FANDOM


Lecteur (Succès) Lettre de Shakra

Lettre de Shakra 1

Lettre de Shakra 2

Titre: Lettre de Shakra
Titre complet: Lettre de Shakra
Auteur: Shakra
Voir article détaillé : Livres (Online)

Lettre de Shakra est un livre présent dans :

Informations Modifier

Contenu du livre Modifier

Dugrul,

J'espère que vous vous portez bien. Père dit que les Orques du continent sont des lâches, s'ils s'allient aux Brétons. Je ne partage pas ses idées. L'union fait la force. Qu'en pense votre chef de guerre ?

Je m'interroge sur la vie sous l'Alliance. À quoi ressemble la vie militaire ? Avez-vous livré des combats ?

Un Bosmer m'a dit que les Elfes avaient une nouvelle reine. Est-ce bien la vérité ? A-t-elle vraiment annoncé la reconquête de tout Tamriel ?

Il paraît que la duchesse Lakana et le duc Nathaniel se sont mariés. Un [sic] [Ne pas remplacer par Une. Ce terme mal orthographié apparaît tel quel dans le jeu.] Rougegarde et une Brétonne [sic] [Ne pas remplacer par un Bréton. Ce terme mal orthographié apparaît tel quel dans le jeu.] ? Je me demande si la duchesse était d'accord. Oh, quel rêve, pouvoir choisir son mari ! Avez-vous mis les pieds à Havre-tempête ?

Le capitaine d'un vaisseau marchand m'a appris que l'Alliance a attaqué le Guet de Davon, la ville de Elfes noirs. Il a ajouté que les Elfes noirs avaient invoqué un Daedra, une créature d'os et de feu, pour les défendre.

Vraiment ? Un Daedra ? Je pense que le capitaine m'a menti. J'aurais dû le tuer.

Dans l'attente de vous lire. Écrivez plus souvent, cousin, et revenez vite nous voir.

Shakra

Apparitions Modifier

309px-ZeniMax Media Logo.svg
Le contenu de cette page est partiellement issu de la série de jeux vidéos The Elder Scrolls ou de sites créés et détenus par ZeniMax Online Studios, dont le copyright est propriété de ZeniMax Online Studios. Toutes les marques déposées présentes dans l'image sont propriétés de ZeniMax Online Studios, dont l'inclusion n'implique aucune affilation avec Wiki The Elder Scrolls. L'utilisation de telles images est censée tomber sous le coup de l'emploi du fair use de la loi sur le droit d'auteur.