FANDOM


Pour le dieu de la sorcellerie, voir : Magnus.

Magnus Septim était le onzième empereur du Troisième Empire.

Biographie Modifier

Fils de l'empereur Pélagius Septim II, Magnus est le frère de Céphorus Septim, Potéma Septim, et le demi-frère d'Antiochus Septim. Durant sa jeunesse, le prince occupa la fonction de conseiller du roi d'Almalexia[1] avant de devenir roi de Refuge, en Haute-Roche[2].

Il épousa par la suite la reine de Lilmoth du Marais Noir, Hellena, et devint le roi consort de la ville[3]. Tandis que son frère Antiochus était empereur, Refuge bénéficia de nombreuses faveurs grâce au lien très fort qui unissait les deux hommes[2].

A la mort d'Antiochus, le Conseil des Anciens dut préparer l'accession au trône de la princesse Kintyra, mais Potéma laissa suggérer que la princesse n'était en réalité qu'une bâtarde, et que son fils Uriel était mieux placé pour régner[3]. Magnus soutint sa nièce lors de son couronnement, prenant ainsi part contre sa soeur Potéma dans ce qui devint la Guerre du Diamant Rouge[4].

En 3E 125, durant la guerre et après l'exécution de Kintyra II, Magnus mena ses troupes argoniennes en Bordeciel afin d'affronter l'armée de Potéma. La bataille était menée par les argoniens, mais l'hiver venu ils durent se replier vers le sud à cause des conditions climatiques. Cette même année, la reine Hellena mit au monde le premier enfant de Magnus, un garçon nommé Pélagius[5].

En 3E 127, alors qu'Uriel III fut capturé par Céphorus, Magnus occupait les ruines du château de Kogmenthist, près de Rapastre[6], position défensive qui lui donnait un avantage certain. Toutefois, son armée fut mise en déroute par celle de Potéma[5].

A la fin de la guerre, Magnus vivait à Solitude, faisant le siège du dernier bastion de sa sœur. Au bout d'un mois de siège, Potéma mourut et la guerre prit fin. Magnus nomma alors son fils Pélagius roi de Solitude[7].

En 3E 140, Céphorus mourut d'une chute de cheval, et Magnus fut nommé empereur à l'âge de 61 ans. Il commença alors la lourde tâche de punir tous les seigneurs qui prirent part à la Guerre du Diamant Rouge au coté de Potéma[8]. Usé par la fatigue, son règne ne dura que cinq années, jusqu'à sa mort en 3E 145 au 8ème jour des Plantaisons. Son fils lui succéda.[7].

Des rumeurs courent sur la mort de Magnus. Certains prétendent que son fils Pélagius l'aurait fait assassiner[6]. Le prince impérial était connu pour son excentricité, et aurait pu faire assassiner son père sans raison, malgré le support que lui apportait son épouse dunmer choisie par son père, Katariah[2].

Références Modifier

  1. La Reine-Louve, Livre III
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 La Folie de Pelagius
  3. 3,0 et 3,1 La Reine-Louve, Livre V
  4. La Reine-Louve, Livre VI
  5. 5,0 et 5,1 La Reine-Louve, Livre VII
  6. 6,0 et 6,1 Biographie de la Reine-Louve
  7. 7,0 et 7,1 La Reine-Louve, Livre VIII
  8. Brève histoire de l'Empire, vol. 2


Empereurs de Tamriel
Céphorus Septim 3E 140 - 3E 145 Pélagius Septim III