Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Rougegardes, histoire et héros, Vol. 3

5 025pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Lecteur (Succès).png Rougegardes, histoire et héros, Vol. 3
Image à mettre
Titre: Rougegardes, histoire et héros, Vol. 3
Titre complet: Rougegardes, histoire et héros, Vol. 3
Auteur: Destri Melarg
Précédent:

Rougegardes, histoire et héros, Vol. 2

Pour la version de Daggerfall, voir : Rougegardes, leur histoire et leurs héros

Rougegardes, histoire et héros, Vol. 3 est un livre présent dans :

Localisations connues Modifier

Explorateur (Succès).png
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Online Modifier

  • ...

Contenu du livre Modifier

La Chasse aux épées de Torn avait séparé les Chanteurs du peuple, et l'ascension du Dernier empereur déclencha le dernier grand conflit de l'empire du désert : l'empereur et sa consort Élisa firent un dernier effort pour arracher le contrôle de l'empire au peuple en détruisant les chante-épées. Hira jura de traquer chaque Chanteur avec son Armée de brigands, composée d'Orques et de réfugiés des guerres de l'empire, pour les faire disparaître de la surface de la planète.

Les chante-épées ne furent jamais nombreux. Le cruel désert limitait les naissances, et l'enfance dans ces landes hostiles éliminait tous ceux qui n'étaient pas dotés d'une volonté de fer. Ainsi ce dernier conflit, qu'on appela « Guerre des Chanteurs », prit le peuple de l'épée par surprise. Ils n'étaient pas prêts à unir leur nombre et leur adresse pour constituer une armée capable de défendre leurs foyers et leur vie.

On chercha Frandar Hunding, on interrompit son poème de mort, pour lui confier sans cérémonie le commandement des chanteurs. On doit une grande gratitude aux dieux anonymes de la guerre qu'Hunding ait eu le temps, dans sa caverne, d'écrire la sagesse accumulée au fil des ans, ses pensées stratégiques et sa compréhension de la Shehai. Les chanteurs abandonnèrent leurs camps pour se réfugier dans les collines et les montagnes du désert, jusqu'au pied de Hattu, « le Père des montagnes », où Hunding était allé écrire en paix avant de mourir. Là, ces derniers hommes et femmes formèrent l'Armée du cercle – ils apprirent l'art de Hunding, ses stratégies, ses tactiques, et la dernière grande vision, pour un coup de maître.

Hunding conçut un plan en sept batailles, entraînant les armes d'Hira de plus en plus loin dans l'immensité, jusqu'au pied de Hattu, où se livrerait la dernière bataille. Hunding appela son plan « le Marteau et l'Enclume ». À chaque bataille, les Chanteurs de Hunding en apprenaient un peu plus sur ses stratégies et ses tactiques, amélioraient leur utilisation de la Shehai, et se préparaient à vaincre leur adversaire à la septième bataille. Et ainsi arriva-t-il que les six premières batailles furent livrées, chacune se soldant ni par une victoire ni par une défaite, et menant à la suivante. L'armée imposante de Mira affrontait la modeste armée de Hunding. Dépassés à un contre trente, les chante-épée ne s'écartèrent jamais de la Voie. La scène était posée : Hira et son armée se placèrent au pied de Hattu, où le coup de marteau fut porté. La bataille fut rangée, et nombre de chanteurs trouvèrent la mort ce jour-là. Hunding savait que les Chanteurs survivants seraient peu nombreux, mais Hira et son empire maléfique n'y survivraient pas. Et ainsi fut-il.

À la fin, Hunding survécut avec moins de vingt mille chante-épées, mais aucune armée maléfique n'était plus là pour piller et assassiner – plus de trois cent mille soldats avaient trouvé la mort ce jour-là sur Hattu. Quant aux survivants, ils furent éparpillés aux quatre vents, et n'avaient plus rien d'une force organisée.

Les chante-épée plièrent leur tente, pleurèrent leurs morts, et suivirent Hunding à la grande ville portuaire d'Arche, dans la province de Largevent. Là, Hunding avait assemblé une flottille, qui les attendait. Les chante-épées quittèrent le désert pour une nouvelle terre. Puisqu'ils n'étaient plus les bienvenus dans l'empire du désert, ils partirent, pour ne survivre que dans les chants et les légendes. Les derniers grands guerriers, les chanteurs de la Shehai, le livre des Cercles, tous quittèrent l'empire qui n'appréciait pas leur vertu. Rouges, rouges de sang, voilà comment le bon peuple les voyait, indifférent au grand péril dont ils venaient de les sauver.

Les Chanteurs jurèrent d'apprendre de nouvelles manières de se battre en traversant le grand océan vers leurs nouvelles terres. D'adopter un nouveau nom, mais d'honorer leur passé. En hommage à leur dernière bataille, ils baptisèrent cette terre Martelfell et se firent appeler les Rougegardes.

En l'honneur de Hunding le grand prince guerrier, chaque maison de Martelfell possède une place près du foyer, une alcôve, une simple niche, juste assez grande pour accueillir le parchemin : le livre des cercles.

Tomes Modifier

Tomes précédents Modifier

Apparitions Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard