FANDOM


Potéma Septim
Spectre Potéma
Infos de base
Race Inconnue
Genre Femme
Dynastie Septim
Naissance 3E 67
Mort 3E 137
Patrie Cyrodiil
Affiliation Solitude

Troisième Empire
Nécromancie

Famille Uriel Septim II (Grand-père)

Amiel Septim (Oncle)
Pélagius Septim II (Père)
Quintilla (Mère)
Céphorus Septim (Frère)
Magnus Septim (Frère)
Antiochus Septim (Demi-frère)
Mantiarco (Époux)
Uriel Septim III (Fils)
Kintyra II (Nièce)
Pélagius Septim III (Neveu)

Titre(s) Reine de Solitude
Apparaît dans The Elder Scrolls V: Skyrim
Quotebg
"Je suis la Reine de Solitude, la fille de l'Empereur ! Invoquez les daedras ! Je vendrai l'âme de tous mes sujets pour un peu de confort."
― Potéma Septim, 3E97.

Potéma Septim (3E 67 - 197) fut la fille de l'empereur Pélagius II, et devint la reine de Solitude en 3E 81.

Potéma est principalement connue pour son rôle dans la guerre du Diamant Rouge, rébellion lancée pour asseoir son fils Uriel III sur le trône de l'Empire.

La Reine-Louve est l'une des rares personnes considérée comme étant "malfaisante par tous"[1], ainsi que l'une des plus dangereuses nécromanciennes de Tamriel.

Biographie Modifier

Naissance et famille Modifier

Née en 3E 67, Potéma est la quatrième fille de l'empereur Pélagius II et de sa femme Quintilla (Quinzara dans le livre Biographie de la Reine-Louve).

Quand Pélagius alla courtiser Quintilla à Camlorn, il se rendit compte que la cité était terrorisée par un loup-garou. L'épée de l'un et la magie de l'autre le vainquirent, et l'âme du loup-garou fut emprisonnée dans une gemme spirituelle, que Pélagius fit sertir sur un anneau[2].

A la naissance de Potéma, son grand-père Uriel Septim II la qualifia de "louve prête à bondir", faisant ainsi référence à l'âme du loup-garou, qui serait restée en compagnie de ses parents jusqu'à la naissance de l'enfant[1].

Mariage Modifier

A l'âge de 14 ans, Potéma fut mariée au roi Mantiarco de Solitude, de 48 ans son aîné. Sa tante Galana était destinée au roi Nordique par un accord signé entre lui et Uriel II, mais la jeune fille vola le document et devint la nouvelle promise du roi[2]. En dépit du mariage arrangé qui les unissait, Mantiarco aimait sa jeune épouse et lui accordait tout le pouvoir qu'elle désirait[1] auquel elle sembla rapidement prendre goût.

Vie à Solitude Modifier

Considérée comme une étrangère, Potéma dut subir le mépris et l'hostilité des anciennes maisons nordiques, ainsi que du premier fils de son époux, Bathorgh. A l'âge de 29 ans et après de nombreuses fausses couches, la reine donna naissance à son premier fils qu'elle nommât Uriel, en l'honneur de son grand-père, alors décédé.

Potéma réussit à convaincre son époux que son fils Bathorgh était en réalité le fruit d'une liaison adultère, afin que son propre fils Uriel soit l'unique héritier[3].

Rivalités familliales Modifier

TESV Banner Potema

Bannière de la Reine-Louve

A la mort de Pélagius II, son fils Antiochus devint empereur. Potéma décida alors de faire chanter son frère au moyen d'une fausse lettre révélant sa bâtardise, mais échoua[4].

A la mort de Mantiarco en 3E100, Potéma devint la régente de son fils âgé de seulement 3 ans[5]. Durant le règne de son frère, la Reine-Louve passa le plus clair de son temps à traiter avec les diplomates des provinces de Bordeciel, Haute-Roche, et Morrowind, se faisant ainsi de nombreux alliés[1].

Durant l'an 110, la reine fait montre de son habileté diplomatique en négociant avec le roi Orgnum de Pyandonnée et le représentant impérial durant la Guerre de l'Île. Après avoir passé une fausse transaction avec le roi Orgnum, Potéma corrompit Levlet, l'envoyé impérial, le persuadant d'arranger toutes les négociations en sa faveur. Ainsi, lors d'une rencontre entre Levlet et l'ordre des psijiques pour négocier l'aide de ces derniers lors des attaques de Pyandonnée, l'impérial détourna 4 millions de Septims pour Potéma. La Reine-Louve sortit enrichie de la guerre, alors que les armées de son frère étaient affaiblies, et son trésor diminué[5].

Lors d'une visite de Potéma et d'Uriel à la cour impériale, Antiochus tomba dans un profond coma jusqu'à sa mort. Potéma tenta alors d'empêcher sa nièce Kintyra, légitime héritière, d'accéder au trône impérial en la faisant passer pour une bâtarde. Son plan échoua, et la Reine-Louve fut bannie de la cité impériale[6].

Guerre du Diamant Rouge Modifier

De retour à Solitude, Potéma lança avec son fils une rébellion contre l'Empire. Trois attaques successives furent dirigées contre les provinces de Haute-Roche, Morrowind et Cyrodiil, qui conduisirent à la capture de l'impératrice et de la cité impériale[7].

Vers 3E121, Kintyra fut exécutée, et Potéma couronna elle même son fils empereur sous le nom d'Uriel Septim III, amorçant la Guerre du Diamant Rouge. La Reine-Louve conduisit ensuite elle même ses armées affronter celles de ses frères. En 3E127, durant la bataille de Rapstar qui l'opposa à son frère Magnus, Potéma apprit qu'Uriel III avait été fait prisonnier par son oncle Céphorus lors de la bataille d'Ichidag avant d'être lynché par la foule[7][1].

Après le couronnement de Céphorus en tant que nouvel empereur, Potéma continua la guerre pendant dix ans en faisant appel à la nécromancie. A cause des armées de daedras et de morts-vivants, les soldats encore fidèles à la Reine-Louve changèrent de camp et rejoignirent l'Empire.

Déclin et mort Modifier

TESV Potema Skull

Le Crâne de Potéma

Potéma vécut durant un mois de l'année 137 encerclée dans son château de Solitude, entourée de daedras, avant de mourir à l'age de 70 ans.

Héritage Modifier

La Reine-Louve est suspectée d'avoir causé la folie de son neveu Pélagius juste avant sa mort. En se faisant passer pour une vieille femme, elle lui offrit la gemme spirituelle contenant l'esprit du loup-garou, mais porteuse d'une malédiction corrodant l'esprit de son porteur.

En 4E201, l'esprit de Potéma fut ramené sur Nirn par un groupe de nécromanciens pour la contrôler[8]. L'enfant de dragon brisa le rituel, mais n'empêcha pas l'esprit de la Reine-Louve de s'échapper. Par la suite, il réussit avec l'aide d'un prêtre d'Arkay à retrouver le corps possédé de la reine, et à bannir son esprit. Si le rituel avait réussi, la reine ressuscitée aurait pu revendiquer le trône impérial en toute légitimité et ainsi ramener la dynastie Septim au pouvoir[9].

Anecdote Modifier

Selon la série de livres La Reine-Louve, le surnom de Potéma ne viendrait pas de son apparence, mais de la gemme spirituelle contenant l'âme du loup-garou donnée par sa mère.

Quêtes liées Modifier

Ouvrages liés Modifier

Apparitions Modifier

Références Modifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Biographie de la Reine-Louve
  2. 2,0 et 2,1 La Reine-Louve, Livre I
  3. La Reine-Louve, Livre II
  4. La Reine-Louve, Livre III
  5. 5,0 et 5,1 La Reine-Louve, Livre IV
  6. La Reine-Louve, Livre V
  7. 7,0 et 7,1 La Reine-Louve, Livre VII
  8. Lettre de Falk Barbebraise
  9. The Elder Scrolls V: Skyrim

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard