Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Opusculus Lamae Bal

2 835pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Opusculus Lamae Bal est un livre trouvable dans The Elder Scrolls V : Skyrim

Contenu du livreModifier

Opusculus Lamae Bal ta Mezzamortie

Une brève histoire de Lamae Bal et de la Mort sans repos


Mabei Aywenil , scribe


traduit par les Éditions de l'Université de Gwylim, 3E 105


Alors que l'étincelant devient lumière, les ténèbres deviennent ombre. C'est ainsi que le Daedra Molag Bal contempla Arkay et pensa que la grandeur de la domination de l'Aedra sur la mort des hommes et des mer était plus que jamais réelle.


Bal, dont la sphère est celle de l'oppression cruelle et de l'emprisonnement de l'âme mortelle, voulut s'opposer à Arkay, qui savait que nul homme, mer ou bête de tout Nirn ne pouvait échapper à l'inéluctabilité du trépas. L'Aedra ne doutait en aucune façon de sa sphère, et Molag Bal entreprit devant Nirn de surpasser la mort.


Tamriel était encore jeune, débordant de dangers et de magie, quand Bal prit forme humaine et arracha une jeune vierge, Lamae Beolfag, aux Nédiques. Sauvage et incapable d'amour, Bal profana son corps, et les cris de sa victime devinrent les Vents hurlants qui hantent encore certains fjords de Bordeciel. Déposant sur son front une unique goutte de sang, Bal quitta Nirn après avoir semé les germes de sa colère.


Violée et comme sortant d'un coma, Lamae fut trouvée et soignée par des nomades. Plusieurs lunes passèrent, et la femme-wyrd nomade enveloppa Lamae dans un linceul, car elle avait rendu son dernier souffle. Fidèles à leur coutume, les voyageurs préparèrent un bûcher pour immoler la dépouille. Cette nuit-là, Lamae s'éleva des flammes funéraires et s'abattit, feu et fureur, sur le campement. Elle trancha les gorges des femmes, arracha les yeux des enfants et violenta les hommes aussi cruellement que Bal l'avait fait pour elle.


C'est ainsi que Lamae (que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de maîtresse du sang), marqua de sa funeste empreinte les peuples de Tamriel et engendra une innombrable lignée d'abominations, dont les plus rusées des horreurs nocturnes furent les vampires. Les engeances morts-vivantes s'abattirent sur Tamriel, se jouant avec cruauté du rythme de vie et de mort d'Arkay pour toutes les ères à venir de l'et'Ada car, à son plus grand désespoir, Arkay savait que rien ne pourrait jamais effacer l'affront qui avait été fait à l'ordre naturel.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard