Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Les légions insanes

2 844pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).pngLes légions insanes
Archives du Maître du savoir.jpg
Titre: Les légions insanes
Titre complet: Les légions insanes
Auteur: Phraste d'Élinhir
Article principal: Livres (Online)

Les légions insanes est un livre publié au sein des Archives du Maître du savoir de The Elder Scrolls: Online.

Contenu du livreModifier

Il est indiscutable que la nécromancie, plus immonde de toutes les études magiques, connaît un regain de popularité. Où que l’on se tourne en Tamriel, il est question d’esprits agités, de cadavres animés et pire encore. Ainsi, le commun tremble de peur au plus profond de la nuit. Les motifs d’inquiétude ne manquent pas, et mon devoir, en tant qu’érudit, est d’édifier les masses ignorantes dans l’espoir qu’une populace plus éduquée soit mieux préparée à reconnaître et affronter ces dangers.

La nécromancie, comme vous le savez sans doute, est la manipulation des âmes, de leur énergie, et des cadavres. Les esprits sont rarement impliqués sous la contrainte, et aux yeux de tout esprit rationnel, « l'étude » de ce type de magie est infamante. Vous ne serez pas étonnés que la majeure partie des connaissances en circulation sur le sujet soit attribuée à des forces daedriques, nommément celles de l’abject Molag Bal, autre signe que cette sphère est à bannir.

Voici à présent un aperçu des différents types de morts-vivants :

Les ranimés

Ces monstruosités paraissent lorsqu’un nécromancien invoque et infuse un esprit asservi dans un cadavre ou assemblage de cadavres. Les ranimations peuvent prendre une multitude d’apparences, de l’humble squelette (cher aux nécromanciens débutants) aux massifs atronachs de chair. Le besoin de cadavres n’ayant pas reçu la consécration présente un danger pour les communautés, car il n’est pas rare que les mages égarés aillent jusqu’au meurtre pour étancher leur soif de pouvoir. Afin de minimiser les risques de rencontre avec un ranimé, il convient de rester à l’écart des cimetières peu entretenus et des cavernes ou ruines reculées. Il est aussi conseillé de rapporter tout soupçon de nécromancie aux autorités locales.

Les revenants

Fantômes, spectres et autres apparitions se manifestent pour tout un tas de raisons. Certains sont liés à Nirn par de puissantes malédictions, certains sont invoqués à l’aide de rituels, et d’autres encore voient leur âme retenue en arrière par les affaires qu’il leur reste à régler parmi les vivants. Certains sont des ancêtres liés au service de la famille, pratique dont les Elfes Noirs affirment qu’elle n’est en rien nécromantique. Balivernes !

Mes récentes études sur le phénomène appelé Éruption des âmes indique un lien entre son occurrence et un accroissement des activités récentes de revenants, ce qui implique de manière forte une perturbation persistante de la transhumance post-incarnée des âmes. Les détracteurs de cette théorie, notamment la naïve dame Cinnabre de Taneth, n’ont encore proposé aucune autre explication qui résistât à une étude poussée.

Les maudits

Les morts-vivants ne sont pas toujours un produit des travaux des mages renégats avec les âmes et les chairs pourrissantes. Les maladies maudites, comme la Noxophilic Sanguivoria, peuvent corrompre les vivants. En conséquence, la créature morte-vivante qui paraît ensuite dépend de sang humain pour sa subsistance. Les vampires ont tendance à s’organiser en clans secrets, cachés sous le sol et ne sortant que pour se nourrir ou recruter d’autres serviteurs. Mais dans certains cas, ils perdent la raison et ne laissent alors qu’une créature sauvage, dépourvue de capacité de raisonnement… ce que l’on appelle une « sangrebête ». Toute apparition de ces créatures devrait être rapportée à la guilde des guerriers locale.

Abominations

Certains morts-vivants défient la classification. La liche, par exemple, est un cadavre ranimé de l’intérieur par l’âme qu’il abritait de son vivant. Seuls les puissants magiciens recherchant l’immortalité parviennent à cet état d’existence. Heureusement pour le commun des mortels, les liches se concentrent le plus généralement sur la poursuite de leurs recherches, et les voyageurs ont toutes les chances d’éviter d’en rencontrer, pour peu qu’ils restent hors des ruines antiques.

À présent que vous êtes mieux informés quant à cet art vil et ses produits infâmes, vous serez peut-être mieux préparés à en identifier les menaces. Il va sans dire (quoique je m’apprête néanmoins à l’écrire) qu’il nous incombe à tous de signaler et de combattre la nécromancie, aujourd’hui plus que jamais. Ne vous laissez jamais convaincre qu’il existe le moindre avantage à explorer ces magies détestables – aucun individu doté de raison ne pourrait en accepter les sophismes.

CréditsModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard