FANDOM


Uldor
Uldor 3
Infos de base
Race Maormer
Genre Homme
Localisation Temple des Sources du deuil
Région Perchoir de Khenarthi
Province Elsweyr

Uldor est un Maormer mort-vivant du perchoir de Khenarthi. Antagoniste principal de la quête Les larmes des deux Lunes, il a pris le contrôle du corps du mage Rurélion.

Selon ses dires, Uldor est capable de « revêtir » les corps d'autres individus, comme il a pu le montrer avec Rurélion et son apprentie, Gathwën. Il craignait le Vestige au point de se refuser à adopter son apparence, probablement parce que le Vestige était un Absous.

Interactions Modifier

Les larmes des deux Lunes Modifier

Uldor a possédé Rurélion et bien d'autres habitants du perchoir de Khenarthi. Le Vestige doit vaincre Uldor afin de les libérer de son emprise, puis l'enfermer dans son tombeau en plaçant les pierres du deuil sur leurs piédestaux. Mais pour que le stratagème fonctionne, deux choix s'imposent : abandonner Rurélion ou Gathwën à l'intérieur du tombeau d'Uldor.

Conversations Modifier

Les larmes des deux Lunes Modifier

Un squelette – possédé par Uldor – apparaît au Vestige sur les marches du temple des Sources du deuil.

Hmm, vous avez des coutures si délicates...

Repartez. Vous n'êtes pas le bienvenu ici.
Qu'est-ce que vous êtes ? Je peux être tout ce que je souhaite être. Je change de corps comme les Hauts-Elfes changent d'habits, même si ma garde-robe est limitée par le stock de cadavres dans le temple. Qu'est-ce que ça peut vous faire ? Pourquoi avez-vous pénétré ici ?

Nous cherchons un homme nommé Rurélion. Ah, le nom de mon prochain habit. Sa chair pend un peu, mais la puissance de ses os me rappelle ma jeunesse. Et les robes... J'avais oublié la sensation de la soie sur la chair récemment capturée.
Qu'avez-vous fait à Rurélion ? Entrez dans ce temple et voyez par vous-même. Quelle posture admirable ! Je pourrais certainement vous porter en automne. Quant à Rurélion... Il conviendra pour la pleine lune ou la nouvelle lune.
Relâchez Rurélion immédiatement. Je suis las. Partez ou mourrez, peu me chaut.

Le poison du scorpion coule dans les veines de sa proie...

L'araignée tisse sa toile autour de sa proie...

À l'arrivée du Vestige dans les ruines centrales du temple, Uldor a pris la forme de Rurélion.

À quoi vous servent d'aussi grandes oreilles si vous ne savez pas écouter ? Nous allons devoir y remédier. Il fut un temps où la voix d'Uldor faisait frémir des villes entières.
Qui est Uldor ? Eh bien, oui. Je suis Uldor ! Je constate que le Domaine ne vous enseigne rien sur mon peuple. Je ne devrais pas me plaindre de votre ignorance. Vous avez mis fin à des siècles de captivité en retirant la pierre du deuil.

À quoi sert la pierre du deuil au juste ? Oublions cette maudite pierre bleue. Ma garde-robe va recouvrer toute la gloire qu'elle mérite. Regardez Rurélion, vibrant de dynamisme ! J'ai besoin d'hommes comme lui, mais il faut accepter d'utiliser un rouleau de soie entier pour obtenir le manteau le plus raffiné.
Libérez Rurélion immédiatement. Oh, je crois que je vais le garder. Du moins jusqu'à ce que mes rituels d'invocation réussissent. Voyez-vous, les morts-vivants sont si... beiges. Mais j'ai bien l'intention de me parer de centaines de tenues voyantes afin d'obtenir les atours les plus colorés du détroit de l'Aigle.
Je vous en empêcherai. Dans ce cas, puissiez-vous être submergé par un océan de cadavres !

Oui, abattez le vieil Elfe. Son apprentie ne m'arrive pas à la cheville, mais elle pourra m'être utile.

Gathwën et le Vestige mirent fin au rituel d'invocation.

  • Uldor: N'approchez pas !
  • Rurélion: Uldor ! Sors immédiatement de mon corps !
  • Uldor: Silence ! Uldor ne prend d'ordres de personne !

Le Vestige poursuivit Uldor dans le grand hall du temple.

Rurélion Modifier

Si le Vestige décide de sacrifier Rurélion.

  • Uldor: Vous ! Jamais je ne porterai une tenue souillée.
  • Rurélion: J'ai repensé à ce que nos pouvoirs combinés pourraient accomplir, Uldor. Je m'abandonne à vous, sans réserve.
  • Uldor: Je savais que le goût du pouvoir te tenterait ! Fort bien.

Le Vestige laissa Rurélion se livrer à Uldor. Celle-ci gagna du temps pour que le Vestige puisse condamner le mort-vivant.

  • Rurélion: Vite ! Placez les larmes des deux Lunes sur les piédestaux !
  • Uldor: Espèce de maudit vieillard ! Je vais réduire ton ami en cendres !
    Vous ne sortirez pas de cette tombe vivant !
    Vous ne me ferez pas porter cet accoutrement !
    Immondice ! Cette tombe ne me retiendra pas éternellement !

Gathwën Modifier

Si le Vestige décide de sacrifier Gathwën.

  • Uldor: Vous ! Jamais je ne porterai une tenue souillée.
  • Gathwën: Uldor, mon maître était fou de douter de votre pouvoir. Je vous aiderai à trouver la vengeance que vous cherchez, si vous m'y autorisez.
  • Uldor: Quel accoutrement spectaculaire et volontaire ! Très bien.

Le Vestige laissa Gathwën se livrer à Uldor. Celle-ci gagna du temps pour que le Vestige puisse condamner le mort-vivant.

  • Gathwën: Je ne pourrai pas combattre très longtemps ! Vite, posez les larmes des deux Lunes sur les piédestaux !
  • Uldor: Sois maudite ! Je vais réduire ton ami souillé en cendres !
    Vous ne sortirez pas de cette tombe vivant !
    Ne vous approchez pas de ces piédestaux !
    Immondice ! Cette tombe ne me retiendra pas éternellement !

Apparitions Modifier

Galerie Modifier