Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Journal de Sinderion

2 845pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Journal de Sinderion
Journalbrun.png
Titre: Journal de Sinderion
Titre complet: Journal de Sinderion
Auteur: Sinderion
Skyrim
Poids 1
Valeur 30
FormID 000E4D6F

Le Journal de Sinderion est un objets de quête présent dans :

Il ne peut être retiré de l'inventaire qu'à la fin de la quête Nirnroot cramoisie.

Quêtes Modifier

Localisations connues Modifier

Skyrim Modifier

Contenu du journal Modifier

4E 58 de plantaisons, middas

J'ai passé une bonne partie de ma vie à essayer de découvrir les mystères de la nirnroot et pourtant, je reste insatisfait. Le sifflement que pousse cette plante étrange semble me provoquer, me pousser davantage à en découvrir les secrets ! Autrefois aventurier indomptable et généreux, j'ai beau m'être pris de passion pour cette plante et en avoir récupéré un grand nombre au cours de mes voyages, je n'ai pas pu faire mieux qu'une modeste création alchimique. Cela n'a fait qu'aiguiser mon appétit à trouver une solution.

Ce n'est que cinquante années plus tard que la réponse à mes prières parvenait jusqu'à mon atelier, installé au sous-sol de l'Auberge d'Ouestebois. La première chose que j'ai entendue était le son familier, ce gazouillis unique si caractéristique de la nirnroot, mais quand je me suis retourné, mon cœur a fait un bond dans ma poitrine et j'ai senti mon dos se glacer. C'était effectivement une nirnroot, mais d'une variété que je n'avais encore jamais vue. Elle dégageait un éclat spectaculaire de teintes rouges, chaque feuille semblant marquée d'innombrables variations de pourpre. Je restais cloué sur place... même dans mes rêves les plus fous je n'aurais imaginé une variété de nirnroot montrant des propriétés aussi uniques.

Après un silence un peu gênant, je bredouillais finalement quelques questions au voyageur qui m'avait apporté ce trésor. Il me dit s'appeler Oben l'Arnésien, ajoutant qu'il était chercheur de trésors en Bordeciel. Manifestement, il venait d'explorer un vaste réseau de grottes souterraines appelé Griffenoire et était tombé sur ce qu'il pensait n'être "qu'une mauvaise herbe rouge qui faisait du bruit". Son expédition ayant été un échec cuisant, il ne voulait pas repartir les mains vides, aussi avait-il cueilli une nirnroot pourpre pour la ramener chez lui. Il dit que cela lui avait pris du temps mais qu'on lui avait donné mon nom, ajoutant que, peut-être, j'en donnerais un bon prix.

Avant que je ne puisse rassembler mes esprits, Oben m'offrait de me vendre son échantillon de nirnroot pourpre, une carte m'indiquant comment trouver Griffenoire ainsi qu'une clé étrange, nécessaire pour passer sans encombre les défenses extérieures de l'endroit. Je n'ai pas mis bien longtemps à me décider et Oben quittait bientôt Skingrad, plus riche d'un bon millier de septims. Cela dit, j'aurais sans problème payé dix fois cette somme rien que pour l'échantillon.

Après une année de préparation, j'ai fini par vendre mon atelier et prendre la route de Bordeciel. Avant de plonger tête la première dans les profondeurs de Griffenoire, je savais que je devais m'installer un nouveau laboratoire, mais je voulais qu'il soit isolé. Après plusieurs demandes à l'Académie de Fortdhiver dont j'étais membre à titre honorifique, j'étais mis en contact avec Avrusa Sarethi, une élève en alchimie botanique qui avait une petite ferme, près de la ville de Faillaise. En lui proposant de partager avec elle mes connaissances en matière de culture de nirnroot, j'ai finalement pu utiliser sa ferme comme base de départ pour mes recherches sur le terrain. Je gardais pour moi toute notion de nirnroot pourpre, mais partageais avec Avrusa toutes mes autres connaissances en échange de son hospitalité.

Quelques mois plus tard, j'étais enfin prêt à me rendre à Griffenoire. J'utilisais le Lexique à runes d'Oben et descendais dans les profondeurs de ces grottes. Mon objectif consistait à ramasser suffisamment de nirnroot pourpre pour réaliser ma plus importante création alchimique à ce jour. J'étais certain qu'il en faudrait au moins une trentaine pour obtenir le catalyseur nécessaire.

Ce qui m'amène à aujourd'hui. Mes recherches initiales semblent indiquer que la nirnroot pourpre a une affinité pour l'humidité assez similaire à celle de la variété des jardins, mais elle montre également une sorte de relation symbiotique avec les énormes champignons qui poussent à Griffenoire. Je pense que ces derniers sont une source d'eau, dans la mesure où ils semblent absorber l'humidité de l'air souterrain à la manière d'une éponge. Tout ceci constitue un environnement idéal permettant à la nirnroot de pousser. Malheureusement, la nirnroot pourpre semble avoir une espérance de vie extrêmement courte et il n'en pousse pas à foison, loin de là, dans ces profondeurs. En ramasser une trentaine sera difficile et j'espère que les habitants de Griffenoire me permettront de cueillir mes échantillons sans poser de problèmes.

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard