Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Théorie sur la nirnroot Édition révisée

2 874pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Jusqu'à la mort (Succès).png
Cette page devrait être recyclée. Son format ou ses informations ne sont plus à jour. Vous pouvez aider à la reformuler en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page. Renseignez-vous également sur les lignes éditoriales du wikia
Théorie sur la nirnroot Édition révisée est un livre trouvable dans The Elder Scrolls V : Skyrim

Contenu du livreModifier

Théorie sur la nirnroot Édition révisée


Par Sinderion


Le texte suivant retranscrit le discours prononcé par le maître alchimiste Sinderion lors du Symposium des alchimistes, au mois d'ondepluie de 4E 02. Il s'agit d'une version révisée d'un exposé proposé quelques années auparavant par Sinderion au même auditoire. Tous les moyens possibles ont été mis en œuvre pour préserver le ton original du discours, bien que de légères modifications aient été ajoutées à des fins éditoriales ou de clarté.

Sharmirin Raythorne, scribe impérial

J'aimerais aujourd'hui proposer à ce symposium d'étonnantes découvertes concernant la nirnroot.


Bien que ce végétal curieusement tenace pousse pour ainsi dire partout où l'eau est accessible, elle reste extrêmement rare et proche de l'extinction. Après plusieurs années de recherches intensives et d'efforts acharnés de la part de mon assistant, je suis entré en possession d'un échantillon notable de nirnroots. Selon les théories présentées par le célèbre herbaliste impérial Chivius Regelliam, la nirnroot a commencé à disparaître suite à un cataclysme qui réduisit sa population à la portion congrue. Si de nombreux érudits ont rejeté l'hypothèse que l'extinction de soleil de 1E 668 ait pu affecter la flore de manière catastrophique, Chivius a senti que le cycle de croissance habituel de la nirnroot avait été interrompu par le manque de lumière une année durant. Alors que d'autres espèces ont généralement "trouvé un moyen" d'y remédier, la mystérieuse nature magique de la nirnroot l'a rendue tout spécialement réactive à ce changement climatique. Que ce soit ou non le cas, la nirnroot est scientifiquement moins présente sur nos sols.


D'après les notes de Chivius, la nirnroot émettait une "vive lueur jaunâtre." À l'inverse, la nirnroot contemporaine possède de légers reflets bleus. Des études postérieures menées par d'autres érudits n'ont su expliquer de manière acceptable ce changement de couleur. Selon ma théorie, la nirnroot ayant senti l'imminence de son extinction a modifié son métabolisme dans un unique but de survie. L'une des preuves les plus évidentes de ma théorie est la présence de nirnroot en milieu souterrain... un environnement parfaitement dénué de lumière du jour. Étrangement, les notes de Chivius ne mentionnent même pas une seule fois la nirnroot souterraine. Comment est-ce possible ? Comment une plante de surface peut-elle soudainement apparaître en un lieu radicalement différent de son habitat habituel ?


La réponse, mes chers confrères alchimistes, tient ironiquement dans les notes mêmes de Chivius. Bien qu'ayant passé de nombreuses heures à étudier la nirnroot dans son laboratoire, il a ignoré un élément important du cycle de croissance de la plante... son sol. Chivius avait raison lorsqu'il considérait que l'éruption volcanique du Mont écarlate avait contribué à la disparition de la nirnroot, mais je crois que les cendres de cette gigantesque explosion ont formé plus que d'épais nuages dans le ciel. Une fois mêlée à la terre fertile de Cyrodiil, cette fine poudre a véritablement engendré la métamorphose étonnante de la nirnroot. Bien qu'il reste peu de cendres volcaniques de cette sombre époque, j'ai effectué des tests sur des échantillons que l'on m'a fait parvenir de Vvardenfell. Une étude minutieuse a révélé une abondance de "sel de cendres", une substance hautement magique. Les Dunmers de la région de Vvardenfell utilisaient ce sel de cendres pour guérir le "Fléau," une terrible maladie ayant décimé leur royaume il y a plusieurs siècles. Cette propriété unique du sel de cendres, associée à la nature magique de la nirnroot ont provoqué un changement radical... dans son essence ; la plante s'était guérie elle-même.


En résumé, il est clair que la nirnroot était sur le point de s'éteindre et a utilisé un dérivé de son prédateur pour se préserver. J'ai la conviction que la nirnroot a accompli, en un court laps de temps, ce que d'autres espèces auraient mis des milliers d'années à atteindre. 


Que vous adhériez ou non à ma théorie, une chose est sûre : la nirnroot est sur le point de disparaître. Elle contient un potentiel inexploité, permettant de créer des potions comme on n'en a encore jamais vues. Je vous propose aujourd'hui d'affecter une petite portion de nos fonds à la constitution d'une expédition visant à collecter et à étudier des spécimens de cette plante. Voici les grandes lignes de ma proposition, je vous invite à l'étudier après cette conférence. Je vous demande d'y réfléchir avant qu'il ne soit trop tard et que la nirnroot ne soit plus visible que dans les vieux herbiers.


Je vous remercie.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard