Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Archipel de l'Automne

4 648pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Pour la version d'Online, voir : Archipel du Couchant (Online)
Archipel de l'Automne.jpg

Archipel de l'Automne

L'Archipel de l'Automne ou Archipel du Couchant,[1] appelé Alinor jusqu'à la fin de l'Ère Seconde et durant l'Ère Quatrième, est constitué de deux îles principales : Artaeum et Auridia. Cette province est la terre natale du peuple altmer. Ces îles sont considérées comme parties intégrantes de l'Empire de Tamriel malgré sa localisation dans la mer Abécéenne.

L'archipel est avec le Val-Boisé un des états fondateurs du Premier Domaine aldmeri.

Direction et politiqueModifier

L'Archipel de l'Automne fait partie du Troisième Domaine Aldmeri, alliance entre le Val-Boisé et l'Archipel de l'Automne, et deux états de Elsweyr (Anequina et Pelletine).


Avant le coup d'état survenu en 4E 22, l'archipel était gouverné par un monarque, qui après l'assimilation des îles à l'Empire Cyrodillien, a prêté allégeance à l'Empire.


Le coup d'état mentionné précédemment a été orchestré par l'organisation nationaliste connue sous le nom de Thalmor. Depuis c'est le Thalmor qui dirige le domaine et l'archipel. Ce parti tient son nom de la première organisation qui avait régné sur leur Premier Domaine Aldmeri composé d'Altmers, de Bosmers et de quelques Khajiits, et qui ont servi le parti dirigeant et le corps diplomatique, une unité para-militaire et le comité des alliances.

Le Thalmor manipule toutes les processus gouvernementaux et diffusent leurs dogmes nationalistes par ce biais. Il est également considéré comme une organisation d'élite grâce au potentiel magique des Altmers dû à leur prédispositions génétiques.

Le Troisième Domaine AldmeriModifier

Voir article principal : Le Troisième Domaine Aldmeri

Prise de pouvoir - 4E 22 Modifier

Avant la Crise d'Oblivion, l'organisation Altmer devenue plus tard Thalmor, n'était qu'un petit groupe de marginaux processifs, méprisé ouvertement par la société Altmer. Durant les années de déclin de l’Ère Troisième, le Thalmor a encouragé de nombreux boycotts de produits de l'Empire.


Lorsque que les Portes d'Oblivion ont commencé à s'ouvrir à travers Tamriel, l'Archipel de l'Automne s'est trouvé plongé dans l'anarchie. Les réfugiés ont été massacrés par centaine. Ceux qui ont tenté de fuir par la mer ont été stoppés par les tempêtes créées par les Daedras et ont été abattus sur les quais et les docks. Nombreux sont ceux qui se sont noyés dans ces flots déchainés.

Durant la Crise d'Oblivion, la légendaire Tour de Cristal des Hauts-elfes fut la dernière tour a résisté face aux hordes de Daedras. C'est à cet endroit-même, qu'eut lieu l'assaut final, où sorciers et archers Altmers décimèrent tant et tant de Daedras. Dans les derniers instants, avant que les hordes disparaissent véritablement, la tour fut détruite, par les machines Daedra. Le Thalmor a donc défendu la population durant les événements d'Oblivion, mais n'a pu préservé la Tour de Cristal.


Des rumeurs perpétuées par le Thalmor entachèrent la réputation de ceux qui contestèrent l'intervention salvatrice du Thalmor lors de Crise d'Oblivion, les contraignant à quitter le territoire. Les exilés qui maintinrent leur propos contestataires furent même assassinés. L'exemple le plus célèbre reste l'exil du grand mage-devin Rynandor le Preux. Défenseur de la Tour de Cristal, il était considéré comme un grand héros de la Crise d'Oblivion. Sa réputation salie par le Thalmor, il fut condamné à l'exil et quitta l'Archipel de l'Automne. Il prit un bateau pour Anvil, mais n'y arriva jamais : il fut assassiné en mers.


En 4E 22, à la suite de la Crise d'Oblivion et de l'Interregnum de la Couronne de Fureur, le gouvernement de l'Archipel de l'Automne (monarchie faisant partie de l'Empire de Tamriel) est en train de s'effondrer sous la pression de la population mécontente. De nombreuses personnes se sentent manipuler et tromper par cette puissance étrangère. Ils ne bénéficient pas de la protection de la Légion et ils sont victimes de la corruption grandissante des instances administratives contrôlant la province : les collecteurs d'impôts vident leurs poches pour pourvoir aux besoins d'autres dans des contrées lointaines. C'est ainsi que la population a renversé les rois et reines légitimes des Altmers durant un violente révolte. Ils massacrèrent tout ceux "qui n'avait pas de sang Altmer" et les dissidents restants.

Expansion continentale, 4E 29 - 100 Modifier

Suivant les traces des Altmers avant eux, le Thalmor contamina la province voisine du Val-Boisé, propageant leurs idées nationalistes au sein du peuple Bosmer. En 4E29, le Thalmor réunit le soutient nécessaire pour défier le gouvernement du Val-Boisé, le renversant rapidement et lui permettant de devenir une partie intégrante du Domaine Aldmeri et rompant ainsi les dernières attaches avec l'Empire.


Pendant une période deux ans appelée Nuits du Néant, les deux lunes de Nirn, Masser et Secunda ont disparu. A leur réapparition, le Thalmor s'en attribua le mérite, affirmant avoir fait des découvertes sans précédent sur la magie mystique. Compte tenu de l'importance accordée aux lunes par les Khajiits, ces derniers considèrent le Thalmor comme leur sauveur, entraînant le déclin de l'influence impériale sur Elsweyr. Un coup d'état renversa la Confédération d'Elsweyr, créant les royaumes d'Anequina et de Pelletine,  devenus alors états vassaux du Thalmor.

La Grande Guerre et Traité de l'Or-Blanc 4E 171 - 175Modifier

Modifier

En 4E 171, les tensions entre l'Empire et le Domaine Aldmeri ont atteint un point critique. En prévision de la Grande Guerre, l'Empire Mede décida d'améliorer ses services d'espionnage en Val-Boisé. Les Lames, un ordre de chevaliers qui servirent de garde du corps de l'Empereur durant la dynastie Septim, furent charger de missions d'infiltration afin de se procurer des informations. Le Domaine parvint tout de même à découvrir ces agents en Val-Boisé, les traquant jusqu'au dernier dans l'unique but de les éliminer.

L'infiltration d'agents sur l'Archipel d'Automne fut utilisée comme prétexte par le Domaine,confiant en son armée, afin de déclarer la guerre . Un ambassadeur fut alors envoyé à la Cité Impériale en Cyrodiil avec un ultimatum et un cadeau. Le Domaine réclama des taxes très élevées, l'interdiction du culte de Talos (ce qui déclencha la colère des Nordiques), le démantèlement des Lames et exigea une partie conséquente de Lenclume (patrie des Rougegardes). L'Empereur Titus Mede II refusa et l'ambassadeur fit apporter le présent : une centaine de têtes des Lames préalablement exécutées.

Suite au rejet de l'offre, Seigneur Naarifin et ses soldats elfes entrèrent en Cyrodiil et assiégèrent Leyawiin. Grâce à l'effet de surprise, les elfes envahirent rapidement le sud de la province. Pendant ce temps, Dame Arannelya mena les troupes à Lenclume en contournant les forteresses d'Anvil et Kvatch. Avec les renforts venant de l'Automne Archipel, Arannelya ne rencontra pas trop de difficultés à éliminer la faible résistance des Rougegardes et força les légions à se replier dans le désert Alik'r durant la fameuse Marche de la Soif.

En 4E 173, toute la côte méridionale de Lenclume est à la merci du Domaine Aldmeri, à l'exception d'Hegathe, qui fut assiégée et prise plus tardivement comme Skaven.

Quand les cités d'Anvil et Bravil tombèrent sous le joug des elfes, le Domaine Aldmeri se redirigea vers son objectif principal : la Cité Impériale. Titus Mede II conscient de l'impossibilité de protéger la ville décida d'évacuer ses troupes laissant la 8e légion et les habitants sans défenses.

Après l'invasion, les elfes massacrèrent la population durant le saccage de la ville. Se croyant vainqueur, les elfes contactèrent Titus Mede II afin de renégocier. Cependant, celui-ci avait envoyé ses troupes afin de reprendre la ville. Les elfes pris par surprise ne purent se défendre et furent exterminés durant la Bataille de l'Anneau Rouge, certains furent torturés et/ou pendus au sommet des tours en signe de vengeance.

Ainsi un accord fut conclu, cédant des parties de Lenclume au Domaine Aldmeri, et accordant la possibilité au Thalmor d'interdire le culte de Talos. Cet accord connu sous le nom de Traité de l'Or-Blanc déclencha par la suite des rébellions dans les provinces de Lenclume et de Bordeciel, interférant avec leurs croyances et leur culture pour le plus grand plaisir du Thalmor.

Conséquences et Domination du Domaine Aldmeri 4E 176 - 4E 201 Modifier

La signature du Traité de l'Or-Blanc ayant mis un terme à la Grande Guerre, entraîna (entre autres) la proscription du culte de Talos. Peu de temps après, le Thalmor fut envoyé afin d'intervenir en Bordeciel et à Lenclume, guidé par leur désir de domination. Le Second Traité de Stros M'kai fut signé en 4E 180, soit vingt ans avant la Crise Draconique en Bordeciel, mettant fin à la guerre dans la province de Lenclume.

Références Modifier

  1. The Elder Scrolls: Online
Provinces de Tamriel
Archipel de l'AutomneBordecielCyrodiilElsweyrHaute-RocheLenclume
Marais NoirMorrowindVal-Boisé

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard