FANDOM


Akatosh
Akatosh Stained Glass
Informations religieuses
Religion Neuf Divins
Panthéon Culte impérial
Type de divinité Dieu dragon du temps
Description physique
Genre Mâle
Forme physique *Humain
Chronologie et politique
Ère(s) de culte * Ère de l'Aube
Lieu(s) d'influence Kvatch
Affiliation Neuf Divins
Quotebg
"Sers ton Empereur et obéis-lui. Étudie les conventions. Vénère les Neufs, fais ton devoir et observe les commandements des Saints et des Prêtres."
― Akatosh, les dix Commandements des 9 Divins

Akatosh, le "dieu dragon du temps", est à la tête des 8 Divins (Kynareth, Stendarr, Mara, Dibella, Arkay, Julianos et Zénithar), puis des Neuf Divins (en ajoutant Talos) au sein du culte impérial.

Des entités proches sont présentes dans la plupart des cultes de Tamriel : Alduin dans l'ancien panthéon totémique nordique, Satak et Satakal dans le panthéon yokudan, Auri-El dans les panthéons altmeri et bosmeri, Alkosh dans le panthéon khajiiti, Bormahu (notre père) chez les Dovah. Akatosh est aussi présent dans les traditions dunmeri et tsaesci, où lui et les sept autres divins sont désignés par le nom dépréciateur de mordeurs.

Les Argoniens, ne reconnaissant pas le concept de temps, ne reconnaissent donc pas non plus Akatosh par conséquent.

Culte Modifier

Quotebg
"À AKATOSH qui perché depuis l'Éternité fait le Jour."
― Les 8 Invocations, Guide de poche de l'Empire, Première édition
Divers vertus et traits sont associées à Akatosh, présenté comme le premier des Divins et la représentation du bien suprême.

Akatosh est décrit comme le plus constant des Divins, l'incarnation de la persévérance, la loi, et l'invincibilité.

Il est aussi censé représenter l’invincibilité, la légitimité et la pérennité de l'Empire des Septims. Le symbole du dragon akaviri est d'ailleurs repris par l'Empire, et finit lié à Akatosh. Il se retrouve notamment sur les pièces de 1 Septims.

Le plan (ou planète) d'Akatosh , à l'instar des deux autres planètes gardiennes, garde la même position relative par rapport à Nirn durant toute sa révolution.

Akatosh est aussi à l'origine des enfants de Dragon, des mortels dont la caractéristique la plus connue est qu'ils maitrisent le Thu'Um presque nativement.

Histoire et apparitions sur TamrielModifier

Quotebg
"L'Empire est la loi. La loi est sacrée. Loué soit Akatosh. Et tous les divins."
― Pièce de un Septim
Si des mythes mentionnent Akatosh comme présent depuis la création, son introduction dans un panthéon a été faite par Alessia lorsqu'elle a synthétisé les panthéon elfiques et humains en les huit Divins.

Akatosh passa un pacte avec Alessia : tant que la lignée d’Alessia serait fidèle au sang du dragon, Akatosh ferait tout son possible pour maintenir fermées les portes d'Oblivion et pour refuser les armées de Daedra et de morts-vivants à leurs ennemis. C'est ainsi qu'il lui fit don du sang de Dragon, et fit en sorte que seul un sang de Dragon puisse porter l'Amulette des Rois, et donc allumer les feux du dragon de la Cité Impériale permettant d'assurer le rituel de fermeture des portes d'Oblivion. A leur mort, les âmes des empereurs de Cyrodiil vont dans l'amulette, la renforçant.

Cependant, lors de la crise d'Oblivion, le dernier empereur Enfant de Dragon de la lignée Septim, Martin Septim, n'ayant pas pu rallumer les feux du dragon à temps, n'eut d'autre choix que de se sacrifier en brisant l'amulette pour s'opposer à l'invasion de Merhunes Dagon. Les âmes des enfants de dragon successifs lui permirent de brièvement se transformer en avatar d'Akatosh, et de repousser le prince daedra. Il devint ensuite une statue permettant de renforcer la barrière entre le Mundus et Oblivion, malgré la perte de l'Amulette des Rois.

Auri-El et Akatosh sont mentionnés comme extrêmement présents sur Tamriel durant l'ère de l'Aube. Alkosh s'est manifesté pour cesser le pogrom de Pélinal contre les Khajiits, et le fantôme d'Alduin a été invoqué par Orky pour rajeunir les Nordiques à l'âge de six ans.

ControversesModifier

Auri-El/AkatoshModifier

Bien que nombre d'Altmer confondent ces deux êtres, Le Monomythe montre que les deux ont combattu dans des camps différents durant l'Aube. Bien que très proches, ces deux entités diffèrent donc sur certains points.
200px-ShrineofAkatosh

Autel d'Akatosh.

Cette confusion peut venir d'Alessia qui a réuni divers aspects en Akatosh, puis des élus Maruhkati, qui en voulant séparer le côté elfique d'Akatosh, ont changés les trois êtres que sont Auri-El, Akatosh, et Shezarr. Chacun possède des points communs, ainsi que des différences. La dualité d'Akatosh, entre le dragon du temps lié à Auri-El, et le dieu des hommes Shezarr, est visible sur les vitraux le représentant.

Alduin/AkatoshModifier

L'ancien culte Nordique ne semble pas faire de distinction entre Alduin et Akatosh. Celle-ci existe pourtant, Akatosh étant le temps linéaire, et donc considéré comme créateur, et Alduin le temps circulaire, considéré comme destructeur car dévorant périodiquement le temps pour relancer un cycle de temps linéaire.

Cependant, à l’Ère Quatrième, peu de confusion subsiste entre ces deux entités, même parmi le commun des Nordiques.

Par jeux Modifier

Les personnages peuvent recevoir diverses bénédictions provenant d'Akatosh ou de ses prêtres.

  • Dans Daggerfall, faire partie du culte d'Akatosh permet de diminuer le temps des longs voyages.
  • Dans Oblivion, les autels d'Akatosh offrent un bonus de 10 points de Rapidité.
  • Dans Skyrim, ceux qui prient Akatosh reçoivent une augmentation de 10% la régénération de la magie. L'amulette d'Akatosh offre aussi cet avantage.

Bibliographie liéeModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.