Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

36 Leçons de Vivec, 26e Sermon

2 826pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png 36 Leçons de Vivec, 26e Sermon
Livremorrowind06.png
Titre: 36 Leçons de Vivec, 26e Sermon
Titre complet: Les Trente-Six Leçons de Vivec, Vingt-Sixième Sermon
Auteur: Vivec
Précédent:

36 Leçons de Vivec, 25e Sermon

Suivant:

36 Leçons de Vivec, 27e Sermon

Morrowind
Compétence Discrétion
Poids 3
Valeur 200
FormID BookSkill_Sneak5

36 Leçons de Vivec, 26e Sermon est un livre présent dans :

Il appartient à la série de livres 36 Leçons de Vivec composée de 36 volumes.

Localisations connuesModifier

Contenu du livreModifier

Alors, Vivec s'arracha à son extase architecturale et retourna à l'espace qui n'en était pas un. Depuis sa demeure provisoire, il contempla le monde intermédiaire pour y trouver le quatrième monstre, appelé Cabale de Poche.

Ce monstre se cachait dans les listes de sorts des grands mages chimers d'Extrême-Orient, où les ombrelles de l'empereur poussent en toute liberté. Vivec se déguisa en humble voyageur, tout en dégageant une faible aura afin que les mages s'intéressent à lui. De Muatra, il fit un simple Nain.

L'invisible arriva bientôt aux bibliothèques d'orient, où il chargea son nain d'engloutir les paroles de la Cabale de Poche. Chaque fois qu'il échouait, il fuyait. Ces vols se perpétrèrent pendant un an ou deux, jusqu'à ce que Muatra tombe malade d'avoir trop mangé, et qu'il explose à côté de l'enclos à esclaves proche de la tour d'un mage. La Cabale de Poche en profita pour s'insinuer dans la bouche des esclaves et recommencer à se cacher.

Sous les yeux de Vivec, les esclaves se mirent à baragouiner des mots dénués de sens et à essayer d'utiliser une magie qu'ils ne contrôlaient pas. Secouant leurs cages avec violence, ils chantaient des hymnes incorporant des bribes de savoir interdit. Des démons se matérialisèrent, qui se gorgèrent de l'excès de magie. Les Happeurs du Lieu Adjacent entrèrent de côté dans le monde, les esclaves ayant détruit les points non-cardinaux habituels.

Un insecte géant finit par arriver en volant, contenant en son sein le plus grand mage d'orient. Ce dernier ne fut pas abusé par le déguisement de Vivec, mais il se croyait si puissant qu'il ne tint pas compte de la divinité du poète-guerrier. Il lui parla donc très durement.

" Vois ce que tu as causé, sinistre imbécile ! Un océan de non-sens et de démons invoqués par les litanies. Je ne vois pas comment la raison pourra reprendre le dessus suite à ton interférence. Et pourquoi ne ferais-tu pas un pacte avec d'autres démons, hein ? "

Vivec transperça l'âme du mage. Le harnais de l'insecte géant tomba sur les cages et les esclaves coururent en tous sens, prononçant sans s'en rendre compte de nouvelles paroles magiques. Les couleurs s'insinuèrent dans le sol et Vivec créa un démon à tête en forme de dôme pour les contenir.

" La Cabale de Poche restera enterrée là à tout jamais, dit-il. Que cette contrée soit connue comme un pays où la magie était malfaisante et a été vaincue. "

Puis il ramassa Muatra en le tirant par la barbe et quitta l'hémisphère spectral constitué par le démon à tête en forme de dôme. Une fois à l'extérieur, il plaça un avertissement et un chant de clôture en bordure du démon afin de contenir les erreurs à l'intérieur. À l'aide d'os similaires à ceux de Muatra, il érigea une théorie-forteresse dans laquelle les langages fatals se retrouvèrent enfermés de toute éternité. Seht apparut et regarda ce que son frère-sœur avait créé.

" Des huit monstres, celui-ci est le plus difficile à comprendre, dit le Roi des Rouages. Puis-je le conserver ? "

Vivec répondit par l'affirmative, tout en enjoignant Seht de ne jamais libérer la Cabale de Poche dans le monde intermédiaire.

" J'y ai caché des secrets découverts lors de mes voyages et j'y ai créé un sosie de Muatra afin de les défendre contre les êtres mal avisés, expliqua-t-il. Sous ce dôme, l'homme n'est plus le mythe temporel. "

Les mots s'arrêtent à ALMSIVI.

Tomes Modifier

Tomes précédents Modifier

Tomes suivants Modifier

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard