Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Le Livre de l'Enfant de dragon

2 799pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Le Livre de l'Enfant de dragon
Livre de l'enfant de dragon.png
Titre: Le livre de l'Enfant de drago
Titre complet: Le livre de l'Enfant de dragon
Auteur: Prior Emelene Madrine
Skyrim
Poids 1
Valeur 12
FormID 000F86FE

Le Livre de l'Enfant de dragon est un livre présent dans :

Contenu du livre Modifier

Le Livre de l'Enfant de dragon

Par Prior Emelene Madrine

Ordre de Talos

Prieuré de Weynon

An 360 de l'ère Troisième, vingt-et-unième année du règne de sa Majesté Pélagius IV.

Beaucoup de gens ont entendu le terme "Enfant de dragon" (ne sommes-nous pas gouvernés par les "empereurs Enfants de dragon", après tout ?), mais peu savent ce qu'il signifie réellement. En revanche, c'est un sujet qui est cher à l'Ordre de Talos, aussi vais-je tenter, dans ce livre, de mettre en relief l'histoire et l'importance de ceux qui ont porté le titre d'Enfant de dragon au fil des âges.

La plupart des érudits s'accordent pour dire que ce terme a, pour la première fois, été utilisé en rapport avec le Contrat d'Akatosh, quand Sainte Alessia a reçu l'Amulette des rois et qu'elle a pour la première fois allumé les Feux du dragon dans le Temple de l'Unique. "Akatosh, voyant avec pitié les souffrances des hommes, pris le sang précieux de son coeur et s'en servit pour bénir Sainte Alessia, avant de passer un Contrat disant que, tant que les descendants d'Alessia seraient fidèles à son sang, le sang du dragon, il garderait fermées les Portes d'Oblivion, afin de barrer la route aux armées de Daedras, de morts-vivants et d'Ayleids." Par la suite, ceux qui avaient été bénis par Akatosh en recevant le sang du dragon furent tout simplement connus sous le nom d'Enfants de dragon.

Le lien avec les dirigeants de l'Empire existe donc depuis le premier jour. En effet, seuls ceux dont le sang du dragon coulait dans les veines pouvaient porter l'Amulette des rois et allumer les Feux du dragon. Tous les empereurs légitimes étaient Enfants de dragon, qu'il s'agisse de ceux du premier Empire de Cyrodiil fondé par Alessia, de Reman Cyrodiil et de ses héritiers, ou bien sûr de Tiber Septim et de ses héritiers, jusqu'à notre empereur actuel, Sa Majesté Pélagius Septim IV.

En raison de ce lien avec les empereurs, toutefois, l'autre fait marquant lié aux Enfants de dragon a fini par être oublié par tous, sauf les plus grands érudits et ceux qui, comme moi, ont voué leur existence au service du grand Talos, qui était Tiber Septim. Peu de gens réalisent que le statut d'Enfant de dragon n'est pas une simple question d'hérédité. En effet, il s'acquiert par le biais d'Akatosh en personne, aussi nul ne peut-il dire comment ni pourquoi il est conféré. Ceux qui deviennent empereurs et allument les Feux du dragon sont clairement Enfants de dragon, puisqu'ils peuvent les allumer et porter l'Amulette des rois. Mais l'étaient-ils avant, ou bien est-ce en enfilant l'amulette et en tentant d'allumer les feux qu'ils ont reçu la bénédiction d'Akatosh et sont devenus Enfants de dragon ? Tout ce que nous pouvons dire, c'est que ces deux hypothèses sont possibles et que cela constitue un mystère divin.

Tous les Septims étaient Enfants de dragon, bien sûr, ce qui explique d'où provient cette ridicule notion d'hérédité. Mais nous savons avec certitude que les premiers empereurs de Cyrodiil n'étaient pas de la même famille. Rien ne prouve non plus que Reman Cyrodiil était le descendant d'Alessia, même si de nombreuses légendes le prétendent, mais la plupart d'entre elles remontent à l'époque de Reman, et sans doute ont-elles été créées de toutes pièces afin de légitimer son règne. Nous savons également que les Lames, traditionnellement considérées comme les gardes du corps de l'empereur, étaient à l'origine des croisés d'Akavir, qui ont envahi Tamriel pour des raisons obscures à la fin de l'ère Première. Ils cherchaient apparemment un Enfant de dragon (les évènements qui se sont produits au Col clair semblent le confirmer) et ils furent les premiers à proclamer que Reman Cyrodiil l'était. En fait, ce sont Ies Akavirois qui ont le plus fait pour l'élever au rang d'empereur (bien que Reman n'ait jamais porté ce titre de son vivant). Et, bien sûr, il n'existe aucun lien héréditaire connu entre Tiber Septim et les empereurs Enfants de dragon précédents de Tamriel.

Quant à savoir s'il peut y avoir plusieurs Enfants de dragon en même temps, c'est là un autre mystère. Les empereurs font tout leur possible pour nous faire comprendre qu'une telle possibilité serait ridicule, et pourtant, le processus de succession impériale implique qu'il y ait au moins deux Enfants de dragon potentiels en même temps : l'empereur actuel et son héritier. L'histoire des Lames va également dans ce sens. Même si l'on ne sait en effet que peu de choses sur leurs activités entre l'empire de Reman et l'ascension sur le trône de Tiber Septim, d'aucuns pensent que les Lames ont, durant cette période, continué à chercher et à garder ceux qui pouvaient être (ou pouvaient devenir) Enfants de dragon.

Nous en arrivons enfin à la question que beaucoup se posent, à savoir quel est le véritable sens du fait d'être Enfant de dragon ? Le lien avec les dragons est si évident qu'il a presque été oublié. En ce temps où les dragons ne sont plus qu'un lointain souvenir, beaucoup ne se rappellent plus que, dans les premiers temps, être Enfant de dragon signifiait "avoir le sang du dragon". Certains érudits pensent qu'il faut comprendre cela le plus littéralement possible, même si le sens de leur théorie reste incertain. Les récits nordiques évoquent des héros Enfants de dragon qui étaient de grands tueurs de dragons, capables de voler leur pouvoir après les avoir occis. Il est bien connu que les Akavirois tuèrent un grand nombre de dragons au cours de leur invasion, et certains indices tendent à laisser penser qu'ils ont continué même après être devenus les Gardes-dragons de Reman Cyrodiil (encore une fois, le lien avec les dragons), ceux-là mêmes qui finiraient par devenir les Lames que nous connaissons aujourd'hui.

Je vous laisse sur ce que l'on appelle "la Prophétie de l'Enfant de dragon". Beaucoup affirment qu'elle provient d'un Parchemin des Anciens, même si d'aucuns attribuent plutôt son origine aux Akavirois du temps jadis. De nombreux érudits ont tenté de la déchiffrer, et beaucoup pensent que les signes qu'elle annonce ont été accomplis et que la venue du "Dernier Enfant de dragon" est imminente. Je ne prétends pas savoir interpréter les prophéties, mais elle laisse penser que le don qu'Akatosh a fait à l'humanité n'a pas encore été véritablement compris :

Lorsque l'anarchie gagne les huit extrémités du monde

Lorsque marche la Tour de cuivre et que le temps est remanié

Lorsque le triplement béni échoue et que la Tour rouge tremble

Lorsque le souverain Enfant de dragon perd son trône et que la Tour blanche tombe

Lorsque la Tour enneigée est démolie, sans roi, maculée de sang

Le Dévoreur de mondes s'éveille et la roue tourne vers le dernier Enfant de dragon.

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard