Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

36 Leçons de Vivec, 25e Sermon

2 799pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png 36 Leçons de Vivec, 25e Sermon
Livremorrowind06.png
Titre: 36 Leçons de Vivec, 25e Sermon
Titre complet: Les Trente-Six Leçons de Vivec, Vingt-Cinquième Sermon
Auteur: Vivec
Précédent:

36 Leçons de Vivec, 24e Sermon

Suivant:

36 Leçons de Vivec, 26e Sermon

Morrowind
Compétence Armurerie
Poids 3
Valeur 200
FormID BookSkill_Armorer4

36 Leçons de Vivec, 25e Sermon est un livre présent dans :

Il appartient à la série de livres 36 Leçons de Vivec composée de 36 volumes.

Localisations connuesModifier

Contenu du livreModifier

L'évangile de la cité :

" Toutes les cités sont nées de lumière solide. Il en va ainsi de la mienne, de la sienne.

" Puis la lumière s'atténue, révélant l'ange brillant et terrible de Véloth. Il est dans sa forme pré-chimer, le démoniaque VEHK, pâle, émacié mais infiniment beau, peau tendue sur ses os d'oiseau, bras entourés de serpents à plumes. Ses ailes se déploient derrière lui, leurs extrémités rouges et jaunes brillant tels des rasoirs sous les rayons du soleil. Ses cheveux vaporeux flottent comme s'il évoluait sous l'eau, laiteux dans le nimbe de lumière qui lui fait comme une couronne autour du front. Sa présence est indéniable, la crainte respectueuse qu'il inspire presque insoutenable.

" Cette cité est différente des autres, car il s'agit de celle de Dieu. Celles des autres pays endorment leurs habitants et s'engagent en direction de l'orient blessé par les étoiles pour me rendre hommage. Prise par la glace des âges, la capitale des hommes du Nord s'incline devant Vivec la cité, elle et moi ensemble.

" Les rues qui se sont pensées d'elles-mêmes véhiculent mon sang. Je me suis reconstruit. Les pancartes nées de mes yeux annoncent mon bras commercial, au bout duquel existera bientôt une mer intérieure. Sur mon corps se pressent ceux qui sont venus me voir dresser tel un monolithique instrument de plaisir. Mon épine dorsale est la rue principale de la cité que je suis. D'innombrables transactions se déroulent dans mes veines, ajoutant sans cesse à mon existence. Des temples ont été érigés autour de ma boîte crânienne et je les porterai éternellement telle une couronne me couvrant le chef. Marche sur les lèvres de Dieu.

" Ils m'ajoutent de nouvelles portes et, sans le moindre effort, je deviens trans-immortel grâce aux allées et venues du marché où je suis monnaie d'échange, pièce frappée de mon visage d'une face et de mon corps de ville de l'autre. Je regarde au travers de chaque fenêtre. Bien vite, je deviens un insecte doté d'un million d'yeux. Et qui rêve.

" Les trompes de guerre résonnent tels les cris du bétail entre mes côtes. Les hérétiques sont mis à mort au niveau de mes places-genoux. Je déborde dans les collines, soulevant les maisons, mais jamais rien ne me démange. Les cités constituent l'antidote de la chasse.

" Je fais apparaître des lanternes pour éclairer mes creux, prête de la cire aux milliers de bougies qui portent mon nom, encore et encore, ce nom innombrable, prêtre et mantra, Dieu et cité, emplissant le moindre recoin, roue toujours tournante, rivière bondissante, langage et union charnelle, vol et quête. Ne t'inquiète pas, toi qui marches à mon côté. Tel est le plan colossal de l'Aurbis, la promesse du PSJJJ : œuf, image, homme, dieu, cité, État. Je sers et suis servi. Je suis fait de ficelle et de mortier et j'accède à mon propre précédent, un monde sans raison d'être. Un monde sans moi. "

Les mots s'arrêtent à ALMSIVI.

Tomes Modifier

Tomes précédents Modifier

Tomes suivants Modifier

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard