Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Jyggalag

2 799pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Jyggalag.png
Quotebg.png
"Le prince daedrique de l'Ordre. Ou des biscuits... Non, de l'Ordre. Mais pas dans le bon sens. Lugubre. Sinistre. Inodore et sans saveur. Bref, ennuyeux à mourir. Et je peux vous dire qu'il n'aime pas mon travail. Il le déteste, même. Autant qu'il me déteste moi, en fait. Quand il a une idée, elle est du genre fixe. Très fixe, si vous voyez ce que je veux dire."
Shéogorath, 3E 433


Jyggalag est le Prince Daedra de l'Ordre. Il est l'antithèse du Prince de la Folie, Shéogorath.

HistoriqueModifier

Au commencementModifier

Il fut un temps où il régnait sur les Shivering Isles, sur un monde d'ordre parfait, entièrement grisâtre. Son royaume s'étendait par-delà les eaux d'Oblivion. À cette époque, le royaume était protégé par les chevaliers de l'Ordre, des êtres sans âme créés de toute pièce par Jyggalag.

Le point névralgique de ce royaume fut la Grande Bibliothèque, gardée par le chambellan de Jyggalag, un mortel nommé Dyus qui était ressuscité après chacune de ses morts. Ce dernier avait, paraît-il, connaissance de tout le contenu de la bibliothèque, et, selon Haskill, ce savoir dépasserait tout ce que savent les Princes Daedra.

Quotebg.png
"La grande bibliothèque était le pinacle de la logique et de la déduction. Ses murs contenaient les prévisions logiques de toutes les actions jamais entreprises par quelque créature que ce soit, mortelle ou daedrique. Chaque naissance. Chaque mort. L'ascension de Tiber Septim. Le Numidium. Tout. Tout a été prédit grâce aux formules trouvées dans la bibliothèque de Jyggalag."
―Dyus de Mytheria

La malédictionModifier

Jaloux du pouvoir de Jyggalag, les autres Princes Daedra décidèrent de le maudire. Pour cela, il fut transformé en Shéogorath, l'exact opposé de sa personnalité. Celui-ci fut épouvanté par le royaume, et le transforma en les Shivering Isles. La Grande Bibliothèque fut brûlée, car, d'après Shéogorath, elle était une insulte au libre arbitre. Mais Dyus resta en vie, devint immortel, et fut emprisonné dans les vestiges de la bibliothèque, car Shéogorath ne voulait pas se défaire de son savoir.

Pour déchirer encore plus Jyggalag, les autres Princes Daedra le condamnèrent à lui faire reprendre sa forme originelle à la fin de chaque Ere, pour détruire son propre royaume, avant de redevenir Shéogorath. Ce processus est ce que l'on nomme la Marche Grise, qui se renouvelle tous les mille ans à la fin de chaque Ere.

Durant la Marche Grise, les fidèles de Shéogorath changent en même temps que leur seigneur, devenant ainsi des prêtres de l'Ordre. Ces derniers réactivent les obélisques de l'Ordre, des failles permettant aux chevaliers de l'Ordre d'envahir le royaume.

La fin de la malédictionModifier

Durant la crise d'Oblivion, la Marche Grise se déroula en même temps. Shéogorath exécuta alors un nouveau plan : donner à un mortel le titre de "Prince Daedra de la Folie" et lui faire affronter Jyggalag, afin de libérer ce dernier de sa malédiction, dissociant ainsi définitivement le Prince de l'Ordre et le Prince de la Folie.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard