Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Obédiences : Les Hauts-Elfes

2 814pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Obédiences : Les Hauts-Elfes

TESO Obédiences - Les Hauts-Elfes Pages 1 et 2.png

TESO Obédiences - Les Hauts-Elfes Pages 3 et 4.png

TESO Obédiences - Les Hauts-Elfes Pages 5 et 6.png

Titre: Obédiences : Les Hauts-Elfes
Titre complet: Obédiences de Tamriel : Les Hauts-Elfes
Auteur: Mikhael Karkuxor, du Collège impérial
Voir article détaillé : Livres (Online)

Obédiences : Les Hauts-Elfes est un livre présent dans :

Informations Modifier

Contenu du livreModifier

Les Huit

(Note préliminaire : rares sont les Altmers à l'extérieur de l'Empire qui acceptent de limiter le nombre des Divins à huit)

Auri-El (roi des Aldmers) : Modifier

Auri-El est l'équivalent d'Akatosh pour les Elfes. Il n'est autre que l'âme d'Anui-El, lequel est quant à lui l'âme d'Anu, le Tout. Il occupe le statut de divinité principale de la plupart des panthéons aldmers et la majorité des clans altmers et bosmers affirment descendre de lui en droite ligne. Dans son unique moment de faiblesse recensé, il a accepté de prendre part à la création du plan des mortels, acte qui sépare pour toujours les Elfes du monde des esprits. Pour se faire pardonner, Auri-El a pris la tête des premiers Aldmers lorsque ces derniers se sont retrouvés opposés à l'armée de Lorkhan durant l'ère Mythique, et c'est lui qui a fondé les premiers royaumes des Altmers, à savoir Altmora et l'ancienne Ehlnofey. Cela fait, il est retourné aux cieux afin de pouvoir enseigner à ses fidèles les étapes nécessaires pour échapper au plan des mortels.

Magnus (le Magus) : Modifier

Dieu de la magie, Magnus s'est retiré de la création du monde à l'ultime seconde, mais cela lui a coûté très cher. La part de lui qui subsiste dans le monde est contrôlée par les mortels sous forme de magie. Un récit affirme que, même si l'idée originelle est de Lorkhan, c'est en fait Magnus qui aurait réalisé les schémas et diagrammes permettant la création du plan des mortels. On le représente parfois sous la forme d'un astrolabe, d'un télescope ou, plus souvent, d'un bâton.

Trinimac : Modifier

Puissant dieu des premiers Aldmers, plus populaire même qu'Auri-El en certains endroits, Trinimac a pris la tête des tribus elfiques dans leur guerre contre les Hommes. Boéthia aurait pris sa place (et l'aurait même dévoré, dans certains récits) pour séduire certains Aldmers afin d'en faire les Chimers. Suite à cela, il disparaît des mythes, pour y refaire son apparition sous les traits du redoutable Malacath (que la propagande altmer utilise pour montrer les dangers découlant de l'influence des Dunmers).

Y'ffre (dieu de la forêt) : Modifier

Même si Auri-El, le Dragon du Temps, est le roi des dieux, les Bosmers vénèrent Y'ffre comme étant « l'esprit du présent ». Selon les Elfes, tout n'était que chaos suite à la création du plan des mortels. Les premiers mortels ne disposaient pas encore de forme fixe et ne cessaient de se transformer en animaux ou en végétaux. Alors, Y'ffre s'est donné les traits du premier des Ehlnofeys (littéralement, les « Os de la Terre »). Une fois ses lois de la nature entérinées, les mortels ont pu conserver leur forme, car ils la comprenaient enfin.

Xarxès : Modifier

Xarxès est le dieu des ancêtres et de la connaissance secrète. Il a d'abord été le scribe d'Auri-El, ce qui lui a permis de consigner tous les actes des Aldmers, importants ou non, depuis l'aube des temps. Il a créé son épouse, Oghma, à partir de ses instants préférés de l'histoire.

Mara (déesse de l'amour) : Modifier

Déesse presque universelle, elle fut autrefois vénérée comme déesse de la fertilité. On l'associe parfois à Nir de l'Anuade, principe féminin du cosmos ayant donné vie à l'ensemble de la création. Pour les Altmers, elle est l'épouse d'Auri-El.

Stendarr (dieu de la compassion) : Modifier

Dieu de la compassion et du règne juste. Dans les anciennes légendes altmers, Stendarr est le défenseur des hommes.

Syrabane (le dieu sorcier) : Modifier

Dieu ancestral de la magie chez les Aldmers, Syrabane a aidé Bendu Olo lors de la Chute des Sloads. En faisant un usage judicieux de son anneau magique, il a sauvé de nombreuses personnes de la peste thrassiène. Il est également appelé dieu des apprentis, car souvent vénéré par les plus jeunes membres de la guilde des mages.

– Autres divinités ayant donné naissance à des religions importantes chez les Altmers –

Phynastre : Modifier

Dieu-héros de l'archipel du Couchant ayant appris aux Altmers comment vivre un siècle de plus en modifiant leur façon de marcher.

Lorkhan (le dieu disparu) : Modifier

Ce dieu fourbe et créateur se retrouve dans toutes les religions de Tamriel. Son nom le plus commun est Lorkhan, ou « Tambour du Destin » en aldméri. C'est lui qui a convaincu les esprits originels de créer le monde des mortels (ou qui est parvenu à ses fins en les trompant), tout comme son père, Padomay, avait fait naître l'instabilité au Lieu du Commencement. Une fois le monde créé, Lorkhan se retrouve généralement privé de son statut divin – parfois contre sa volonté, selon la religion dans laquelle il apparaît – et parcourt alors les terres des Et'Adas. Son rôle métaphysique dans l'ordre des choses est interprété de nombreuses manières. Pour les Hauts-Elfes, il est le plus impie des dieux, car il est responsable de la rupture de leur lien avec le plan spirituel. Il apparaît presque toujours comme l'ennemi des Aldmers dans leurs légendes, ce qui fait de facto de lui un héros de l'humanité naissante.

Apparitions Modifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard