FANDOM


La Grande Guerre (4E 171 - 4E 175) est un conflit armé qui opposa le Troisième Empire au Troisième Domaine Aldmeri. Il débuta avec le rejet de l'ultimatum proposé par l'ambassadeur elfique par l'empereur et se termina quatre années plus tard avec le Traité de l'Or Blanc. Tout comme les Thalmors, la Légion Impériale connut de nombreuses pertes durant cette guerre.

Chronologie Modifier

Origines du conflit Modifier

Suite à la Crise d'Oblivion, les Thalmors connurent un fort engouement dans l'Archipel de l'Automne, puisque ces derniers affirmèrent, à tort, avoir refermé les portes d'Oblivion. Les Thalmors s'attribuèrent le mérite d'avoir sauvé Tamriel alors que cet exploit, n'était autre que l’œuvre de Martin Septim. En 4E 22, la province des Haut-Elfes déclara son indépendance face à l'Empire, qui lui ne s'était pas encore remis des ravages causés par la Crise d'Oblivion. À cette occasion, la province fut également renommée Alinor, en référence à une ère précédant la domination de la race des hommes.

Tamriel map great war by kawashima-d6q9m9d.png

Les territoires hachurés correspondent aux zones de conflits.

Par la suite, en 4E 29, les Thalmors n'eurent aucun mal à renverser le gouvernement de la province des Elfes des bois après la purge du Val-Boisé. Bon nombre de collaborationnistes Thalmors entretenaient de très bonnes relations avec les hauts dirigeants Bosmers, ce qui facilita la renaissance du Domaine Aldmeri.

Ce fut ensuite le tour d'Elsweyr de tomber sous le joug du Thalmor. En 4E 98, les deux lunes : Masser et Secunda, disparurent, ce qui troubla fortement la population Khajiit. Les Thalmors affirmèrent alors une nouvelle fois, à tort, avoir fait revenir les lunes, deux années après. Les Khajiits considèrent alors les Thalmors comme leurs sauveurs et acceptèrent à leur tour d'intégrer le Domaine Aldmeri.

Ainsi renaquirent Anequina et Pellitine, les anciens royaumes qui firent jadis allégeance au Domaine Aldmeri en tant qu'états vassaux.

Quand l'Empereur Titus Mede II monta sur le trône impérial, il hérita d'un empire fortement affaibli. En effet, l'âge d'or des Septims était désormais révolu et les trois provinces d'Elsweyr, du Val-Boisé et de l'Archipel d'Automne avaient déjà déclaré leur indépendance. De plus, le Marais Noir avait échappé à l'Empire durant la Crise d'Oblivion, Morrowind avait été dévastée suite à l'éruption du Mont-Écarlate et Lenclume était en proie à une guerre civile qui opposaient les clans des Couronnes et des Aïeux. Seules les provinces de Cyrodiil, de Bordeciel et de Haute-Roche étaient restées fidèles à l'Empire et prêtes à combattre.

Ultimatum Modifier

Le 30 Soufflegivre, en 4E 171, après avoir acquit assez de puissance et d'influence, le Domaine décida de lancer un ultimatum à l'Empire le forçant à capituler devant certaines conditions : le démantèlement de l'ordre des Lames, la cession de vaste parcelles de territoire de Lenclume au Domaine et le bannissement du culte de Talos. L'Empereur Titus Mede II refusa le traité et en guise de réponse, un ambassadeur elfe apporta un chariot recouvert d'un drap. Quand il enleva le drap, une centaine de têtes tomba du chariot : il s'agissait des agents des Lames opérant en Val-Boisé et dans l'Archipel de l'Automne. Suite à cela l'Empire déclara la guerre au Domaine.

Invasions Modifier

Suite au rejet de l'Empereur, le seigneur Naarifin, qui s'était préparé avec son armée dans des camps dissimulés à la frontière entre Elsweyr et Cyrodiil, attaqua Leyawiin et prit le sud de la province impériale en quelques jours, prenant les soldats impériaux par le flanc qui longeait Val-Boisé. Les forces aldmers envahirent donc simultanément, en moins de quelques jours, Lenclume et Cyrodiil.

Lors de la bataille de Bravil, le Sanctuaire de la Mère de la Nuit fut détruit et les assassins de la Confrérie Noire durent transférer le corps de la dame impie à Cheydinhal. Pendant ce temps, dame Arannelya mena son armée entre Kvatch et Anvil afin d'envahir Lenclume. Des renforts venant de l'Archipel de l'Automne s'occupèrent du sud de la province en envahissant la côte.
Titus mede.jpg

Empereur Titus Mede II

Arannelya ne rencontra pas de difficultés majeures pour éliminer la faible résistance des Rougegardes et força les légions à se replier dans le désert d'Alik'r durant la fameuse Marche de la Soif. Le but des elfes était atteint : prendre d'immenses terres à Lenclume. Mais devant la faiblesses des forces impériales, le domaine se fixa un nouveau but, provoquer la chute définitive de l'Empire.

Le Domaine se redirigea donc ensuite vers son objectif principal, la Cité Impériale. Titus Mede II, conscient de l'impossibilité de protéger la ville, décida de faire évacuer ses troupes par le tunnel de la prison, comme l'Empereur Uriel Septim VII, des années auparavant, laissant la 8ième légion et les habitants sans défenses, rejoignant ainsi les troupes du général Jonna de Bordeciel. C'est donc durant la Bataille de la Huitième Légion que la cité tomba aux mains de l'ennemi.

Après l'invasion, les elfes massacrèrent la population durant le saccage de la ville. Selon des sources incertaines, le Thalmor procédèrent à une épuration ethnique dans la ville, jetant les victimes dans le lac Rumare. Les elfes impies pillèrent également la Tour d'Or Blanc et mirent à sac le Palais Impérial. Confiants et victorieux, les elfes contactèrent Titus Mede II afin de renégocier avec lui. Ce dernier accepta et les elfes se prirent à penser que l'empereur allait bientôt se rendre. Cependant, il s'agissait là d'une ruse puisque Titus Mede avait un tout autre plan en tête : reprendre sa ville des mains du Thalmor.

Bataille de l'Anneau Rouge Modifier

Durant l'ingénieuse Bataille de l'Anneau Rouge, le 30 d'Ondepluie, l'Empereur aidé par le général Jonna et le général Decianus, reprit la Cité Impériale et extermina les forces elfiques. L'assaut eut lieu en 4E 174 et dura cinq jours. Cette bataille se solda par la fin de la guerre et l’exécution publique des derniers survivants elfes de la Cité Impériale. C'est la coalition humaine des Nordiques, Impériaux, Brétons et Rougegardes qui défit les elfes, pourtant si sûr de leur victoire.

C'est en voyant ses soldats blessés, le nombre incommensurable de perte parmi les civiles et le peu de combattants prêts à se battre de nouveau, l'Empereur, décida cette fois-ci d'accepter les termes du Domaine.

Grande Guerre.jpg

Flèches jaunes: déplacements elfiques - Flèches rouges: déplacements humains -- Points jaunes: villes elfiques ou villes sous contrôle elfique - Points rouges: villes de l'Empire

ArmisticeModifier

L'Empereur signa le Traité de l'Or Blanc avec les représentants Humains et Elfes. Ce traité réaffirmait les mesures suivantes : l'interdiction du culte de Talos à travers les différentes provinces de l'Empire, la libre circulation des agents du Thalmor dans les terres impériales, le démantèlement de l'ordre des Lames, la reconnaissance de la supériorité des races elfiques face aux humains et la cession d'une partie de Lenclume au Domaine.

ConséquencesModifier

Après la signature de ce traité, deux provinces menèrent une rébellion. La première fut Lenclume : les Rougegardes n'apprécièrent pas que l'Empire ait vendu leurs terres pour la paix. Le peuple rougegarde exigea de poursuivre la guerre en combinant les forces de Cyrodiil et de Lenclume pour mettre un terme aux exigences du Domaine. Cyrodiil n'accepta pas de s'engager dans un nouveau conflit et c'est seul que les Rougegardes repoussèrent les Thalmors hors de leurs frontières. Aujourd'hui, toutes les forces aldmers se sont été retirées de Lenclume.

La deuxième province à s'être révoltée fut Bordeciel. En effet, les Nordiques, indignés par deux des principaux termes du traité, concernant l'interdiction du culte de Talos et la libre circulation des agents Thalmors sur les terres "vaincues", demandèrent l'indépendance. De nombreux Nordiques s'étant battus au nom de l'Empire virent cet accord d'un très mauvais œil, leur province étant restée libre et invaincue. Certains vétérans y virent là une trahison et une preuve de faiblesse. C'est ainsi que les Sombrages, des rebelles séparatistes Nordiques, déclarèrent la Guerre à la Légion Impériale quelques années après la montée des tensions en Bordeciel (Voir : Incident de Markarth).

Ouvrages à consulter Modifier

ApparitionsModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard