Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Chants du Retour, Vol 2

2 844pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Chants du Retour, Vol 2
Livrecuirbrunvert.png
Titre: Chants du Retour, Vol 2
Titre complet: Chants du Retour, Vol 2 : La première histoire du Darumzu
Auteur: Inconnu
Suivant:

Chants du Retour, Vol 5

Skyrim
Poids 1
Valeur 6
FormID 000ED046

Chants du Retour, Vol 2 est un livre présent dans :

Il appartient à la série de livres Chants du Retour composée d'au moins 56 volumes.

Localisations connues Modifier

Explorateur (Succès).png
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Skyrim Modifier

  • ...

Contenu du livre Modifier

Chants du retour

Volume II

La première histoire du Darumzu

Ysgramor, notre seigneur, maître et grand messager, envoya ses deux fils bien-aimés (les seuls survivants avec lui des violents combats de Saarthal) à la recherche des guerriers les plus courageux du pays pour préparer le grand retour.

Ils s'appelaient Yngol et Ylgar. Ils s'étaient forgé en Atmora une réputation de braves guerriers aux yeux clairs et à l'avenir prometteur. Yngol, l'ainé, était un grand stratège. Nombre de ses ennemis l'apprirent trop tard et moururent avant de comprendre que la bataille avait commencé. Ylgar, le cadet, était habité par un esprit valeureux qui le poussait aux faits d'armes les plus héroïques sur le champ de bataille. Ensemble, ils étaient l'intelligence et la force et pouvaient venir à bout de n'importe quel ennemi qui leur barrait la route, quelles que fussent ses armes.

Avant de se séparer pour rassembler leurs équipages, les deux frères se serrèrent les bras et le cou à la façon d'antan, et rirent à gorge déployée en pensant à leurs faits d'armes à venir.

Le jeune Ylgar rejoignit ensuite les gigantesques chantiers de Jylkurfyk, au point sud, et y commanda deux navires, pour lui et son frère. Il prendrait le commandement du Darumzu et son frère celui du Harrak, les deux étoiles élues de leurs cieux. Inspirés par les récits d'Ysgramor contre les Elfes sauvages, les constructeurs conçurent des vaisseaux dignes de la noblesse de leur mère patrie.

Les préparatifs terminés, Ylgar partit à la recherche de ses meilleurs amis et conseillers afin qu'ils se joignent à lui dans la grande aventure du Retour. Les récits de la nouvelle terre du sud l'avaient précédé et sa simple présence suffisait à convaincre les guerriers les plus ardents de délaisser leurs entreprises pour le suivre.

Ainsi put-il rallier à sa cause les grandes sœurs d'armes Froa et Grosta (qui pensaient et parlaient à l'unisson), qui firent appel à la maîtresse de guerre Adrimk, celle qui leur avait appris à danser au milieu des lames. A son tour, celle-ci rallia à elle ses élèves, qui n'avaient pas encore de renommée, mais que la légende retiendrait un jour comme Hermeskr (Qui Lança Son Bouclier), Ramth le Grand, Merkyllian Ramth et Uche au Regard Perçant, qui seraient les témoins des premiers jours.

Le jour de la Dernière Traversée, la flotte aux maintes rames contemplait pour la dernière fois au loin les étés verts d'Atmora. Les Cinq Cents, nouvellement arrivés, poussèrent avec insistance vers Tamriel tandis que les deux frères suivaient de près le sillage de leur père. Ylgar voyait son frère sourire au loin et ils se lançaient des cris de guerre, attendant le jour proche où leurs armées réunies feraient couler le sang des Elfes méprisables sur la terre qu'ils allaient revendiquer au nom de leur peuple.

Mais les voix de Kyne sont bien mystérieuses, et bien que son souffle poussât ces braves marins vers leur destin, ses larmes déjà roulaient sur ses joues. Quand la Tempête de la Séparation éclata, le jeune Ylgar se garda de prendre peur, car il avait foi en son équipage, fort et compétent. Son navire fendit une mer démontée comme s'il eut été guidé par la main du destin.

Lorsque les cieux s'éclaircirent, et qu'Ylgar put contempler, d'un regard neuf, la terre des ses ancêtres et de ses descendants, il constata que le vaisseau de son frère avait disparu. Le Darumzu accosta un peu plus tard et Ylgar courut vers son père pour entendre les nouvelles de son frère. Hélas, Ysgramor, notre grand messager, pleurait son aîné, et dut chercher le réconfort auprès du seul fils qui lui restait. Les passagers du Harrak furent les premières victimes parmi les Cinq Cents, et l'amour d'Ylgar pour Yngol était tel qu'il fit inscrire en premier les noms des soldats de son frère au Panthéon des Compagnons.

Tomes Modifier

Tomes suivants Modifier

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard