FANDOM


Pour sa version dans TES: Online, voir : Hauteroche (Online)
Highrock01

Haute-Roche

Haute-Roche (High Rock), parfois orthographiée Hauteroche[1], est une province de Tamriel située à l'ouest de Bordeciel et au nord de Lenclume. Terre des Brétons, sa capitale est Daguefilante et l'ouest de la province forme, avec le nord de Lenclume, la Baie d'Illiaque.

Il existe une enclave Orque nommée Orsinium dans les montagnes de la Queue du Dragon, près de l'embouchure du fleuve Bjoulsae. La province était autrefois divisée en de nombreux états (Duchés, Comtés, Baronnies, Royaumes et domaines) qui ont disparu lors du "Voile de l'Ouest" pour laisser place aux grands Royaumes de Daguefilante, Refuge et Orsinium, dans l'ouest.

Histoire Modifier

Ère de l'Aube Modifier

Isle of Balfiera (Online)

La Tour Adamantine, sur l'île de Balfiera

En raison de son sol fertile et de son climat doux et parfois nuageux, Haute-Roche fut une terre propice à l'épanouissement de nombre de peuple, les premiers à s'en intéresser furent les Aedra. La Tour Adamantine, située sur une petite île au beau milieu de la Baie d'Iliaque, est à juste titre considérée comme la plus ancienne structure de Tamriel, il est dit qu'elle émergea du sol par la seule force créatrice des Aedra, faisant d'elle un lieu où se déciderais le sort de Nirn.

Bien qu'elle fut réduite au rang de mythe, force est de constater que les premiers Aldmers ont découvert la Tour Adamantine déjà en place quand ils sont arrivés dans la région.[2]

Ère Méréthique Modifier

Il est prouvé que les bêtes primaires (d'une variété ou d'une autre) furent les premiers a avoir peuplé Haute-Roche, mais les Aldmers, provenant de l'Archipel de l'Automne ont été les instigateurs de réelles communautés développées et permanentes. Les Nédiques qui sont arrivés par après ont été confrontés au choc d'une culture très sophistiquée et ont été rapidement submergés et absorbés. L'un des premiers Contes de Khosey décrit des raids menés par des Atmorans sur un groupe d'Altmers selon leurs suppositions, mais qui par la suite s'est révélé être une race elfe d'ascendance humaine, les derniers restes de la tribu de Nédiques qui avait prétendument disparue. Ils étaient maladroitement affublés du nom de "Manmeri" par les colons Atmorans, il s'agissait en fait de la première rencontre entre les ancêtres des Nordiques d'une part et ceux des Brétons d'autre part.[3]

Première Ère Modifier

Il a fallu plusieurs siècles pour que les Brétons deviennent le peuple dominant Haute-Roche. Pendant la majeure partie de la première ère, les Aldmers gardèrent un ferme emprise sur la province. Les Nordiques alors en pleine expansion, fondèrent quant à eux des villes fortifiées le long des côtes pour soutenir leurs raids et maintenir leur droit sur les voies maritimes et les principaux ports, tel celui de Daguefilante, qui, en tant que royaume, sera plus tard l'un des phares économique d'Haute-Roche.

180px-Lore-race-Breton

"Manmeri" (Mi-homme, mi-elfe)

De toutes les familles Aldmer qui colonisèrent cette région si prospère, aucune n'a excellé comme le Clan Direnni. Leur pouvoir en Haute-Roche était tel qu'au milieu de la première ère, l'ensemble du territoir était communément appelé "l'Hégémonie Direnni". En tant que puissance économique et militaire, ils représentaient un ennemi redoutable pour l'Empire Nordique, qui avaient pourtant tenu l'Alliance Chimer-Dwemer en échec, à l'Est. Mais ils étaient églamement une menace continue pour l'Emprire alessien en Cyrodiil, ces derniers s'étant émancipés de leur anciens maîtres Ayleids. Profitant des conflits internes en Bordeciel (Guerre de Succession), l'Hegemonie Direnni commenca alors à prendre des terres au nord et au sud d'Haute-Roche, revendiquant des portions de Bordeciel et de Lenclume. Au sommet de leur pouvoir, ils contrôlaient près d'un quart des terres émergées en Tamriel. Leur frontières s'étaient alors exportées trop loin de leur emprise, et lentement, d'années en années, ils perdient ce qu'ils avaient conquis, se retranchant toujours plus loin jusque dans leur forteresse sur l'île de Balfiera, la tour Adamantine, alors rebaptisée "Tour Direnni".

Les Brétons retrouvèrent une terre abandonnée, inoccupée, qu'ils purent exploiter. Leur développement se fit à travers le commerce et depuis de petits villages dans un contexte géographique favorable, comme le hameau de pêche de Refuge sur la côte entre la rivière Bjoulsae et la Baie d'Illiaque. Daguefilante, Camlarn, Anticlere et beaucoup d'autres villes d'origine nordique sont devenues brétonnes, sans qu'il n'y ai eu d'affrontements, mais bien par assimilation. À la fin de la première ère, Haute-Roche passa sous une totale domination Brétonne, domination qui perdurent de nos jours.

The elder scrolls high rock wayrest by vorinepo-d6nnk0a

Concept art du "Refuge" (ville côtière du sud d'Haute-Roche)

Mais Haute-Roche n'a jamais pu atteindre le statut d'une nation bourgeoise cohésive. Le vide de pouvoir laissé par le déclin du Clan Direnni a fracturé Haute-Roche en une centaine de fiefs et de petites villes-états fortifiés. Ce qui laissa souvent les Bretons à la merci des grandes puissances de Tamriel.

Par la suite, les Brétons entrèrent en guerre avec les Rougegardes, venu de Yokuda, qui commencèrent la colonisation de l'Enclume vers la 1E 808. Ces derniers s'interessèrent à la baie d'Illiaque et les conflits firent rage pour la possession de cet atout fluvial. Chacun des camps s'affrontèrent sans relâche jusqu'à qu'ils forment une alliance afin de combattre leur ennemi commun. En effet, Daguefillante s'allia avec le jeune Royaume de Sentienelle afin de repousser les Orques au delà des montagnes de Wrothgarian, qui était alors le fief de leur enclave appelée Orsinium. L'alliance fut victorieuse au cours du Siège d'Orsinium en 1E 980, après cela les orques durent se disperser aux quatre coins du continent.

Deuxième Ère Modifier

Haute-Roche et ses habitants bénéficièrent grandement de l'avénement des Empires Humain en tamriel ainsi que par la libération des escalves tout au long de la première ère, la région resta relativement stable durant le long interrègne après la chute du Second Empire Alessien, dont ils faisaient partie. Mais sa multitude de royaumes fragiles et indépendants furent facilement conquis par Tiber Septim. Même si de nombreux Brétons, avec l'aide de Nordiques, affrontèrent le Général Hjalti (qui était jadis le nom de Tiber Septim, ensuite une nouvelle fois renommé Talos) et son armée à la Bataille de Sancre Tor, beaucoup de Brétons ont accueilli la renaissance de l'Empire et ont acclamé leur nouvel Empereur, originaire qui plus est de leur région (selon l'Hérésie Arcturienne).

SancreTorLogo

Rempart de la Forteresse de Sancre Tor, au Nord-Est de Cyrodiil

Troisième Ere Modifier

Cette section est vide ! Aidez-nous à la remplir !

Quatrième Ere Modifier

Cette section est vide ! Aidez-nous à la remplir !

Territoire Modifier

Le territoire de la province est émietté en une poussière de baronnies, de duchés et de principautés, un souvenir de son passé tumultueux.

Bien que pour des raisons de commodité, l'on regroupe sous la dénomination de "Brétons" l'ensemble de sa population, il n'en reste pas moins que le moindre village est jaloux de ses prérogatives et n'est pas loin de se considérer indépendant... Il s'ensuit que Haute-Roche a de tous temps été une province difficile à contrôler ; ce n'est que depuis l'instauration du Troisième Empire qu'un semblant de paix a pu y apparaître, bien que des troubles continuent à l'agiter de temps en temps.

Son peuple descend donc majoritairement des esclaves que les Elfes avaient capturé lors de leurs attaques sur Bordeciel, et notamment lors de la destruction de Saarthal. Les autres Humains de Tamriel, et en particulier les Nordiques, ont par conséquent longtemps essayé de les délivrer, en vain. Paradoxalement, c'est à la suite de la victoire chèrement payée des Elfes Aldméris, leurs maîtres, sur l'Ordre Alessien à la bataille de Glénumbria Moors, que les Brétons purent s'émanciper des Elfes affaiblis. Cependant, cette émancipation, sous la conduite d'une classe noble juste émergente, ne se déroula pas simultanément dans toute la province. La côte occidentale fut ainsi longtemps encore dominée par les Elfes.

La dispersion des Brétons est d'autant plus manifeste qu'ils ont longtemps été recrutés, à titre de mercenaires, ou par conviction, dans chacune des guerres qui ont ensanglanté le continent... et bien sûr, pas toujours dans le même camp. Il s'ensuit, encore aujourd'hui, nombre de rivalités qui continuent à alimenter les nombreux micro-conflits qui agitent la province. 

Géographie Modifier

La géographie du pays n'est pas uniforme. Les sommets recouverts de forêts des Montagnes de Wrothgar le séparent en deux parties : à l'est de la province une région appelée la Côte occidentale (bien entendu en référence à l'ensemble du continent!), très montagneuse, et à l'ouest, le long de la côte nord de la Baie d'Illiaque s'étendent les plus riches cités de la province (Daguefilante, Refuge). 

À partir de ces côtes, lorsque l'on se dirige vers le nord, on rencontre un paysage vallonné, aux nombreux villages, chacun accompagné de son château où le noble local se tient fièrement... Les grandes îles de la Baie d'Illiaque appartiennent pour la plupart à la province de Haute-Roche. 

CultureModifier

Une conséquence de ce passé mouvementé est la structure sociale de la population. Une large majorité de classes intermédiaires et de paysans en constitue le socle. Une élite de Mages se dégage de la masse, alors que les classes nobles supérieures se distinguent en somme très peu de la masse de leurs sujets.

Un aspect particulier de Haute-Roche est le fort lien qui unit ses habitants à la magie. Cela est probablement dû à son long passé sous la domination des Elfes. La Guilde des Mages y est très active, encadrant les jeunes Brétons pour déceler parmi eux les plus aptes à la pratique de la magie et les former plus avant. Dans l'arrière-pays, cette propension à l'usage de la magie a amené l'apparition de sorciers et de sorcières, de chamans. Sur la Côte occidentale, on raconte que ces chamans reçoivent l'expérience des Orques.

Références Modifier

  1. The Elder Scrolls: Online
  2. Guide de Poche de l'Empire, Troisième édition: Haute-Roche
  3. Guide de Poche de l'Empire, Troisième édition: Haute-Roche
Provinces de Tamriel
Archipel de l'AutomneBordecielCyrodiilElsweyrHaute-RocheLenclume
Marais NoirMorrowindVal-Boisé

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard