Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Remanada

5 012pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Lecteur (Succès).png Remanada
Livre 04 Rouge.png
Titre: Remanada
Titre complet: Remanada
Auteur: Inconnu
Skyrim
Poids 1
Valeur 20
FormID 0001AD14
Oblivion
Poids 1
Valeur 80
FormID 000BF1CF

Remanada est un livre présent dans :

Localisations connues Modifier

Explorateur (Succès).png
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Online Modifier

  • ...

Skyrim Modifier

  • ...

Oblivion Modifier

  • ...

Contenu du livre Modifier

Chapitre 1 Modifier

Sancre Tor et la naissance de Reman Modifier

C'est à cette époque que mourut l'Empire de Cyrodiil, excepté dans leur souvenir, car du fait de la guerre, de la famine et des souverains iniques, l'ouest fit sécession avec l'est et la séparation colovienne dura près de quatre cents ans. Les terres elles-mêmes souffrirent de cette scission : certains rois occidentaux autrefois valeureux, ceux d'Anvil et de Sarchal, d'Épervine et de Delodiil, devinrent à force d'orgueil et d'habitude des barons-voleurs et ils oublièrent l'alliance. Les choses n'allaient pas mieux au cœur du pays où les mages et les faux princes de la Phalène se laissaient aller à une stupeur narcotique ou à l'étude de l'ignominie et nul n'occupa le trône, désormais poussiéreux, pendant moultes générations. Les signes annonçant la venue des serpents furent ignorés et le pays saigna, envahi de fantômes et scarifié de profondes fosses dans ses havres glacés. On raconte même que le Chim-el Adabal, la glorieuse amulette des rois, fut perdue mais que son peuple ne vit nulle raison de partir à sa recherche.

C'est dans ces ténèbres que le roi Hrol se mit en route depuis les terres situées au-delà des territoires perdus de Twil, entouré de chevaliers au nombre de dix-huit moins un, tous fils et filles de l'occident. Dans ses visions, Hrol avait en effet prédit la venue des serpents et il souhaitait protéger les frontières de ses aïeux. Un esprit apparut enfin à sa troupe, un esprit qui n'était autre qu'El-Estia, la reine des temps anciens, tenant dans sa main gauche les feux des dragons de l'aka-tosh et dans la droite, les joyaux de l'alliance avec, au sein, une blessure dont s'écoulait un néant souillant ses pieds mutilés. En voyant El-Estia et Chim-el Adabal, Hrol et ses chevaliers pleurèrent et tombèrent à genoux pour prier que tout se rétablisse dans la justice. L'esprit s'adressa alors à eux : "Je suis la guérisseuse de tous les hommes et la mère des dragons, mais comme vous m'avez si souvent fuie, je vais vous fuir jusqu'à ce que vous ressentiez ma douleur, celle qui vous tue vous, ainsi que toutes ces terres". 

L'esprit s'enfuit loin d'eux et ils se dispersèrent dans les collines et les forêts pour la retrouver, tous pleurant à présent leur appartenance à un peuple si infâme. Seuls Hrol et son écuyer parvinrent à retrouver l'esprit. Le roi lui dit alors : "Je vous aime douce Aless, épouse de Shor née d'Auri-el et du Taureau sacré, et je voudrais rendre vie à ces terres, non au travers de la douleur mais en rapportant les feux des dragons de l'alliance pour unir à nouveau l'est et l'ouest et mettre fin à cette abomination". L'esprit se révéla alors nu à son roi, comme en témoignent ces mots gravés par l'écuyer dans la roche : "ET HROL SIGNIFIA SON AMOUR À UN MONTICULE", avant de mourir à la vue de leur union. 

Lorsque les quinze autres chevaliers retrouvèrent le roi Hrol, ils le virent mort, épuisé par ses efforts sur un monticule de boue. Tous se séparèrent pour suivre leur propre route, certains devinrent fous et les deux qui parvinrent jusqu'à leur terre natale, au-delà de Twil, refusèrent de prononcer un mot au sujet du roi, comme s'ils avaient eu honte de lui. 

Mais au bout de neuf mois le monticule de boue était devenu une petite montagne et l'on commença à murmurer parmi les bergers. Une petite communauté de croyants se rassembla autour de la colline grandissante durant les jours de ses premiers bouillonnements et ils furent les premiers à la nommer Sancre Tor, la Colline dorée. Ce fut une bergère du nom de Sed-Yenna qui osa grimper au sommet de la colline lorsqu'elle entendit le premier cri. Elle y découvrit l'être à qui la terre avait donné naissance, un nourrisson qu'elle baptisa Reman, qui signifie "lumière de l'homme".

Sur le front de l'enfant se trouvait le Chim-el Adabal, illuminé des feux des dragons d'autrefois et d'une promesse divine. Nul n'osa s'interposer devant Sed-Yenna lorsqu'elle gravit les marches menant à la Tour d'or blanc pour placer Reman, l'enfançon, sur le trône. Celui-ci ouvrit la bouche et parla d'une voix d'adulte : "JE SUIS CYRODIIL. JE SUIS REVENU".

Chapitre 2 Modifier

Le chevalier Renald, Lame du cochon Modifier

Durant les temps de l'interrègne, le Chim-el Adabal fut de nouveau perdu au cours des guerres mesquines que se livrèrent des rois redevenus sauvages. L'ouest et l'est ne connurent pas d'union et tous les pays extérieurs virent en Cyrodiil un nid de serpents et d'hommes-serpents. Pendant quatre cents autres années, le siège de Reman resta divisé, ne devant qu'aux machinations d'un groupe de chevaliers loyaux de ne pas voir ses frontières exploser.

Ces loyaux chevaliers n'avaient pas de nom à l'époque, mais on les reconnaissait à leurs épées orientales et à leurs yeux peints. On murmurait qu'ils étaient les descendants du garde du corps du vieux Reman. L'un d'eux, connu sous le nom de Chevalier Renald, découvrit les prouesses de Cuhlecain et le soutint dans son ascension vers le trône. Il s'avéra ensuite que Renald n'avait agi ainsi que pour se rapprocher de Talos, celui qui allait devenir la Couronne de fureur, le déjà glorieux empereur Tiber Septim. Ce n'est que plus tard que l'on apprit qu'il suivait en cela des instructions qui lui avaient été données... par un cochon.

Tous les chevaliers porteurs de la bannière du dragon connurent une longue période de gloire, bien que ne connaissant personne d'autre qu'eux-mêmes. Autrefois frères par-delà les mers, ils redevinrent frères sous la loi de "reddition de la lame de Col du Clos". Porteurs de sang vampire, ces frères chevaliers survécurent à Reman et devinrent les protecteurs de son agent, Versidue-Shaie, le roi écailleux. Vershu, le capitaine-serpent devenu Renald, fut le protecteur du nord de l'occident lorsque le Dard noir revint à Savirien-Chorak. 

Apparitions Modifier

Bethsoftblack.JPG
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.


La GBT.png
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard