Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

La Guerre de Brétonie (Fav'te)

2 799pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png La Guerre de Brétonie (Fav'te)
LivreDaggerfall.png
Titre: La Guerre de Brétonie
Titre complet: La Guerre de Brétonie
Auteur: Fav'te
Daggerfall
Poids 2
Valeur

La Guerre de Brétonie est un livre trouvable dans:

Contenu du livre Modifier

Pourrait-il y avoir une meilleure preuve de la perversité des Brétons que leur conduite avant, pendant, et après ce que l'histoire se rappellera comme la Guerre de Brétonie ?

Par des motivations les plus corrompues, les tactiques les plus méprisables, et le plus déshonorable des triomphes, le royaume de Daguefilante a changé la nature de la guerre dans toute la Baie d'Iliaque et peut-être dans tout le reste de Tamriel. En Sentinelle, nous l'appelons le carnage du Siège de Brétonie, mais comme le livre de l'Histoire est écrit par les vainqueurs, nous parlerons à la place de la Guerre de Brétonie.

Les RougeGardes sont de par leur nature un peuple modeste et pratique. Nous ne sommes pas flegmatiques comme les Grands Elfes, ni lâches comme les Elfes Sylvains et les Khajiits. Ce qui fâcherait et énerverait les Nords et les Brétons, vantards et orgueilleux, ne mériteraient pas un haussement d'épaule d'un RougeGarde. Un royaume Bréton aurait possédé la petite île de Brétonie, qu'il l'aurait gardée avec convoitise. Le commerce de Brétonie aurait sérieusement été limite; sa religion assujettie; sa population serait soumise par des servages actifs et incessants et par des obligations de vassalité.

Mais Brétonie n'était pas sous domination Bretonne. Brétonie faisait partie du Royaume de Sentinelle.

Le Roi Lysandus -- puisse les Anciens Etres continuer a tourmenter son âme pour sa cruauté ! -- regardait la prospérité de l'île qui se trouvait plus proche de ses terres que de Sentinelle, et son coeur noir brûlait de convoitise. Par des menaces, des mensonges, des actes de piraterie et, pour finir, l'invasion, Daguefilante a illégalement pris possession de l'Île de Brétonie. La sorcière de sa cour, Dame Medora, sa mère enchanteresse, et d'autres conseillers expérimentés furent horrifies par la brutalité de sa campagne et le prièrent d'abandonner son acte de guerre tyrannique. Un par un, tous les dissidents furent exclus de la cour. Tous, seuls les ignorants et les belliqueux restèrent.

Notre défunt Roi Camaron essaya d'employer la diplomatie polie avec Daguefilante, mais à la fin, il fit l'ancestrale déclaration de guerre. Daguefilante et Sentinelle se sont battus plusieurs fois en leur deux mille ans de coexistence, et Camaron connaissait la magie noire et l'espionnage que les Bretons considéraient comme d'honnêtes procédés de guerre.

Ne voulant abaisser l'honneur de Sentinelle en reproduisant la perfidie Bretonne, Camaron combattit le mieux possible Lysandus. Le Roi Lysandus usait d'une tactique de bataille bien plus perfide que celle de ses ancêtres, et la guerre continua à faire rage jusqu'a ce qu'elle commence à impliquer plus que Sentinelle et Daguefilante.

Le Seigneur Graddock, gouverneur du Reich Gradkeep, agit en tant que conciliateur entre Sentinelle et Daguefilante, et réussit par la suite à convaincre les deux monarques de se rencontrer et de faire la paix. Le fatidique Traité de Gradkeep commença civilement : les limites de la paix furent négociées, approuvées, et couchées sur le papier. Les termes étaient excessivement généreux. Camaron accepta de renoncer certains de ses droits sur Brétonie afin d'apaiser la folie de Lysandus et d'apporter de nouveau la paix à la Baie d'Iliaque.

Ce ne fut qu'au dernier moment, juste avant de signer le traité, que le Roi Camaron réalisa la scandaleuse perfidie des Bretons : le Traité avait en fait été délibérément substitué par le scribe de Daguefilante, dans une ignominieuse tentative désespérée, pour duper Camaron afin qu'il signe un contrat différent de celui sur lequel il avait donne son accord. Le Château du Reich Gradkeep explosa dans un bain de sang, et la guerre se poursuivit.

La Bataille du Champ de Cryngaine fut la fin tragique de cette insensée guerre d'usure. Le Champ de Cryngaine est situé entre le Yeorth Burrowland et la Foret de Ravennian où les armées de Sentinelle et de Daguefilante installèrent respectivement leur campement après le massacre au Reich Gradkeep.

Comme la bataille commençait, Daguefilante montra qu'elle avait encore quelques tours magiques de daedra fétide en aveuglant l'armée RougeGarde par un mur de brume. Lysandus n'eut pas l'occasion de se réjouir de ce tour très longtemps, car une flèche tirée du bras assuré d'un archer de Sentinelle le frappa à la gorge, malgré le brouillard le plus épais, et le plus maléfique.

Le fils de Lysandus, Gothryd, qui avait passé le temps de la bataille dans l'alanguissement du confort des dernières lignes, fut couronné sans cérémonie, et exigea sur le champ un duel avec le Roi Camaron. Camaron était de beaucoup d'hivers l'aîné de Gothryd, et bien que guerrier supérieur, il était épuisé par cette guerre sans fin qui avait été épargnée au jeune garçon.

Néanmoins, par sens de l'honneur, notre roi accepta ce duel. Le nouveau Roi de Daguefilante, par quelque sale tour et la magie noire, s'arrangea pour frapper notre roi par derrière avant même que le duel n'ait commencé. Ainsi, le vainqueur du Champ de Cryngaine, et de la Guerre de Brétonie, fut Daguefilante.

La cruauté de Daguefilante continua meme après sa victoire déshonorante. Tandis que la Reine veuve de Sentinelle, Sa Majesté Akorithi, pleurait et essayait de réparer notre terre écrasée, Gothryd exigea la Princesse de Sentinelle en tant que butin de guerre. Pour sauver sa patrie, la Princesse Aubk-i accepta de quitter Sentinelle et d'épouser le meurtrier de son père.

Mais nous, les vrais Rougegardes de Sentinelle, savons que cet amour et cet honneur ne sont que mensonges. La Reine de Daguefilante restera toujours et avant tout la Princesse de Sentinelle.

Autres Modifier

Ce livre ne doit pas être confondu avec La Guerre de Brétonie (Newgate), qui a été écrit par un bréton. Les deux versions ont donc des points de vue diamétralement opposés quant au déroulement de la guerre.

Localisations connues Modifier

Généré aléatoirement

Crédits Modifier

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard