Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Obédiences de Tamriel : les Aïeux

2 805pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Obédiences de Tamriel : les Aïeux
Image à mettre
Titre: Obédiences de Tamriel
Titre complet: Obédiences de Tamriel : les Aïeux
Auteur: Mikael Karkuxor, du collège impérial

Obédiences de Tamriel : les Aïeux est un livre présent dans :

Localisations connues Modifier

Explorateur (Succès).png
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Online Modifier

  • ...

Contenu du livre Modifier

Les Aïeux, qui sont les plus anciens occupants de Tamriel et possédaient les liens les plus étroits avec le second Empire, adorent à peu près le même panthéon que les Impériaux et les Brétons, tandis que les Couronnes plus conservateurs adorent les anciens dieux yokudans.

Les Huit des Aïeux Modifier

Akatosh (dieu dragon du temps) : Modifier

Akatosh est la divinité principale des Huit Divins (grande église de Cyrodiil et de ses provinces), et l'une des deux seules qu'on retrouve dans toutes les religions de Tamriel (avec Lorkhan). On le considère généralement comme le premier des Dieux à se former dans l'Endroit du début ; après son établissement, d'autres esprits trouvèrent le processus de manifestation plus facile et les différents panthéons du monde apparurent. Il incarne l'endurance, l'invincibilité et la légitimité éternelle.

Tava (Dieu oiseau) : Modifier

Esprit yokudan de l'air. Tava est surtout connue pour avoir mené les Yokudans à l'île d'Herne après la destruction de leur foyer natal. Elle a depuis été assimilée à la mythologie de Kynareth. Elle reste très populaire chez les marins de Martelfell, et on retrouve ses autels dans la plupart des villes portuaires.

Julianos (dieu de la sagesse et de la logique) : Modifier

Souvent associé à Jhunal, père nordique du langage et des mathématiques, Julianos est le dieu de la littérature, de la loi, de l'histoire et de la contradiction. C'est donc le saint patron des magistrats (et des magiciens).

Dibella (déesse de la beauté) : Modifier

Desse populaire des Huit Divins. Elle possède une dizaine de sectes différentes, certaines vouées aux femmes, d'autres aux artistes ou à l'esthétique, et d'autres à l'instruction érotique.

Tu'whacca (Dieu truand) : Modifier

Dieu yokudan des âmes, Tu'whacca, avant la création du monde, était le Dieu de Peu importe. Quand le Haut père entreprit de créer l'Errance, Tu'whacca trouva un rôle : il devint l'intendant des Rives lointaines, et continue d'aider les Rougegardes à trouver le chemin de l'au-delà. Son culte est parfois associé à Arkay dans les régions les plus cosmopolites de Martelfell, et les Aïeux le révèrent souvent sous ce nom-là.

Zeht (dieu des fermes) : Modifier

Dieu yokudan de l'agriculture qui répudia son père après la création du monde. C'est pourquoi le Haut père rend si difficile la culture de la nourriture. Analogue à Zénithar, et parfois adoré sous ce nom-là.

Morwha (Déesse mamelle) : Modifier

Déesse de fertilité yokudane, divinité fondamentale du panthéon yokudan et épouse préférée du Haut père. Encore révérée dans plusieurs régions de Martelfell, y compris Stros M'kaï, Morwha est toujours représentée avec quatre bras, pour pouvoir « enlacer davantage de maris ». Analogue à Mara, et parfois adorée sous ce nom par les Aïeux.

Stendarr (dieu de la pitié) : Modifier

La sphère d'influence de Stendarr comprend la compassion, la charité, la justice et le gouvernement éclairé. C'est le dieu préféré des bas-chevaliers rougegardes.

Divinités additionnelles possédant des adorateurs rougegardes nombreux : Modifier

Léki (Saint de l'épée spirituelle) : Modifier

Fille du Haut père, Léki est la déesse de la maîtrise aberrante de l'épée. Les Na-Totambu des Yokuda s'affrontèrent en vain pendant l'ère Mythique pour décider qui dirigerait la charge contre les Elfes gauchers. Leurs maîtres d'armes étaient si adroits dans les Tailles les Plus Connues qu'ils étaient de force égale. Léki introduisit la Feinte éphémère. Alors, un vainqueur se dégagea, et la guerre contre les Aldmeri commença.

HoonDing (Dieu de l'Expansion) : Modifier

Esprit yokudan de la « persévérance contre les infidèles », le HoonDing se matérialisait historiquement partout où les Rougegardes désiraient « l'Expansion » de leur territoire. Dans l'histoire de Tamriel, cela ne s'est produit que deux fois, dans la Première Ère pendant l'invasion Ra Gada.

Malooc (roi de la Horde) : Modifier

Dieu ennemi des Ra Gada qui mena les gobelins contre les Rougegardes pendant la Première Ère. Il a fui vers l'est quand une armée du HoonDing a écrasé ses hordes gobelines.

Sep (le serpent) : Modifier

Version yokudane de Lorkhan. Sep est né quand le Haut père crée quelqu'un pour l'aider à réguler la circulation des esprits. Sep est toutefois rendu fou par la faim de Satakal, et il convainc une partie des dieux de l'aider à créer une alternative plus simple à l'Errance. Bien sûr, il s'agit du monde que nous connaissons, et les esprits qui suivirent Sep sont piégés ici, et vivent comme des mortels. Sep est puni de ses transgressions par le Haut père, mais sa faim continue de vivre sous forme d'un vide entre les étoiles, un « non-espace » qui essaie d'empêcher les mortels d'atteindre les Rives lointaines.

Apparitions Modifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard