Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

La chanson de l'alchimiste

3 972pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Lecteur (Succès).png La chanson de l'alchimiste
Livrebleu.png
Titre: La chanson de l'alchimiste
Titre complet: Anciens contes des Dwemers, vol. 5 : La chanson de l'alchimiste
Auteur: Marobar Sul
Précédent:

De l'utilité des billes et des aiguilles

Suivant:

Chimarvamidium

Skyrim
Compétence Alchimie
Poids 1
Valeur 55
FormID 0001AFC6
Oblivion
Compétence Alchimie
Poids 1
Valeur 25
FormID 000243D1
Morrowind
Compétence Alchimie
Poids 3
Valeur 200
FormID BookSkill_Alchemy3

La chanson de l'alchimiste est un livre présent dans :

Il appartient à la série de livres Anciens contes des Dwemers composée de 11 volumes, dont il en est le cinquième.

Localisations connues Modifier

Explorateur (Succès).png
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Online Modifier

  • ...

Skyrim Modifier

  • ...

Oblivion Modifier

  • ...

Morrowind Modifier

  • ...

Contenu du livre Modifier

Anciens contes des Dwemers, vol. 5 : La chanson de l'alchimiste

par Marobar Sul

Quand l'alchimiste du roi Maranéon dut quitter sa position
Après une expérience qui provoqua une explosion,
On apprit que le roi désirait séant
La venue d'un nouveau savant
Pour préparer ses potions et son thé.
Mais il ajouta qu'il ne choisirait
Que quelqu'un qui s'y connaissait,
Car il ne voulait plus de benêt.

Après maintes délibérations, discussions et débats
Le roi sélectionna deux candidats :
Ianthippus Minthurk et Umphatic Faer,
Deux ambitieux compères.
Désireux de faire leurs preuves.
Le roi décréta : " Il y aura une épreuve. "
Ils se rendirent dans une salle pleine d'herbes, de gemmes et d'étals,
De pots et de coupes, sous un grand dôme de cristal.

" Préparez une formule qui me rendra invisible ",
Exigea le roi sur un ton risible.
Ianthippus Minthurk et Umphatic Faer
Aussitôt s'exécutèrent,
Mélangeant leurs herbes, raffinant d'étranges huiles,
Faisant bouillir leurs chaudrons avec prudence pour éviter la tuile.
Chacun d'eux préparait sa potion,
Avec force coups d'œils à ce que faisait l'autre larron.

Après presque une heure à bien faire,
Ianthippus Minthurk et Umphatic Faer
Pensaient tous deux décrocher le pompon.
" Alors, dit le roi Maranéon,
Goûtez-moi ces potions au plus tôt
Plongez une cuillère dans votre pot. "
Dès qu'il eut goûté, Mirthurk disparut,
Mais Faer resta bien en vue.

" Vous pensiez avoir mélangé de l'herbe jaune, des diamants bleus et de l'argent !
Regardez le plafond de verre au-dessus de vous, rit le roi de toutes ses dents.
La lumière qui en tombe change radicalement,
La couleur de vos ingrédients. "
" Et qu'obtient-on, ajouta l'alchimiste invisible d'une voix de stentor,
Quand on mêle diamants rouges, herbe bleue et or ? "
" Par les dieux, fit Faer en grimaçant,
J'ai concocté une potion qui m'a rendu plus intelligent. "

Note du traducteur Modifier

L'année de composition de cette aimable chanson de cour est estimée entre 1E 120 et 1E 210, c'est-à-dire durant le règne du roi Maranéon, qui a bel et bien existé. Maranéon Bogh n'était pas un noble mais un riche propriétaire terrien possédant de nombreuses places fortes, dont les ruines de l'une d'elles existent toujours et portent un nom qui rappelle le sien : Maranonélus. Il semble certain que cette chanson a été écrite et interprétée pour l'un des salons de l'intelligentsia dwemer de Bogh.

La rime très simple, AA/BB/CC, le non-respect du nombre de pieds, les plaisanteries dont le texte est émaillé et les noms ridicules d'Umphatic Faer et Ianthippus Minthurk devaient réjouir les Dwemers, dont le sens de l'humour était parfois assez étrange, surtout de notre point de vue moderne. J'ai tenté de rendre ma traduction aussi fidèle que possible à l'original. La préparation des potions est un thème récurrent dans une culture qui a inventé la science de l'alchimie. On notera qu'une autre des inventions des Dwemers est également évoquée : le verre teinté. Naturellement, la dernière plaisanterie, où l'alchimiste devient plus intelligent par erreur, est typique du sens de l'ironie des Dwemers.

Au cours des millénaires, cette chanson devint très populaire dans les tavernes, avant de disparaître avec l'extinction des Dwemers.

Tomes Modifier

Tomes précédents Modifier

Tomes suivants Modifier

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard