Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Commentaires de l'Aube mythique, vol. 3

Redirigé depuis Commentaires de l'Aube Mythique, vol. 3

5 012pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Lecteur (Succès).png Commentaires de l'Aube mythique, vol. 3
MythicDawnCommentaries.png
Titre: Commentaires de l'Aube mythique, vol. 3
Titre complet: Commentaires de Mankar Camoran sur le Mysterium Xarxes, vol. 3: CHIM
Auteur: Mankar Camoran
Précédent:

Commentaires de l'Aube mythique, vol. 2

Suivant:

Commentaires de l'Aube mythique, vol. 4

Skyrim
Poids 1
Valeur 25
FormID 00086EFA
Oblivion
Compétence Illusion
Poids 5
Valeur 80
FormID 00022B06
Voir l'article principal : Livres (Skyrim)
Voir l'article principal : Livres (Oblivion)

Les Commentaire de l'Aube mythique, vol. 3 sont un livre présent dans :

Il appartient à la série de livres Commentaires de Mankar Camoran sur le Mysterium Xarxès composée de 4 volumes.

Effets Modifier

Localisations connues Modifier

Explorateur (Succès).png
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Skyrim Modifier

  • ...

Oblivion Modifier

  • ...

Tomes Modifier

Tomes précédents Modifier

Tomes suivants Modifier

Voir aussi Modifier

Contenu du livre Modifier

CHIM / Daedric C.svg.pngDaedric H.svg.pngDaedric I.svg.pngDaedric M.svg.png

La Tour atteint tous les manteaux du Ciel, mes chers novices, et grâce à son sommet chacun peut être tel qu'il sera. Même plus : être tel qu'il l'était mais différent pour tous les autres, ainsi est le destin de celui qui suit ce chemin. Il s'agit de la troisième clé de Nu-mantia, dévoilant le secret sur le passage de mortels à créateurs et de créateurs à mortels. Les Os de la Roue ont besoin de leur chair, tel est l'héritage de l'humanité.

Parjures prenez garde, car les routes nymiques sont envahies par leurs traîtres, les chiens de chasse des dieux prolixes. Le sang du Dragon a dissimulé cette ascension sous six cents ans d'un labyrinthe éthéré, l'Arène, les liens du sang qu'ils rejettent encore. Par le Livre, prends cette clé et perce la carapace divine qui contient les preneurs de manteaux ! La peau de l'or ! SCARAB AE AURBEX !

Malheur aux Parjures ! A propos de la peau de l'or, le Mysterium Xarxes dit "Ne vous laissez pas tromper par les cavaliers tristes qui s'écartent du droit chemin, car ils ont perdu la foi, et la faute en revient à Aedra qui ne semble connaître d'autres planètes." Selon les ordres du Seigneur Dagon, nous avons le devoir d'anéantir ces impies. "Dévorez ou saignez à blanc ces âmes perdues et prenez possession de cette petite part de volonté qui les a d'abord conduits à suivre le chemin de Dieu. Recrachez ou réduisez en cendres celle qui les a retardés. Ils sont connus sous le nom de Mnemoli."

Tout nouveau membre est récompensé par le méconnu. Regarde, frère, et n'en donne pas plus à l'hydre.

Lecteur, bientôt tu ressentiras le chœur obscur. La pièce dans laquelle tu te trouves à présent se remplira de regards et de voix. La bougie ou le sort de lumière, au moment où tu lis ceci, deviendra la porte d'entrée des traîtres dont je viens de te parler. Méprise-les et ne crains rien. Traite-les de tous les noms, fais appel à leurs natures primaires. Moi, le Mankar des étoiles, je suis avec toi, et je viens pour te conduire vers mon Paradis, là où les traîtres de la tour s'accrochent à des morceaux de verre jusqu'à ce qu'ils se joignent à la nouvelle révolution.

Ceci est ton gardien contre le Mnemoli. Ils fendent l'air et le son, et ne brillent que lorsque la terre tremble en donnant naissance à de nouveaux protégés. Dis-leur "ALLEZ ! GHARTOK AL MNEM ! Dieu est là ! NUMI MORA ! NUM DALAE MNEM !"

Lorsque tu entreras dans le Mythique, il te remettra ses pouvoirs. Le mythe n'est rien de plus que les premiers désirs. Une vérité indicible. Médite sur cela pendant que tu recherches la quatrième clé.

Les lois convenues de la nature ésotérique se dissiperont telle la chaleur. "Premier précepte de la Tour : emmène le lien mutant là où il ne pourra pas faire de mal. Tout comme le Dieu de Mundus ses descendants doivent être, séparés de leurs étincelles divines. Nous sommes Huit fois huit Exarques. Que le foyer de Padomay puisse nous voir comme sa seule issue."

CHIM. Ceux qui le savent peuvent remodeler le paysage. Admire le foyer du Roi rouge autrefois Jungle.

Lui qui est entré au Paradis a rejoint sa propre Mère. AE ALMA RUMA! L'Aurbis prend fin quoiqu'il en soit.

C'est la fin que nous cherchons depuis notre naissance, tout prend fin. Échoue maintenant et deviens l'un de ses orphelins perdus qui me nourrissent. Continue et je t'aimerai de tout mon être. Ma première fille s'est enfuie sur la route Dagonite. Elle s'appelait Ruma et je l'ai mangée sans pain, puis j'en ai fait une autre, qui a appris, et je l'ai aimée et les merles ont pris le rôle de jumeaux à jamais.

La lumière des étoiles est ton manteau, mon frère, porte-le pour éclairer ton chemin et ajoute sa lumière au Paradis.

Apparitions Modifier

Commentaires de Mankar Camoran sur le Mysterium Xarxès
Commentaires de l'Aube mythique, vol. 2 Commentaires de l'Aube mythique, vol. 3 Commentaires de l'Aube mythique, vol. 4
Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.


La GBT.png
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard