FANDOM


Haut lieu de rassemblement de la ville de Blancherive, l'auberge de la Jument Pavoisée offre de l'hydromel, de la nourriture et une ambiance chaleureuse. À la fin du marché et après la fermeture des magasins, on peut y trouver presque tous les habitants de la ville. Son insigne représente un cavalier portant une bannière.

Signification culturelleModifier

Hulda se plaît à raconter l'histoire de ce cheval qui avait appartenu à un roi Nordique mort au combat. Après qu'il ait été abattu, sa jument bien-aimée a continué de porter sa bannière, menant les autres guerriers à poursuivre le combat jusqu'à la victoire.

Ysolda raconte souvent à l'Enfant de Dragon que dès qu'elle aura récolté assez d'argent grâce à son commerce avec les caravanes Khajiit, elle prendra la place d'Hulda à la Jument Pavoisée. Hulda mentionne également qu'elle est prête à prendre sa retraite et qu'elle envisage de vendre l'auberge à Ysolda.

ArchitectureModifier

Le bâtiment est composé de la taverne centrale et d'une cuisine. A l'arrière de la pièce principale se trouve une petite chambre et un bureau. Il y a aussi un escalier pour monter à l'étage, où l'on peut trouver des chambres séparées.

Hulda enverra toujours Saadia pour offrir à l'Enfant de Dragon de la nourriture et des boissons.

Il y a une marque de la Guilde des Voleurs gravée dans la partie inférieure droite de la porte.

ServicesModifier

  • Lit - 10GoldIcon
  • Nourriture - Vendu par Hulda et Saadia
  • Écouter les rumeurs d'Hulda
  • Musique - Joué par Mikael L'Âge de la L'agression et Ragnar le Rouge
  • Combat contre Uthgerd
  • Si le joueur prend un siège près du feu, Saadia sera appelé par Hulda pour vous servir.

Quêtes Modifier

152px-Bannered Mare Shop Sign

Signe de l'Auberge de la Jument Pavoisé

HabitantsModifier

Apparition Modifier

SourcesModifier

Skyrim
Cette page est, entièrement ou partiellement, une version traduite de son équivalent sur The Elder Scrolls Wiki. Consultez les liens interwikis au bas de la page pour la consulter dans sa version originale. Nous remercions bien évidemment les contributeurs anglophones pour leur travail.