FANDOM


Dibella
Dibella Stained Glass
Informations religieuses
Religion Neuf Divins
Panthéon nordique
Panthéon Culte impérial
Type de divinité Déesse de la beauté, de l'érotisme et de l'amitié
Artefacts Pinceau de Vraie Peinture
Heaume du Croisé
Description physique
Forme physique Femme
Chronologie et politique
Ère(s) de culte Ère Mythique
Ère Méréthique
Ère Première
Ère Seconde
Ère Troisième
Ère Quatrième
Lieu(s) d'influence Bordeciel
Cyrodiil
Haute-Roche
Quotebg
"Dibella dit : Ouvre ton cœur aux nobles secrets des arts et de l'amour. Chéris les bienfaits de l'amitié. Recherche la joie et l'inspiration dans les mystères de l'amour. "
Les dix Commandements des Neufs Divins

Dibella, appelée Dibe par les Kothringis, est la déesse de la beauté, de l'érotisme, de l'amitié et de l'amour, et est l'un des Neuf Divins. En Cyrodiil, elle possède près d'une douzaine de cultes différents, certains consacrés aux femmes, d'autres aux artistes et aux esthètes, et même aux enseignements érotiques.

Verset Modifier

"Viens à moi, Dibella, car sans toi, mes paroles doivent être ternes et plombées sans la dorure de la grâce et de la sagacité pour enchanter l'oreille et le regard du lecteur."

Commandement Modifier

"Ouvre ton cœur aux nobles secrets des arts et de l'amour. Chéris les bienfaits de l'amitié. Recherche la joie et l'inspiration dans les mystères de l'amour."

Chapelles Modifier

Cyrodiil Modifier

La chapelle de Dibella en Cyrodiil se trouve dans la cité portuaire d'Anvil, lieu de départ des pèlerinages. En priant à l'autel de Dibella, le Héros de Kvatch reçoit le Baiser de Dibella, qui fortifie la personnalité. Durant l’Ère Troisième, des crimes furent commis dans cette chapelle, désacralisant alors le sanctuaire. Le Héros de Kvatch eut pour mission de rassembler les reliques du Croisé afin de purifier la chapelle profanée.

Bordeciel Modifier

Dans la ville de Markarth se trouve un temple de Dibella. Si l'Enfant de Dragon qui prient Dibella reçoivent une bénédiction qui améliore leur éloquence de 10%, l'amulette faisant de même. Durant l'Ère Quatrième, l'Enfant de Dragon, complètement ivre, ravage le temple de Dibella après une compétition de boisson avec Sam Guévenne, qui est en fait le Prince Daedra Sanguine déguisé. L'Enfant de Dragon vole également la statue dorée de Dibella à l'intérieur du sanctuaire de la guilde des voleurs de Faillaise. Il remplit également quelques actions rédemptrices au nom du Temple, comme trouver la prochaine Sybille de Dibella.

Sanctuaires Modifier

Il existe 2 sanctuaires dédiées à Dibella en Cyrodiil : l'un est situé au Sud de Chorrol et l'autre à l'Ouest de la Cité impériale.

Artefacts Modifier

Pinceau de Vraie Peinture Modifier

Le Pinceau de Vraie Peinture est un artefact créé à partir des cheveux de Dibella, permettant de peindre les tableaux de l'intérieur. Durant l'Ère Troisième, un peintre nommé Rythe Lythandas entra en possession de cet artefact aedrique. Mais il lui fut dérobé par un voleur bosmer qui entra dans l'un des tableaux de Rythe et le retint prisonnier. Le Héros de Kvatch peut sauver Rythe, en utilisant un poison spécial fabriqué à partir de térébenthine.

Heaume du Croisé Modifier

Le Heaume du Croisé fut créé par Dibella pour Pélinal Blancserpent pour l'aider à combattre Umaril le Dépouillé. Messire Amiel Lannus chercha également cette relique au sanctuaire du Croisé dans l'espoir restaurer l'honneur perdu des Croisés. Malheureusement il mourut lors de sa tentative. Avant sa mort, il eut une vision du heaume, comme en atteste son journal. Durant l'Ère Troisième, le Héros de Kvatch reçoit le heaume à Vanua dans sa quête visant à récupérer toutes les reliques perdus du Divin Croisé.

Anecdotes Modifier

  • Dans les jeux The Elder Scrolls, Dibella semble être une déesse se rapprochant beaucoup de la déesse grecque Aphrodite, la déesse de l'amour et du désir sexuel, et ses représentations en statue lui ressemble beaucoup également.

Galerie Modifier