Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Les Seize accords de la folie, Vol. VI

2 844pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Les Seize accords de la folie, Vol. VI
Livrecuirbrunfleur.png
Titre: Les Seize accords de la folie, volume VI
Titre complet: Les Seize accords de la folie, volume VI : L'histoire d'Hircine
Auteur: Inconnu
Suivant:

Les Seize accords de la folie, Vol. IX

Skyrim
Poids 1
Valeur 25
FormID 0001AFB2
Voir article détaillé : Livres (Shivering Isles)

Les Seize accords de la folie, Vol. VI est un livre présent dans :

Contenu du livre Modifier

L'histoire d'Hircine Modifier

Fier et vantard comme jamais, le prince fou d'Oblivion se tint au cinquième jour du milieu de l'année parmi les pics glacés de Bordeciel et appela Hircine à venir parlementer. Le dieu des chasseurs se matérialisa, car ce jour était le sien et il était intrigué par la témérité de Shéogorath.

D'une ironie sans égale, Shéogorath accueille dans son royaume des fous ricanants, des artistes flamboyants et de lâches tortionnaires. Le prince fou propose des pactes désavantageux et promeut des actes de violence insensés pour le seul plaisir de voir la confusion, la tragédie ou la rage s'emparer des autres. C'est ainsi que Shéogorath s'était mis en position de jouer le rôle de rival face à Hircine.

Sans hâte, le rusé prince fit connaître son défi. Chaque prince devait préparer une créature en vue d'une rencontre à ce même endroit, exactement trois ans plus tard, pour un combat à mort. Hircine donna son accord, sans que son visage effrayant ne change même d'expression. Et, sans rien de plus qu'une rafale de vent au milieu des congères, les deux princes repartirent vers leurs royaumes respectifs.

Confiant, mais connaissant la ruse de Shéogorath, Hircine cultiva secrètement une abomination dans son royaume caché. Il invoqua un antique Daedroth qu'il soumit à l'horrible malédiction de la lycanthropie. Dotée d'un cœur noir et de mâchoires déchiquetées, l'horreur indicible n'avait aucun équivalent, même parmi les grands chasseurs de la sphère d'Hircine.

La troisième année, le jour dit, Hircine revint et trouva Shéogorath assis sur la pierre, jambes croisées, en sifflotant d'un air désœuvré. Le prince de la chasse frappa le sol de sa lance et laissa s'avancer son béhémoth surnaturel et rageur. Ôtant son capuchon, plus rusé que jamais, Shéogorath se leva et fit un pas de côté pour révéler un minuscule oiseau multicolore perché au sommet du rocher. Celui-ci gazouillait au milieu des bourrasques violentes, à peine audible.

Boule de muscles bondissante, le Daedroth s'abattit sur la pierre, ne laissant que des débris là où le rocher s'était trouvé. La gueule ensanglantée de la créature se croyant victorieuse s'élargit en une large grimace, lorsqu'un chant étouffé se fit entendre dans l'air glacé.

Le minuscule oiseau sautillait avec légèreté le long du museau du Daedroth furieux. Avec une joie tranquille, Shéogorath contempla la petite créature qui picorait un morceau de détritus coincé dans les écailles entre les yeux brûlants de la bête immense. Avec un hurlement de colère, la créature garou s'aveugla en tentant de se débarrasser de l'intrus. Et cela continua ainsi pendant des heures, Hircine contempla avec une honte grandissante sa bête la plus puissante se détruire elle-même en tentant d'abattre l'oiseau apparemment insouciant, lequel ne cessait de siffloter une mélodie lugubre à l'attention des montagnes.

Livide, mais battu, Hircine brûla le cadavre déchiqueté avant de se retirer dans son royaume en jurant dans des langues oubliées. Ses malédictions résonnent encore sur ces pics et aucun voyageur ne s'y attarde, par peur de rencontrer sa colère dans ces monts obscurs.

Tournant les talons, Shéogorath fit signe au minuscule oiseau chanteur de se poser sur son épaule et redescendit la pente montagneuse pour rejoindre les brises chaudes et les couchers de soleil colorés de la côte abécéenne, sifflant en cœur avec le plus petit des champions de Tamriel.

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard