Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Refuge, joyau de la Baie

2 814pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Refuge, joyau de la Baie
LivreDaggerfall.png
Titre: Refuge, joyau de la Baie
Titre complet: Refuge, joyau de la Baie
Auteur: Sathyr Longleat
Daggerfall
Poids 2
Valeur

Refuge, joyau de la Baie est un livre trouvable dans:

Contenu du livre Modifier

Refuge est l'une des plus glorieuses cités de Tamriel occidentale : étincelante dans sa beauté contemporaine, brillante par son passe. Elle est surtout une ville estimée dans Hauteroche -- aucune autre ville n'a contribué, et ne continue à contribuer autant à la culture des Brétons. Les esprits de ses enfants de génie continuent à hanter les rues; vous pouvez les voir sur les toits à pignon, dans les boulevards géants, les marches aromatiques. Les habitants de Refuge apprécient instinctivement leur passé, mais n'en sont pas hantés comme les habitants de Daguefilante semblent l'être. On estime qu'on se trouve dans une ville moderne lorsqu'on visite Refuge, mais il y a de la magie dans l'air qui ne peut venir que de trente-deux siècles de civilisation.

Il est difficile pour les historiens d'attribuer une date à la création de Refuge. Une colonie d'un certain type de nomades existait, à l'endroit ou la Rivière Bjoulsae se jette dans la Baie d'Iliaque, probablement dans la 800e année de la Première Ère.

Les marchands et les pêcheurs de Refuge étaient entourés de groupes hostiles : la tour d'Orsinium des Orcs s'était développée comme de la mauvaise herbe empoisonnée au Nord, et les pirates et les voleurs Akaviri s'étaient installés dans les îles à l'Ouest. Il n'y a aucun mystère sur le nom de Refuge . Après les combats que la plupart des voyageurs durent supporter pour dépasser l'extrémité orientale de la Baie d'Iliaque, le petit village de pêche sur le Bjoulsae était un repos bienvenu.

Nulle part, même dans les annales de recensement de l'Occupation par Bordeciel les plus vaniteuses, n'est mentionne Refuge. Dans les Annales de Daguefilante, la lettre du Roi Joile à Gaiden Shinji de l'Ordre de Diagna contenait la référence suivante : les orcs ont considérablement harcelés les habitants de Refuge et ont empêchés le trafic au cœur du pays." La date indiquée par la lettre est 1E 948.

Refuge a réellement fleuri après l'effondrement d'Orsinium en 1E 980. Les commerçants et les négociants avaient joué un rôle décisif dans la constitution de la Route du Commerce Masconienne, réduisant de ce fait l'activité des pirates dans la Baie. En ce temps, Refuge était occupée par les deux banques de Bjoulsae. Une riche famille marchande, les Gardners, construisit un palais fortifié sur la rive Hauteroche de la rivière et, avec le temps, permit à des banques et à d'autres commerçants de s'installer dans ses murs. Ce fut un Gardner, Farangel, qui fut proclamé roi lorsque Refuge reçu des ambassadeurs de l'Empire Camorian, et qui accepta le droit accordé à Refuge de se faire appeler royaume dans la 1100eannée de la 1re Ère.

Bien que Refuge fût devenue un royaume sous l'autorité d'une seule famille, les négociants continuèrent d'exercer un pouvoir incroyable. De nombreux économistes avancèrent que la continuelle richesse de Refuge, en dépit de toutes ses épreuves, vient de ce rapport privilégié entre les marchands et la couronne.

La Dynastie Gardner s'est éteinte, remplacée par la Dynastie Cumberland, puis par la Dynastie Horley, et enfin, dans la Troisième Ère, par la dynastie Septim. Aucun citoyen d'un autre royaume d'âge comparable ne peut compter, sur les doigts d'une seule main, toutes les familles qui ont jamais régné. Jamais un roi de Refuge ne fut détrôné dans la révolte ou par un assassinat. Exceptés ceux de la dynastie Septim, tous les rois de Refuge peuvent faire remonter leur lignée jusqu'à un prince marchand de Refuge. Les marchands et le roi se respectent mutuellement, et ce rapport les renforce tous les deux.

Il suffit seulement de descendre dans le grand boulevard de Refuge pour voir la preuve physique de cette alliance unique. Allant du Nord au Sud, le Boulevard de Refuge se divise soudainement, une moitié allant à l'Ouest et l'autre allant à l'Est. Les deux moitiés finissent dans des places identiques : une au Château Refuge , le palais original d'Aphren Gardner, et l'autre à la Place Cumberland, où se trouve le plus ancien et le plus riche marché de tout Refuge. Le message ici est clair : le roi et les marchands sont alliés et égaux.

Refuge a survécu au temps, aux sècheresses, aux pestes, à la piraterie, aux invasions, et aux guerres dans la bonne humeur et le sens pratique. En 1E 2702, la population entière de la ville fut forcée de se réfugier dans bâtiments fortifiés des Gardners pour se protéger contre les pirates, les voleurs Akaviri, et la peste de Thrassian. Une communauté moins débrouillarde se serait éteinte, mais les habitants de Refuge ont survécu pour enrichir Tamriel génération après génération.

Localisations connues Modifier

Généré aléatoirement

Divers Modifier

Le livre est aussi présent dans The Elder Scrolls: Online sous le titre Haltevoie, perle de la baie. Les références à la troisième ère y ont été tronquées pour ne pas créer d'anachronismes.

Crédits Modifier

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard