FANDOM


Lecteur (Succès) Le gâteau et le diamant
Livrecuirsombre
Titre: Le gâteau et le diamant
Titre complet: Le gâteau et le diamant
Auteur: Athyn Muendil
Skyrim
Poids 1
Valeur 5
FormID 0001B262
Morrowind
Compétence Alchimie
Poids 3
Valeur 200
FormID BookSkill_Alchemy2

Le gâteau et le diamant est un livre présent dans :

Localisations connues Modifier

Explorateur (Succès)
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Skyrim Modifier

  • ...

Morrowind Modifier

  • ...

Contenu du livre Modifier

Je me trouvais au Rat et la marmite, une taverne d'Ald'ruhn, à discuter avec d'autres Rats quand je vis cette femme. Bon, il faut reconnaître qu'on voit assez fréquemment des femmes brétonnes, ici. Ces gens semblent avoir tendance à s'aventurer loin de leur perchoir de Haute-Roche. Cela dit, les vieilles brétonnes voyagent beaucoup moins et cette vieille bique ratatinée attirait l'attention, allant de table en table et parlant à tout le monde.

Nimloth et Oediad étaient assis à leur table, sirotant leur boisson habituelle. Oediad se vantait d'un truc qu'il avait réussi à voler, un énorme diamant aussi gros que le poing d'un bébé et clair comme de l'eau de source. J'étais en train de l'admirer quand j'entendis de vieux os grincer derrière moi.

"Bien le bonjour, mes amis", dit la vieille femme. "Je m'appelle Abelle Chriditte et j'aurais besoin d'un peu d'or pour pouvoir me rendre à Ald Redaynia".

"Pour la charité, allez plutôt voir au Temple", lui répondit Nimloth d'un ton cassant.

"Ce n'est pas la charité que je recherche", dit Abelle. "Je veux procéder à, disons... un échange de services".

"Ne me faites pas rire, vieille femme", ricana Oediad.

"Vous vous appelez Abelle Chriditte ?", demandais-je. "Vous êtes de la famille d'Abelle Chriditte, l'alchimiste de Haute-Roche ?"

"En quelque sorte, oui", répondit-elle en gloussant. "C'est moi-même. En fait, je pensais vous proposer de vous échanger une potion contre de l'or. J'ai remarqué que vous possédiez un superbe diamant et vous savez sans doute que les qualités magiques de ces pierres sont immenses".

"Désolé, vieille femme, mais la magie ne m'intéresse pas. J'ai eu assez d'ennuis à voler celui-ci", dit Oediad. "Je connais un receleur qui me l'échangera contre de l'or".

"Mais ce receleur, il voudra certainement prélever un pourcentage, n'est-ce pas ? Que diriez-vous de m'échanger cette pierre contre une potion d'invisibilité ? Vous pourriez alors en voler beaucoup d'autres. À mon sens, ça serait un échange des plus convenables".

"Certainement, mais je n'ai pas d'or à vous donner", répondit Oediad.

"Je prendrai ce qui reste du diamant quand j'aurai fabriqué la potion", dit Abelle. "Si vous l'amenez à la Guilde des mages, vous devrez fournir tous les autres ingrédients et y ajouter une coquette somme. Moi, j'ai appris mon art dans les terres sauvages, où l'on ne trouve aucun autre fabricant de potions pour réduire les diamants en poussière. Quand vous devez procéder à cette opération grâce à votre seule compétence, il vous reste quelques fragments... alors que ces imbéciles de la guilde se contentent de tout utiliser."

"Tout ça c'est bien joli", dit Nimloth, "mais comment saurons-nous si votre potion fonctionne ? Si vous fabriquez une potion, que vous prenez les restes du diamant d'Oediad et fichez le camp, on ne saura qu'elle marche que quand vous serez partie."

"Ah, la confiance est si rare, de nos jours..." soupira Abelle. "Je devrais pouvoir vous fabriquer deux potions, il devrait me rester encore un peu du diamant. Assez peu, mais sans doute suffisamment pour me rendre à Ald Redaynia. Ainsi, vous pourrez essayer la première tout de suite et vérifier qu'elle fonctionne".

"Mais", la coupais-je. "Vous pourriez fabriquer une potion qui marche et une qui ne marche pas, et garder davantage de poussière de diamant. Et même, Oediad... elle pourrait te donner un poison lent qui te tuerait le temps qu'elle arrive jusqu'à Ald Redaynia".

"Par le sang de Kynareth, ce que vous êtes méfiants, vous autres Dunmers ! Je pourrais faire deux potions de deux doses chacune, mais il ne me restera pratiquement plus rien du diamant. Ainsi, vous pourrez vérifier que la potion fonctionne et qu'elle n'a aucun effet indésirable. Et si vous ne me faites pas confiance, venez avec moi à ma table et regardez-moi faire, si vous voulez". 

Il fut donc décidé que j'accompagnerais Abelle à sa table, où elle avait posé tous ses sacs d'herbes et de pierres, afin de m'assurer qu'elle ne fabriquerait pas deux potions différentes. La préparation prit presque une heure, mais elle me permit gentiment de terminer sa cruche de vin encore à moitié pleine, pendant que je la regardais faire. Briser le diamant et réduire ses fragments en poussière prirent la plus grande partie du temps. Elle passa et repassa ses mains noueuses au-dessus de la pierre, psalmodiant des enchantements anciens et brisant les facettes de la gemme en fragments de plus en plus petits. Ensuite, elle prépara une pâte de vert-amer haché, écrasa quelques bulbes rouges de dell'arco spae avec quelques gouttes d'huile de ciciliani. De mon côté, je finissais la cruche de vin.

"Vieille femme", finis-je par dire en soupirant. "Combien de temps cela va-t-il encore prendre ? Je suis las de vous regarder faire".

"La Guilde des mages trompe les gens en leur faisant croire que l'alchimie est une science", répondit-elle. "Mais si vous êtes fatigué, reposez-vous donc".

Mes yeux se fermèrent presque aussitôt, comme s'ils avaient une volonté propre. Il y avait quelque chose dans ce vin. Quelque chose qui me faisait agir selon son bon vouloir.

"Je pense faire la potion sous forme de gâteaux, elle est beaucoup plus puissante de cette manière. Bien, maintenant... Dites-moi, jeune homme, que feront vos amis une fois que je leur aurai donné la potion ?"

"Vous attaquer dans la rue pour récupérer les restes du diamant", répondis-je simplement. Je ne voulais pas dire la vérité, mais ne pus m'en empêcher.

"Je m'en doutais, mais je voulais en être certaine. Vous pouvez ouvrir les yeux, maintenant".

J'ouvris les yeux. Abelle avait disposé sur un plat en bois deux petits gâteaux et un couteau d'argent.

"Prenez les gâteaux et apportez-les à la table", dit Abelle. "Ne dites rien, contentez-vous d'être d'accord avec tout ce que je dis".

Je fis comme elle me demandait. C'était une sensation curieuse, ça ne me gênait pas d'agir comme une marionnette. Bien sûr, en y repensant, je le regrette, mais à ce moment-là, ça me paraissait tout à fait naturel de lui obéir sans poser de question.

Abelle tendit les gâteaux à Oediad et je confirmais consciencieusement que les deux avaient été faits de la même façon. Elle suggéra de couper l'un des gâteaux en deux, qu'elle en prendrait une moitié et lui l'autre, afin qu'il soit convaincu que les gâteaux étaient efficaces et n'étaient pas empoisonnés. Oediad, approuvant cette idée, utilisa le couteau d'Abelle pour couper le gâteau. Abelle prit la moitié gauche et la fourra dans sa bouche. Oediad prit l'autre et l'avala prudemment.

Abelle et tous les sacs qu'elle transportait disparurent immédiatement, mais rien ne se produisit pour Oediad.

"Pourquoi cette sorcière a disparu et pas moi ?", s'écria Oediad.

"Parce que la poussière de diamant se trouvait uniquement du côté gauche de la lame", répondit la vieille alchimiste par ma bouche. Je sentis son contrôle diminuer à mesure qu'elle s'éloignait et qu'elle quittait, invisible, le Rat et la marmite, s'enfonçant dans les rues sombres d'Ald'ruhn.  

On ne retrouva ni Abelle Chriditte ni le diamant et on ignore toujours si elle parvint jusqu'à Ald Redaynia. Les gâteaux n'eurent aucun effet, si ce n'est qu'Oediad fut atteint d'une mauvaise diarrhée pendant une bonne semaine.

Apparitions Modifier

Bethsoftblack
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.


La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard