Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Légendes lycanthropes de Bordeciel

2 805pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Légendes lycanthropes de Bordeciel
Livrecuirbrunvert.png
Titre: Légendes lycanthropes de Bordeciel
Titre complet: Légendes lycanthropes de Bordeciel
Auteur: Lentulus Inventius de l'Ordre du Cor
Skyrim
Poids 1
Valeur 20
FormID 000ED042

Légendes lycanthropes de Bordeciel est un livre présent dans :

Contenu du livre Modifier

J'avais entendu les mêmes rumeurs que tout le monde, que la province de Bordeciel regorgeait de diverses formes de lycanthropie. Comme cela faisait longtemps que j'étudiais les loups-garous, j'étais curieux de vérifier le bien-fondé de ces rumeurs d'ours-garous. Étant donné ma frêle constitution, j'ai décidé de poursuivre ces recherches lors des mois d'été, plus chauds.

On se rend vite compte que, dans cette région, les villageois sont d'une utilité très relative. Autant en Cyrodiil, les plus jeunes enfants eux-mêmes peuvent vous parler de la faune qu'on peut trouver dans les environs, je trouve ici des soi-disant "hommes sages" qui me racontent des histoires de licornes et de chevaux volants au milieu de récits d'ours-garous, aussi ne fais-je pas grand cas de ces rumeurs. Certes, ils ont leurs traditions pour se protéger des ours-garous (certaines plantes et autres cérémonies), mais personne ne peut attester en avoir vu un de ses propres yeux et encore moins posséder quelqu'artefact que ce soit. Tout le monde a un cousin ou un ami qui en a vu un une fois, mais, dès qu'on fouille un peu, ces histoires perdent rapidement tout bien-fondé. 

Je ne souhaite aucunement discréditer ces récits, mais je me dois de conclure qu'ils peuvent être issus d'anecdotes déformées relatant des rencontres avec un ours particulièrement féroce peut-être, mais tout ce qu'il y a de plus normal. Les légendes peuvent avoir une vie qui leur est propre, particulièrement quand elles comportent des soupçons de vérité, puisqu'ici nous faisons face à une véritable menace de loups-garous. Je crains qu'en colportant des histoires de bêtes fort rares (voire potentiellement inexistantes), les gens ne se mettent à minimiser la menace que présentent d'autres créatures bien réelles. Mais si les habitants de Bordeciel décident de régresser en hurlant dès qu'ils voient le moindre nuage ou la plus petite ombre se profiler à l'horizon, ce n'est pas moi qui vais les en empêcher. 

Les loups-garous de ce pays, ou du moins les légendes qui en attestent, sont d'un genre curieux. Connaissant l'appétit des Nordiques pour les actes de bravoure, je m'attendais à voir des peaux de loups-garous pendre le long des remparts des villes, des têtes de lycanthropes plantées sur des piques, ce genre de joyeusetés... Pourtant, peu de gens civilisés en font mention et mes questions donnent généralement lieu à des regards inquiets. 

Pensant que, peut-être, les gens ordinaires étaient tout simplement plus couards que je n'avais pu le penser d'après les Nordiques de ma connaissance en Cyrodiil, je suis allé trouver des gens réputés pour leur bravoure : les Compagnons, une bande de soi-disant farouches guerriers de Blancherive... qui sont devenus blancs comme des linges quand je leur ai parlé des raisons de ma venue et qui m'ont demandé de partir. Je m'attendais à mieux de leur part et j'ai été déçu de voir combien mes histoires pouvaient intimider des hommes et des femmes supposés si courageux. 

En m'enfonçant dans les terres sauvages, loin de toute habitation, j'ai fréquemment rencontré des chasseurs qui acceptaient de me raconter leurs histoires de chasse. C'est finalement grâce à l'un d'eux (un certain Karsten Marteleur) que j'ai entendu la première (et unique, malheureusement) histoire vérifiable de loups-garous dans la région, avec des peaux et des griffes comme preuves. Alors que j'étais tout excité de trouver enfin des preuves de la présence de ces bêtes en Bordeciel, le regard de Karsten a changé, prenant une expression sauvage, conspiratrice et il commença à inventer des histoires d'une bande de chasseurs de loups-garous et de leurs exploits. Je l'ai laissé déblatérer ses âneries et ai poursuivi mon voyage. 

En rétrospective, je regrette que mon voyage en Bordeciel n'ait pas été plus productif. S'il est vrai que leurs lycanthropes sont différents et plus puissants que les nôtres, ils pourraient se montrer de puissants alliés dans notre conflit contre la recrudescence de vautours-garous à Val-Boisé. Si ces derniers ont évolué au point de devenir aussi impressionnants et féroces que l'affirme mon ami Gaëlian, ils pourraient menacer l'intérieur des terres de Tamriel. Dès l'été prochain, je me rendrai là-bas pour mieux étudier ces saletés volantes, afin de pouvoir faire un rapport plus approprié à remettre au Conseil.

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard