Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Deuxième invasion : rapports

2 844pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Deuxième invasion : rapports

TESO Deuxième invasion rapports Pages 1 et 2.png

TESO Deuxième invasion rapports Pages 3 et 4.png

TESO Deuxième invasion rapports Pages 5 et 6.png

TESO Deuxième invasion rapports Page 7.png

Titre: Deuxième invasion : rapports
Titre complet: Deuxième invasion : rapports
Auteur: Inconnu
Voir article détaillé : Livres (Online)

Deuxième invasion : rapports est un livre présent dans :

Informations Modifier

Contenu du livre Modifier

7 hautzénith Modifier

Les navires akavirois débarquent en force. Plusieurs ont été repoussés ou coulés, mais ils sont encore plus nombreux à passer à travers les mailles du filet. Nos forces sont en marche pour les rencontrer sur les falaises surplombant la côte, où nous bénéficions d'une position surélevée.

Depuis notre poste d'observation, la reine contemple leur approche. Bientôt, elle appréciera pleinement la combativité des Griffes sanguinaires !

8 hautzénith Modifier

Les navires akavirois ont jeté l'ancre à l'écart de la plage. Peut-être redoutent-ils nos lames. Je suis d'avis de les laisser mourir de faim à bord de leurs rafiots, mais la princesse Nurnhilde pense qu'ils ne cherchent pas à se cacher, mais plutôt à gagner du temps pour préparer quelque mauvais coup. Elle s'y connaît mieux que moi ; j'ai donc envoyé des éclaireurs pour démasquer et déjouer leurs éventuelles tentatives scélérates.

19 hautzénith Modifier

Plus d'une semaine s'est écoulée, et les Akavirois n'ont toujours pas attaqué. Les soldats perdent patience et la princesse Nurnhilde rumine. Les éclaireurs sont revenus bredouilles, mais je continue à les envoyer en mission jour après jour. Jusqu'à présent, aucun n'a osé s'élever contre moi, mais je vois bien les regards qu'ils m'adressent chaque fois que j'ordonne une nouvelle patrouille le long de la côte.

Les Griffes sanguinaires sont faites pour se battre, pas pour attendre.

22 hautzénith Modifier

La tension monte au sein du camp et la flotte akaviroise continue à nous faire maronner, hors de notre portée. On nous a rapporté des attaques au nord et au sud, le long de la côte, jusque sur les terres des Elfes Noirs. Les troupes se demandent pourquoi nous persistons à faire les cent pas ici alors que les conflits ont éclaté ailleurs. Et leur incompréhension commence à se muer en colère.

La princesse Nurnhilde insiste sur le fait qu'il s'agit de leur flotte principale, arguant qu'ils essaient de nous éloigner de nos positions actuelles. Dès qu'elle prend la parole, les soldats se radoucissent et se mettent à réfléchir. Elle a le don d'apaiser leur courroux et leur amertume. Si seulement elle pouvait s'adresser à eux plus souvent !

26 hautzénith Modifier

Un navire akavirois a accosté aujourd'hui, à la faveur de l'obscurité juste avant l'aube. Nos soldats l'ont encerclé, s'attendant à recevoir une pluie de flèches, mais il n'est rien arrivé de tel. Il était fort étrange qu'un aussi grand navire vienne s'échouer de lui-même sur la plage, mais les troupes en proie à l'ennui ont cédé à leur soif de combat. Les pièges magiques disséminés sur le bateau nous ont coûté la vie de sept guerriers.

Je n'avais jamais vu les soldats dans une telle fureur. La princesse elle-même a eu toutes les peines du monde à les calmer. Quand les Akavirois débarqueront, ils se feront tailler en pièces. Enfin, si tant est que nous ne nous entre-déchirions pas avant.

29 hautzénith Modifier

On nous rapporte que les terres des Elfes Noirs sont envahies. Nordiques et Elfes Noirs ne s'apprécient guère, mais actuellement, nous partageons le sentiment d'échec qu'ils doivent éprouver. Les rapports mentionnent des Akavirois sur leur domaine, et nos guerriers rêvent de combattre enfin.

J'ai parlé à la princesse. Je lui ai dit que cette nouvelle risquait d'attiser la rage des Griffes sanguinaires. En guise de réponse, elle s'est contentée de pincer les lèvres. Elle a toujours une longueur d'avance sur nous, et je crains qu'elle n'ait compris quelque chose qui m'échappe encore.

2 vifazur Modifier

Les Akavirois ont débarqué ce matin, balayant la plage telle une déferlante destructrice. Nos soldats ont été pris de frénésie quand nous avons battu le rappel des troupes. Délaissant toute prudence, la première vague a été décimée par les archers adverses avant même d'avoir pu former les rangs. Notre imprudence sur la plage nous a coûté cher, et les envahisseurs ont pris pied sur notre territoire.

3 vifazur Modifier

Nous avons dû battre en retraite. Les combats faisaient rage et la princesse Nurnhilde a ordonné le repli à Vendeaume. Nous nous battrons depuis les remparts et exploiterons la robustesse de la forteresse pour écraser l'ennemi une fois pour toutes !

4 vifazur Modifier

La tension est à son comble, cette nuit, alors que nous attendons que les Akavirois donnent l'assaut. J'ai vu Nurnhilde revêtir son armure. Les Griffes sanguinaires la suivront, écoutant ses ordres telle la voix du Dragon lui-même, mais le risque est bien réel. On nous a informés que les princes sont tout proches et s'efforcent en ce moment même de se frayer un chemin jusqu'à la ville. Je prie pour qu'ils arrivent à temps pour nous épauler.

7 vifazur Modifier

La reine Mabjaarn et la princesse Nurnhilde sont mortes. Nurnhilde a mené les Griffes sanguinaires au combat quand les portes de Vendeaume sont tombées. Ils se sont battus comme des lions, laissant libre cours à leur hargne en une parfaite coordination. Quand la reine est morte, la rage a pris le dessus. Les Akavirois ont été chassés de la ville et de nos côtes. Ils pensaient nous piquer au vif, et ils ont réussi, mais la bête qu'ils ont réveillée s'est avérée plus forte qu'eux.

Le prix à payer était trop élevé, cependant. La reine et la princesse sont mortes. J'aurais dû être capable de commander mes troupes, de les contrôler. C'est moi qui aurais dû être sur place, pas elle. Je suis entièrement responsable de leur mort, et j'en répondrai personnellement devant les princes.

Apparitions Modifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard