Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Sacrilège et chaos dans Alik'r

2 835pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Lecteur (Succès).png Sacrilège et chaos dans Alik'r
Image à mettre
Titre: Sacrilège et chaos dans Alik'r
Titre complet: Sacrilège et chaos dans Alik'r : Rapport de la famille royale d'Hégathe
Auteur: Docteur Tazhim, du bureau des affaires étrangères

Sacrilège et chaos dans Alik'r est un livre présent dans :

Localisations connues Modifier

Explorateur (Succès).png
Cette page aurait besoin de la localisation d'un élément. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Online Modifier

  • ...

Contenu du livre Modifier

Ô bien-aimé de Morwha, béni par les larmes de Zeht,

Votre ignoble serviteur demande grâce pour son indigne existence, et demande le pardon pour l'imposition qu'il vous fait de ses pensées négligeables dans les hautes méditations de Vos Majestés. En réponse à votre brève envie de la semaine dernière, qui fut pour moi un ordre scellé dans l'airain, je préparai un rapport sur la récente apparition de morts-vivants impies dans le nord d'Alik'r, et la façon peu orthodoxe dont ils furent supprimés.

J'ai déjà parlé des Ash'abah, une tribu paria des landes du nord, bannie pour ses interactions contre-nature avec nos ancêtres ramenés d'entre les morts. Bien que leurs origines soient anciennes, le fait qu'une telle aberration persiste en notre époque moderne doit être attribué au soutien secret de honteux éléments des Aïeux, qui tolèrent les pratiques les plus ignobles et les moins traditionnelles.

Cette hypothèse semble corroborée par les récents événements, que j'aurai à présent l'honneur de narrer pour Vos Majestés. À Sentinelle, l'usurpateur Fahara'jad qui a rassemblé autour de lui un cercle de conseillers, certains jusqu'alors de réputation impeccable mais d'autres qui étaient activistes notoires des Aïeux et ouvertement opposés au règne béni par les Divins de feu le roi Ramzi (que Tu'whacca escorte son âme jusqu'aux Rives lointaines). L'un de ces vizirs les plus douteux, Suturah, semble avoir été mauvais conseiller, mais serait en sus un nécromancien. Pour autant que nos agents du Bureau aient pu le déterminer, ce Suturah aurait tué tous les autres vizirs du « roi » Fahara'jad, avant de les ranimer en une tentative visant à tuer Fahara'jad en personne. Ce fut un échec. Fahara'jad en réchappa, mais Suturah également.

Ce dernier s'en fut vers l'est, où il fut rejoint par des éléments du Culte du Ver noir (dont Vos Majestés se souviendront depuis mon rapport du 2 ondepluie). Des morts-vivants, principalement des Ra-Netu, furent relevés en grand nombre depuis des tombeaux oubliés au cœur du désert, et Suturah ramena ses séides impies vers Sentinelle.

À mon infinie surprise, nos informateurs affirment que Fahara'jad se serait contaminé en faisant personnellement appel aux Ash'abah parias, pour leur demander d'endiguer la progression de Suturah. Le chef des Ash'abah, Marimah, accepta, bien que nous ignorions encore, malgré toutes nos meilleures tentatives, à quels termes dégradants. Une embuscade surprise des Ash'abah, par des moyens mystiques interdits, détruisit l'armée de Ra-Netu de Suturah. Le nécromancien lui-même, raconte-t-on, serait tombé sous la lame de Marimah l'exilé.

Bien sûr, Fahara'jad reste très discret sur l'aide des Ash'abah, et a publiquement remercié les Divins pour leur intervention divine dans la défense de Sentinelle. Je laisse Vos Majesté décider si nous devrions faire circuler la rumeur des transactions impures de l'usurpateur Aïeux avec les parias. les parias.

Apparitions Modifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard