitez-vous également que je vous accompagne, Votre Majesté Impériale ?" demanda Versidue-Shaie.

"Ou moi ?" demanda le roi Dro'Zel de Sencha, récemment nommé conseiller à la cour.

"Cela ne sera pas nécessaire, je n'en ai que pour une minute," répondit Reman.

Miramor était accroupi parmi les mêmes roseaux que ceux où il s'était caché près de huit mois auparavant. À présent, le sol était dur et couvert de neige et les joncs rendus glissants par le givre. Les moindres de ses mouvements émettaient un crissement. Sans le vacarme causé par les chants combinés des armées de l'Empire et de Morrowind autour des feux de camp, il n'aurait pas osé s'approcher plus près de l'empereur et de sa concubine. Ils se tenaient dans la crique gelée en contrebas du promontoire, entourés d'arbres que la glace faisait scintiller.

Miramor tira lentement sa dague du fourreau. Il avait légèrement exagéré sa maîtrise des lames courtes auprès de la Mère de la nuit. Bien sûr, il en avait utilisé une pour trancher la gorge du prince Juilek, mais à l'époque, celui-ci n'avait pas été en position de rendre les coups. Cela dit, quelle difficulté pouvait-il y avoir à poignarder un vieil homme borgne ? Quelle maîtrise de la lame un assassinat aussi facile pouvait-il requérir ?

Le moment idéal se présenta sous ses yeux. La femme avait vu quelque chose plus loin dans le bois, un glaçon de forme inhabituelle apparemment, et elle s'était avancée pour le prendre. L'empereur était resté en arrière, en riant. Il se tourna pour faire face au promontoire et regarder ses soldats en train d'entonner leur refrain, présentant son dos à l'assassin. En faisant attention au bruit de ses pas sur le sol gelé, celui-ci s'avança et frappa. Presque.

À l'instant fatidique, il sentit une main puissante retenir son coup, tandis qu'une autre lui plantait une dague dans la gorge. Il fut incapable de crier. L'empereur, qui contemplait toujours ses soldats, ne vit pas Miramor se faire traîner jusque dans les roseaux avant qu'une lame bien plus habile que la sienne ne s'enfonce dans son dos, le paralysant. 

Tandis que la flaque grandissante de son sang commençait déjà à se cristalliser sur la terre gelée, Miramor, agonisant, regarda l'empereur et sa courtisane s'en retourner vers le camp, au sommet du promontoire.

12 sombreciel, 2920, Longsanglot, Morrowind

Un brasier de flammes malsaines était tout ce qui restait de la cour centrale du château de Longsanglot, montant vers les cieux jusqu'aux nuages bouillonnants. Une épaisse fumée goudronneuse roulait à travers les rues et mettait le feu à tout ce qui était fait de bois ou de papier. Des créatures ailées semblables à des chauves-souris harcelaient les gens pour les forcer à sortir de leurs cachettes, les jetant dans les bras des envahisseurs. La seule chose empêchant la ville d'être entièrement consumée était le sang humide de ses habitants qui imbibait à présent le sol en crachotant.

Mehrunes Dagon sourit en contemplant le château en ruines.

"Dire que j'ai failli ne pas venir," lança-t-il d'une voix puissante qui tonna au-dessus du chaos. "J'aurais perdu une excellente occasion de m'amuser !"

Son attention fut soudain attirée par un rayon de lumière aussi fin qu'une aiguille qui transperçait la pénombre du ciel noir et rouge. Il le suivit des yeux jusqu'à la source : deux silhouettes, un homme et une femme debout au sommet d'une colline surplombant la ville. Il reconnut immédiatement l'homme en robe blanche. Il s'agissait de Sotha Sil, le sorcier qui avait convaincu tous les princes d'Oblivion d'accepter cette trêve insensée. 

"Si vous êtes venus voir le duc de Longsanglot, il n'est pas ici," lança Mehrunes Dagon en riant. "Mais vous retrouverez peut-être des morceaux de lui la prochaine fois qu'il pleuvra."

"Daedra, nous ne pouvons pas te tuer," lui lança Almalexia, le visage dur et résolu. "Mais tu vas très vite le regretter."

Sur ce, deux dieux vivants et un prince d'Oblivion s'affrontèrent au milieu des ruines de Longsanglot.

17 sombreciel, 2920, Tel Aruhn, Morrowind

"Mère de la nuit," dit le garde. "Une missive de votre agent au palais impérial."

La Mère de la nuit lut attentivement la note. L'épreuve avait été couronnée de succès : Miramor avait bien été repéré et éliminé. L'empereur était entre des mains très dangereuses. La Mère de la nuit répondit immédiatement.

18 sombreciel, 2920, Balmora, Morrowind

Sotha Sil, son visage solennel affichant une expression indéchiffrable, accueillit Vivec sur la grande place située devant son palais. Vivec avait chevauché nuit et jour après avoir été informé de la bataille, dans sa tente de Bodrum. Il avait couvert mille après mille, traversant en trombe les terres dangereuses de Dagoth-Ur. Au sud, pendant toute la durée du voyage, il avait vu les nuages rouges tourbillonnant dans le ciel et avait su que la bataille continuait à faire rage, jour après jour. À Gnisis, il avait rencontré un messager de Sotha Sil qui lui demandait de le retrouver à Balmora.

"Où est Almalexia ?"

"À l'intérieur," répondit Sotha Sil d'une voix empreinte de lassitude. Une affreuse balafre lui courait le long de la mâchoire. "Elle est gravement blessée, mais Mehrunes Dagon ne reviendra pas d'Oblivion avant de très nombreuses lunes."

Almalexia était allongée sur un lit de soie, soignée par les guérisseurs personnels de Vivec. Son visage entier, lèvres comprises, était aussi gris que la pierre et des taches de sang s'étendaient lentement à travers la gaze de ses bandages. Vivec prit sa main glacée. Les lèvres d'Almalexia formaient des mots silencieux. Elle était en train de rêver.

Elle se battait à nouveau contre Mehrunes Dagon, au milieu d'une tempête de feu. Tout autour d'elle, les restes noircis d'un château s'écroulaient, projetant des nuages d'étincelles vers le ciel nocturne. Les griffes du Daedra s'enfoncèrent dans son ventre, diffusant un poison dans ses veines, tandis qu'Almalexia l'étranglait. Alors qu'elle s'effondrait au sol aux côtés de son adversaire vaincu, elle s'aperçut que l'édifice en proie aux flammes n'était pas le château de Longsanglot. C'était le Palais impérial.

24 sombreciel, 2920, La Cité impériale, Cyrodiil

Une rafale de vent hivernal soufflait sur la cité, faisant vibrer les fenêtres et les dômes de verre du Palais impérial. Des rayons de lumière tremblante éclaboussaient de motifs irréels les silhouettes qui se trouvaient à l'intérieur.

L'empereur aboyait des ordres à ses serviteurs en vue de préparer le banquet et le bal. C'était l'activité qui lui procurait le plus de plaisir, plus encore que la guerre. Le roi Dro'Zel s'occupait des divertissements, sujet sur lequel il avait des opinions très affirmées. L'empereur lui-même organisait les détails du dîner. Poisson d'argent rôti, essence de légumes, soupes à la crème, hélerac au beurre, langues en gelée. Le potentat Versidue-Shaie avait émis quelques suggestions personnelles, mais les goûts des Akavirois étaient très particuliers.

À la nuit tombée, Dame Corda accompagna l'empereur dans ses appartements.

L'année se termine en soirétoile.

Apparitions Modifier

2920, Dernière Année de l'Ère Première
2920, vol. 10 - Soufflegivre 2920, vol. 11 - Sombreciel 2920, vol. 12 - Soirétoile
Bethsoftblack
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.


La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.