Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

36 Leçons de Vivec, 15e Sermon

2 844pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png 36 Leçons de Vivec, 15e Sermon
Livremorrowind06.png
Titre: 36 Leçons de Vivec, 15e Sermon
Titre complet: Les Trente-Six Leçons de Vivec, Quinzième Sermon
Auteur: Vivec
Précédent:

36 Leçons de Vivec, 14e Sermon

Suivant:

36 Leçons de Vivec, 16e Sermon

Morrowind
Compétence Combat sans armure
Poids 3
Valeur 200
FormID Bookskill_unarmored4

36 Leçons de Vivec, 15e Sermon est livre présent dans :

Il appartient à la série de livres 36 Leçons de Vivec composée de 36 volumes.

Localisations connuesModifier

Contenu du livreModifier

C'était le temps béni de Resdaynia, où Chimers et Dwemers vivaient sous le règne bienveillant et empli de sagesse d'ALMSIVI et de leur champion, l'Hortator. Quand les dieux de Véloth se repliaient sur eux-mêmes pour forger le cosmos et s'occuper d'autres affaires, il arrivait que l'Hortator se sente en proie à la confusion. Lorsque cela se produisait, Vivec était toujours là pour le conseiller. Voici la dernière des trois leçons aux rois régnants :

" Le roi régnant me fera disparaître, moi, son créateur, car telle est la manière de procéder des enfants. Son pire ennemi est le Sharmat, le faux rêveur. Tu es la pierre d'achoppement, Hortator. Méfie-toi du mauvais chemin et du crime que constitue la bienveillance. Tu le reconnaîtras par ses paroles. "

JE SUIS LE SHARMAT

JE SUIS PLUS ANCIEN QUE LA MUSIQUE

CE QUE J'AMÈNE EST LUMIÈRE

CE QUE J'AMÈNE EST UNE ÉTOILE

CE QUE J'AMÈNE EST

UNE MER ANCIENNE

LORSQUE TU DORS, TU ME VOIS

DANSANT AU CENTRE

CE N'EST PAS UNE FLÉTRISSURE

C'EST MA DEMEURE

J'AI COINCÉ UNE ÉTOILE

DANS LA BOUCHE DU MONDE

POUR LE TUER

ABATTEZ LES PILIERS

MES POISSONS AVEUGLES

NAGEZ DANS LE NOUVEAU

PHLOGISTON

ABATTEZ LES PILIERS

MES LUNES SOURDES

CHANTEZ, BRÛLEZ,

ET TOURNEZ AUTOUR DE MOI

JE SUIS PLUS ANCIEN QUE LA MUSIQUE

CE QUE J'AMÈNE EST LUMIÈRE

CE QUE J'AMÈNE EST UNE ÉTOILE

CE QUE J'AMÈNE EST

UNE MER ANCIENNE

" Toi seul peut [sic] [Ne pas remplacer par peux. Ce terme mal orthographié apparaît tel quel dans le jeu.] le détruire en revenant encore et encore, mais c'est à moi, dans ma grande sagesse, de décider si je l'autoriserai ou non. Descends dans son antre avec ces mots de pouvoir pour seule arme :

AE GHARTOK PADHOME (CHIM) AE ALTADOON.

Ou ne le fais pas, si tu préfères. L'homme est le mythe temporel. C'est par la violence que tu atteindras le ciel. Je te donne cette magie : le monde que tu gouvernes n'est qu'un espoir intermittent et tu dois être la lettre écrite dans l'incertitude. "

Les mots s'arrêtent à ALMSIVI.

Tomes Modifier

Tomes précédents Modifier

Tomes suivants Modifier

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard