FANDOM


Azlakha
Azlakha
Infos de base
Race Orsimer
Genre Femme
Localisation Forteresse de Pierrecroc
Région Betnikh
Province Hauteroche
Quêtes liées Âmes tourmentées

Azlakha est une Orsimer de Betnikh, se trouvant entre la forteresse de Pierrecroc et les ruines de Moriseli.

Interactions Modifier

Âmes tourmentées Modifier

Les esprits des Orques se sont réveillés dans Moriseli. On a demandé au Vestige d'enquêter sur la source de ce grabuge.

Conversation Modifier

Âmes tourmentées Modifier

Si Néramo est arrivé à Betnikh :

Les âmes des morts sont tourmentées. Les guerriers morts dans les vieilles batailles contre les Brétons se dressent maintenant. Qui les invoque, et pourquoi ?
Y a-t-il quelque chose que je puisse faire ? Vous êtes l'un des nouveaux venus. Quelqu'un de votre équipe, le mage Néramo, est allé voir ce qu'il pouvait découvrir. Trouvez-le et apprenez ce qu'il a vu.

Néramo ? Où puis-je le trouver ? Sa magie lui a permis de passer devant les esprits sans se faire détecter. Je pense qu'il cherche à atteindre les ruines intérieures. Cherchez-le près de la porte, au-delà des champs où rôdent les morts.
Je vais aller voir si je peux l'aider. Faites attention – l'air est gorgé de magie noire. Peut-être que votre ami savant peut éclaircir ce sombre mystère et vous aider à en tarir la source.

Si Néramo n'est pas encore arrivé à Betnikh :

Les âmes des morts sont tourmentées. Les guerriers morts dans les vieilles batailles contre les Brétons se dressent maintenant. Qui les invoque, et pourquoi ?
Ces ruines n'ont-elles pas toujours été hantées ? Non. Des intrus ont déterré les pierres-clefs et apporté le mal à Moriseli. Les âmes des morts vénérés s'en retournent vers Mundus.

Pourquoi ne les arrêtez-vous pas ? On peut pas combattre les esprits de nos ancêtres, qui s'attaquent à tous ceux qui s'approchent de Moriseli. Mais vous êtes pas de notre tribu. Vous pourriez activer les pierres-clefs et entrer dans Moriseli. Vous pourriez rendre la paix à nos morts vénérés.
Je m'en charge. Honneur à vous. Trois pierres-clefs doivent être activées pour libérer l'entrée des ruines intérieures de Moriseli. Vous les trouverez plus avant. Prenez garde. L'air empeste une immonde nécromancie. Une puissance magie imprègne ce lieu.

Vous connaissez bien ces ruines. Les Ayléides, qu'on appelle parfois Elfes sauvages, m'ont toujours fascinée. Ils ont disparu, mais leurs ruines parsèment Betnikh. Elles nous aident à comprendre leur vie et leur mort depuis des siècles.

N'est-ce pas étrange pour une Orque ? On est pas des sauvages qu'imaginent les barbares. Certains d'entre nous manient la plume aussi bien que d'autres le marteau de guerre.

Le Vestige retrouve Azlakha une fois sorti des ruines de Moriseli.

Vous voilà. J'ai craint que vous ne soyez mort dans les ruines. Les âmes des morts sont toujours en marche, mais leur tourment a diminué. Qu'avez-vous fait ?

Si le Vestige a gardé le cor de guerre de Targoth :

J'ai récupéré un cor que nous pouvons utiliser pour contrôler ces esprits. Nous pourrons alors nous en servir pour combattre le culte. Cette pensée me rend malade, mais c'est nécessaire. Des adeptes ont été aperçus à la Chute de Carzog. Je vais remettre le cor au chef Tazgol. Il pourra décider de l'utiliser, ou non.

Si le Vestige laisse le cor de guerre à Moriseli :

Les esprits ont disparu ! Leurs vaillantes âmes sont à nouveau en paix. Vite, dites-moi ce que vous avez trouvé en bas. On a tellement à se dire.
J'ai libéré les esprits, mais la cible des adeptes est la Chute de Karzog. Des adeptes ont bien été aperçus à la Chute de Karzog. Leurs intentions nous sont inconnues. Je vais prier pour les morts vénérés, puis je retournerai parler avec le chef. J'ai bien peur qu'il nous faille tout entreprendre pour mettre fin au complot de Sangrépine.

Apparitions Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.