Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

The Elder Scrolls: Arena

4 295pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion4 Partager
The Elder Scrolls: Arena
Arena Cover.png
Informations de publication
Développeur(s) Bethesda Softworks
Éditeur(s) Bethesda Softworks
Date de sortie 25 Mars 1994
Genre Action RPG
Monde ouvert
Mode(s) de jeu Joueur solo
Plateforme(s) MS-Dos
Informations sur le jeu
Région Tamriel
Époque 3E 399

The Elder Scrolls: Arena, sorti le 25 Mars 1994, est le premier jeu de la série The Elder Scrolls, ainsi que le douzième jeu développé par Bethesda Softworks. Il est l'un des premiers jeux de rôle de ce type et le plus vaste de l'époque, et même de la série. En 2004, une version téléchargeable du jeu est rendue accessible gratuitement pour le 10ème anniversaire de la série. Cependant, des systèmes d'exploitation plus récents pourraient requérir un émulateur de type DOSBox pour le faire fonctionner.

À l'instar de ses suites, le jeu prend place sur le continent de Tamriel, ici au complet, avec ses étendues sauvages, ses donjons, et un système de création de sorts qui permet au joueur de combiner différents effets magiques en un nouveau sort, du moment qu'ils possèdent le montant d'or nécessaire.

Bien qu'il ne fut pas aussi populaire que les chapitres ultérieurs de la série, il connut suffisamment de succès pour qu'une suite désormais culte lui soit dédiée : The Elder Scrolls II: Daggerfall.

Développement Modifier

Le jeu devait être un jeu de combat de gladiateurs, le joueur acquérant une équipe de gladiateurs dans le but de voyager à travers le monde, combattre d'autres équipes dans des arènes jusqu'à devenir les grands champions dans la capitale, ceci avec de nombreuses quêtes secondaires et certains aspects de jeu de rôle, qui finirent par devenir plus importants, et même plus intéressants que le jeu principal, dont les éléments furent ainsi reconvertis afin de le transformer en un "véritable jeu de rôle."

Lentement mais sûrement, le jeu s'est vendu, et malgré des remarques et critiques dures, des défauts techniques et autres demandes d'espace bien connus de Bethesda, le jeu est devenu un succès culte. Seulement, le matériel marketing et promotionnel du jeu étant déjà imprimé sous le nom de "Arena", il est entré dans le marché vidéo-ludique en tant que "The Elder Scrolls: Arena". Ce nom fut utilisé pour désigner le monde, sachant que l'Empire de Tamriel est aussi violent.

N'ayant pas respecté leur limite imposée au Noël 1993, le jeu est lancé le 25 Mars 1994, un moment supposé terrible pour un développeur aussi insignifiant que Bethesda à l'époque. L'emballage mensongé renforça la malchance entraînée par le jeu, qui ne fit que 3000 ventes.

Quand le jeu est sorti initialement, il comprenait de nombreux bugs, le rendant instantanément plus difficile, s'il n'était pas impossible de finir la quête principal dans la version originale sans patch. Depuis, de nombreux correctifs furent implantées dans le but de rendre le jeu plus agréable, stable et "finissable".

Versions Modifier

A l'origine, Arena était distribué sur deux formats : sur CD-ROM et sur disquette de 3,5 pouces. L'édition CD-ROM est bien plus avancée, comportant de meilleures voix et des cinématiques générées par ordinateur.

En fin d'année 1994, il fut réédité en édition de luxe, comportant le CD-ROM de la dernière version en date, un tapis de souris avec la carte de Tamriel imprimée dessus, et le "Codex Scientia", un livret d'astuces complet.

La version actuellement disponible gratuitement sur le site de Bethesda Softworks est la version disquette, pas celle du CD-ROM.

Le 10 Septembre 2013, la même version a été incluse dans une collection rassemblant les cinq jeux de la série principale : The Elder Scrolls Anthology. Contrairement à la version téléchargeable gratuitement, il vaut mieux éviter de l'utiliser sous DOSprompt.

Gameplay Modifier

Tamriel carte arena.jpg

La Carte de Tamriel dans Arena.

Arena est l'opus de la saga Elder Scrolls avec la plus grande superficie. L'environnement est généré aléatoirement par le jeu jusqu'à une surface d'environ 6 millions de km² (en comparaison, la superficie de l'Australie est de 7.7 millions de km²). De même, le monde contient des centaines de villes dont les bâtiments, ainsi que leur nom, sont générés aléatoirement. Les donjons sont aussi générés aléatoirement, à l'exception de 17 d'entre eux spécialement créés pour la quête principale.

De par l'immensité du monde environnant, le voyage rapide est très recommandé : traverser Tamriel à pied prendrait plusieurs mois dans la vraie vie, et relier la ville la plus proche prendrait plus d'une dizaine d'heures.

Le jeu se joue en vue à la première personne. Pour combattre, le joueur doit cliquer avec le bouton droit et bouger la souris, pour ainsi faire bouger son arme dans différentes directions. Les sorts doivent être choisis dans le menu Magie, puis lancés en cliquant. Il est aussi possible de jouer au pickpocket, de forcer des serrures, et même de casser des carreaux ou des portes avec son arme.

Il est l'un des premiers jeux à bénéficier d'un système jour/nuit, qui influe sur le gameplay. La nuit, les volets sont fermés, les lampadaires allumés, les passants rentrés chez eux, alors que des monstres et des bandits parcourent les rues.

Le jeu est considéré comme laissant peu de place à l'erreur. Il est très facile de mourir dans le donjon de départ, car on peut y trouver des monstres puissants. Heureusement, cette sensation de difficulté disparaît au fur et à mesure que le joueur gagne en niveau, en équipement et en puissance. Ken Rolston, l'un des concepteurs de The Elder Scrolls III: Morrowind, dit avoir recommencé le jeu une vingtaine de fois avant de réussir le premier donjon.

Synopsis Modifier

En 3E 389, le mage de guerre impérial Jagar Tharn, trahit l'empereur Uriel Septim VII. Grâce au Bâton du Chaos, il l'enferme avec sa garde personnelle dans un plan d'Oblivion. Tharn prend ensuite l'apparence de l'empereur et invoque des Daedra métamorphes qui prennent l'apparence de la garde impériale.

Jagar tharn trone.png

Jagar Tharn s'emparant du trône.

Il brise ensuite le bâton en 8 morceaux, qu'il dissémine dans tout Tamriel. Le mage dévoile son secret à son apprentie, Ria Silmane, afin d'assurer son pouvoir. Mais la jeune femme tente de s'opposer à ses projets. Tharn la fait donc exécuter et envoie en prison tous ses disciples.

Cependant, Ria reste sur Tamriel en tant que fantôme. Dix ans plus tard, elle contacte un de ses apprentis afin de le délivrer et d'en faire son champion. Cet apprenti doit retrouver les morceaux du Bâton du Chaos afin de renverser Jagar Tharn et permettre le retour de l'empereur légitime.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard