FANDOM


Silvenar
Edhelorn Silvenar
Infos de base
Race Bosmer
Genre Homme
Localisation Mistral
Région Perchoir de Khenarthi
Province Elsweyr
À ne pas confondre avec Edheldor.
Pour la ville de Malabal Tor, voir : Silvenar (Online)

Edhelorn est l'actuel Silvenar, voix et esprit du peuple bosmer. Il réside à la chancellerie de Mistral, au perchoir de Khenarthi.

Interactions Modifier

Les périls de la diplomatie Modifier

Le Domaine aldmeri cherche à s'assurer la loyauté du perchoir de Khenarthi, mais un ancien traité conclu avec les Maormers l'en empêche.

Le vestige le retrouve mort dans la maison de Ladrélas. Une étrange aura enveloppe sa dépouille, son corps est encore chaud et une légère odeur de soufre flotte dans l'air.

Conversations Modifier

Les périls de la diplomatie Modifier

Je vous demande pardon, mon ami. L'arrivée du Domaine au perchoir de Khenarthi a troublé les habitants. Il m'incombe d'arrondir les angles. Je vous en prie, faites comme chez vous. Je serai heureux de m'entretenir avec vous une fois cet incident réglé.
<Donner le jeton de Razum-dar au Silvenar.> Voilà qui est inattendu ! Nous avons un ami commun, semble-t-il. Si je puis me permettre, qu'est-ce qui vous amène à Mistral ?

Notre ami commun a pensé que vous auriez besoin de mon aide. Alors peut-être pourrez-vous me tenir lieu de conseiller dans le cadre d'une affaire courante. Les Maormers ont conclu un traité avec le perchoir de Khenarthi. Il n'y a rien à craindre, je peux m'en arranger. Cependant, ni l'ambassadeur Ulondil, ni la directrice Harrani ne veulent m'en fournir une copie.
Pourquoi donc ? En effet. Pourquoi pas ? Il serait inconvenant que le traité est nul et non avenu ; pourtant, je doute qu'il se présente à nous si nous n'allons pas le chercher. Accepteriez-vous d'être mon porte-parole auprès de l'ambassadeur Ulondil et de la directrice Harrani ?
Vous voulez que je leur demande une copie du traité ? Exactement. Une kyrielle de requêtes parviendra peut-être à les convaincre de coopérer. Harrani en particulier semble pressée d'en finir avec cette histoire, même s'il y a fort à parier qu'elle soit pieds et poings liés en raison de la présence du Domaine. À vous de jouer !

Merci de votre aide. J'ai bon espoir que nous puissions régler cela à l'amiable.

Y a-t-il une chance d'obtenir une copie du traité ?
Ulondil et Harrani ont refusé de fournir un exemplaire. Dans ce cas, les chances d'arriver à un compromis sont ténues. Je vais exiger l'interruption de nos entretiens officiels jusqu'à ce que tout le monde retrouve son calme. Vous en comprenez les enjeux, n'est-ce pas ? Je vous demande donc de chercher le traité de manière plus active. Je n'aime pas la demi-mesure.

Que voulez-vous dire ? Je ne puis tolérer que le Domaine tente de conquérir le perchoir de Khenarthi. J'ai cru comprendre que notre ami commun préfère un rhum servi à la taverne du coin. Il pourrait avoir des idées pour dénicher un exemplaire du traité.

J'ignore si les Maormers sont enclins à entendre raison, mais je dois au moins essayer, par égard pour le perchoir de Khenarthi.
Quel est votre avis au sujet du Domaine aldmeri ? Un fruit fraîchement mur, dénué d'imperfection. Mon rôle est de le conserver ainsi au nom du peuple bosmer. Si vous parlez ainsi avec la Dame Verte, n'interprétez pas ses manières comme un signe de dégoût à l'égard du Domaine. Elle est nostalgique de notre maison à Val-boisé, c'est tout.

Qui est donc la Dame Verte ? Elle me soutient et c'est réciproque. À nous deux, nous représentons les aspirations du peuple bosmer. Pour faire simple, c'est l'amour de ma vie. De plus, elle se renfrogne lorsqu'elle m'entend que je m'épanche à son sujet. Je ferais mieux de me taire.

Le Silvenar, est-ce votre vrai nom ? C'est un nom, un titre et notre ville sacrée. C'est assez prestigieux à porter, mais il peut parfois provoquer la confusion chez les étrangers. Même la Dame Verte ne m'appelle pas par mon vrai nom. J'imagine que Edhelorn ne roule pas facilement sur la langue.

Depuis combien de temps avez-vous ce titre ? Celui de Silvenar ? On pourrait croire que le temps n'a pas passé, mais les rides sur mon visage montrent l'inverse. Vous vouliez peut-être parler de l'émissaire du Domaine ? Je me suis chargé des tâches diplomatiques pour notre alliance depuis ses débuts. C'est donc récent.

Apparitions Modifier