FANDOM


Bumnog
Bumnog
Infos de base
Race Orsimer
Genre Homme
Faction Dagues
Localisation Sillon hurlant
Région Glénumbrie
Province Hauteroche
Quêtes liées Le fil de la dague

Bumnog est un Orsimer de Glénumbrie membre des Dagues. Il peut être trouvé au Sillon hurlant.

Interactions Modifier

Le fil de la dague Modifier

Le seigneur Diel de Daguefilante et son fils sont en train d'enquêter sur les récentes attaques de harpies tout le long de la côte. Ils ont engagé un groupe de mercenaires, les Dagues, pour les aider dans leurs recherches, mais les Dagues ne sont jamais revenus du Sillon hurlant.

Conversations Modifier

Le fil de la dague Modifier

Vous allez m'aider à trouver les autres Dagues ? Euh, je ne suis pas sûr que vous soyez taillé pour les Dagues. Vos mains semblent douces et délicates. Comme si vos deux poings n'avaient jamais soumis personne.
Dites-moi juste ce qui se passe ici. Les Dagues ont été engagées pour aider le seigneur Diel dans ses recherches au sujet des harpies. On lui fournit ce dont il a besoin et il nous paie en retour. C'est aussi simple que ça. Mais voilà que le reste des Dagues a disparu. On doit les retrouver et veiller au succès de notre première mission.

C'est la première mission des Dagues ? Il faut bien commencer quelque part. Même la guilde des guerriers a reçu une première mission, un jour, non ? Vous êtes qui pour en juger ? À présent, on se met en route et on accomplit le travail pour lequel on nous paie. Trouvons les Dagues et rapportons le fruit de leurs recherches !
De quel genre de recherches s'agit-il ? Harpies, œufs... Tout ce qu'on pourra rapporter pour aider le seigneur Diel à comprendre les récents accès de violence de ces oiseaux.
Et que devons-nous faire ? On doit retrouver les Dagues disparues ! Gelvin, notre chef, et les frères Remly. Rejoignons-les et aidons-les à finir leur travail. Et pendant qu'on y est, cherchons la reine des harpies, Aile impie. C'est une tueuse sanguinaire, il faut lui régler son compte.
Puis-je vous poser quelques questions ? On a pas de temps à perdre, faites vite.
Qui sont les Dagues ? On est un groupe de marginaux de tout poil. Gelvin nous a trouvés dans des tavernes, noyant nos soucis dans la bouteille, ou dans les rues de Daguefilante à faire la manche. On était que des bons à rien oubliés de tous. Gelvin s'est efforcé de changer ça.
Pourquoi avez-vous décidé de forcer votre propre groupe ? Certains d'entre nous ont tenté de rejoindre la guilde municipale ou la guilde des guerriers. Mais en vérité, ou voulait pas de nous. On n'était pas assez bien pour eux. Alors on a formé les Dagues pour leur prouver qu'ils avaient tort.
Comment les Dagues sont entrées en contact avec le seigneur Diel ? Les gardes du seigneur Diel étaient venus en ville pour recruter des mercenaires. Ils nous ont trouvé au Lion heureux, alors qu'on fêtait notre toute nouvelle association. On avait besoin d'un travail, Diel avait besoin d'aide, et voilà le résultat.
Vous vous êtes renseignés sur la mission avant de l'accepter ? Eh bien, pas vraiment. On avait cruellement besoin de travailler, et soudain, les hommes du seigneur Diel sont venus nous faire une offre. On a pris ça comme un signe indiquant qu'on était sur la bonne voie. L'avenir des Dagues s'éclaircissait enfin !
Pourquoi n'utilisez-vous pas d'arme ? J'ai juré de toujours affronter mes ennemis à armes égales. Si on me menace avec une épée, je répondrai avec la mienne. Les harpies, elles attaquent avec leurs griffes. Comment est-ce que je pourrais les combattre avec autre chose que les poings que la nature m'a accordés ?
Mais leurs griffes sont tranchantes comme des rasoirs... Tranchantes et naturelles. Elles manient pas d'armes, donc moi non plus. Je les affronterai sans hésiter, poings contre griffes. Et je le ferai avec honneur.

Pourquoi on poireaute encore ici ? Allons trouver les Dagues pour finir le boulot. Avec tout l'or que nous verse le seigneur Diel, on pourrait s'installer en ville, et se payer de vrais uniformes et tout le reste.

Bumnog et le Vestige retrouvèrent Gelvin Feldrin.

  • Bumnog: Attendez... ça serait pas Gelvin, là-bas ? Par Malacath, dans quoi il s'est encore fourré ?
  • Gelvin: Merci, vieil ami. Je me suis vu nourrir les corbeaux avant que vous n'arriviez.

Essayez de pas juger les Dagues suite à ce que vous venez de voir. On est des gens biens, et nos intentions sont pures. Bon, assez parlé. Partons au combat !

Bumnog et le Vestige localisèrent Aile impie.

Le sang est encore frais. Quelle que soit la chose qui a fait ça, elle doit être en train de nous épier.

Bumnog et le Vestige retrouvèrent Armel et Balin Remly.

  • Balin: Comment diantre pouvez-vous, ne serait-ce qu'espérer, capturer une harpie volante avec un tel piège ? Vous êtes un sombre idiot, savez-vous ?
  • Armel: Vous savez pertinemment que je déteste que vous me parliez sur ce ton, mon frère. Du calme. Aidez-moi plutôt à faire en sorte qu'une harpie trébuche sur un fil tendu... au sol. Hmm, je vois où se situe le problème maintenant.
  • Bumnog: Il semblerait qu'on ait mis la main sur les frères Remly.

Vous vous demandez pourquoi le seigneur Diel tient tellement à garder ces choses en vie ? Qu'est-ce qu'on peut bien apprendre lorsqu'une harpie essaye de vous arracher les yeux ?

On a rempli notre mission. Partons maintenant, mais il nous faudra avoir une discussion avant qu'on n'arrive au campement.

C'est l'endroit idéal. Parlons avant de rentrer au campement.

Écoutez, vous avez énormément aidé les Dagues, et on vous est reconnaissants. Par contre, avant de retourner au camp, je veux être sûr que vous compreniez bien ceci.
Je vous écoute. Gelvin est rusé et il a bon cœur. Il fait toujours passer les Dagues en premier, tout en veillant à ce qu'on reste dans le cadre de la loi. Bien sûr, c'est en partie pour ça qu'on a des difficultés. En tant que mercenaires, on peut pas toujours se montrer regardants sur les contrats qu'on nous confie.

Pourquoi me dites-vous tout cela ? Ce seigneur Diel, il est pas net. Pourquoi un noble s'intéresserait-il aux harpies ? Bref, peu importe. Les Dagues ont besoin d'argent. Autrement, notre groupe de mercenaires sera dissous et on se retrouvera à la rue, une fois de plus.
À votre avis, qu'est-ce que Diel mijote ? Vous n'écoutez pas ce que je vous dis. Peu importe que ce soit un saint ou Molag Bal lui-même. Ce qui compte, c'est qu'on nous paie pour que les Dagues puissent rester unies. Compris ? Regagnons le camp, à présent.

Les questions attendront qu'on soit payés.

Je me demande ce qui est arrivé à Gelvin ? Il devrait être déjà revenu. Peut-être que sa sœur, Granette, sait où il est allé.

J'ai pas pu m'empêcher de vous écouter. Je connais la maison dont Granette vous a parlé. Je crois que je vais vous accompagner. Je veux m'assurer que Gelvin change pas d'avis. On doit absolument être payés pour ce travail.

Vous ! Allez lui parler. Je vous attendrai là dehors. Souvenez-vous de ce que je vous ai dit. Les Dagues d'abord. Les idéaux ensuite.

Choix 1 : Sauver les Dagues Modifier

Gelvin a tué le dégénéré ? Je pensais pas qu'il avait cette force. Ça ne change rien au fait qu'il a gâché notre marché. Je vous avais pourtant demandé de le dissuader.

Le seigneur Diel comptait vendre les harpies et leurs œufs. Il s'est servi de vous. Oui, j'avais compris. Sa Seigneurie est à l'origine de toute cette histoire de frénésie des harpies, n'est-ce pas ? Comme quoi j'ai bien fait de pas compter sur Gelvin pour m'enrichir.
Que voulez-vous dire ? Pendant que tout le monde avait le dos tourné, j'en ai profiter pour grappiller ça, au camp. C'est pas grand-chose, mais quelques gemmes valent mieux que rien. Dites à Gelvin que vous les avez trouvées sur le corps de Sa Seigneurie. Je veux pas qu'il pense que je les ai volées.
Pourquoi ne les donnez-vous pas à Gelvin ? Disons que je vous fais confiance. Et puis il va falloir que je libère ces oiseaux, et une fois délivrés, ils risquent d'être forts contrariés. Vous avez suffisamment contribué à la mission des Dagues, pour aujourd'hui. Laissez-moi faire. Partez devant. Je vous rattraperai plus tard.

Dites seulement à Gelvin que vous avez trouvé ces gemmes sur le cadavre de sa seigneurie. S'il savait comment je les ai obtenues, il voudrait absolument les jeter ou les rendre, ou que sais-je encore.

Choix 2 : Aider Alain Diel Modifier

Souvenez-vous de notre discussion, et tous ceux qui sont impliqués se rempliront les poches.

J'espère que vous et Gelvin n'allez pas nous décevoir. Les Dagues comptent sur votre avis, l'ami.

Apparitions Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard