FANDOM


Mantiarco était un roi de Solitude durant l'ère troisième. Il fut aussi le mari de Potéma Septim.

Biographie Modifier

La première femme de Mantiarco, la reine Amodétha, mourut en lui laissant un fils du nom de Bathorg. En grandissant, le prince devint un des meilleurs combattants de tout Solitude, utilisant les techniques que lui enseignaient les autres peuples[1].

Après la mort de son épouse, Mantiarco chercha à se rapprocher de l'empereur Uriel Septim II, et pour cela, signa un accord avec lui. Mantiarco offrait d'importantes sommes d'argent à l'empereur pour le soutenir dans sa répression des khajiits de Torval, et en échange, Uriel II devait lui donner la main de sa fille Galana. Si l'empereur refusait, l'accord serait déclaré nul et Mantiarco serait remboursé[2].

En 3E 80, l'ambassadeur de Solitude se rendit en Cyrodiil pour réclamer la main de la princesse impériale. Cependant, le traité qui se trouvait dans la salle des archives fut volé par la jeune Potéma. Uriel II répugnait à donner la main de sa fille, qui préparait son mariage avec un autre, mais ne pouvait se résoudre à rembourser Mantiarco. Il promit donc la main de sa petite fille Potéma à la place[2].

Le roi de Solitude se remaria en 3E 81 avec Potéma, et tomba rapidement très amoureux d'elle, lui offrant tout ce qu'elle désirait. Après de nombreuses fausses couches, Potéma donna naissance au second fils du roi en 3E 97. L'enfant fut nommé Uriel par sa mère, en hommage à l'empereur qui les avait unis[1].

Le même jour, Mantiarco découvrit que son fils ainé, Bathorg, n'était en réalité que le bâtard de son chef de guerre Thone. Il le bannit alors du royaume, lui otant ses droits à la succession. Uriel Mantiarco devint alors le jour de sa naissance, l'héritier du trône de Solitude[1].

Mantiarco mourut en 3E 100 à l'âge de 82 ans[3], sans voir son héritier atteindre l'âge adulte[4].

Références Modifier

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 La Reine-Louve, Livre II
  2. 2,0 et 2,1 La Reine-Louve, Livre I
  3. La Reine-Louve, Livre III
  4. Biographie de la Reine-Louve