Fandom

Wiki The Elder Scrolls V: Skyrim

Umaril

2 799pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Umaril
Umaril.png
Infos de base
Race Ayleid
Aurorien
Genre Homme
Quêtes liées Umaril le Dépouillé

Umaril le Dépouillé ou Umaril le Blasphémateur fut l'un des derniers rois Ayleids a avoir survécu à la Rébellion Alessienne. Il est l'antagoniste principal de l'extension The Elder Scrolls IV: Knights of the Nine.

Description Modifier

Origine Modifier

Umaril est né d'une mère Ayléide et d'un père Aurorien (et'Ada). C'était un sorcier très puissant dont les capacités ne pouvaient être égalées par des mortels comme les hommes ou les mers. Cruel et maléfique, il était même redouté par les dieux, auxquels il vouait une véritable haine. Umaril vénérait la Princesse Daedra Méridia et c'est par le biais de cette alliance qu'il put se constituer une armée d'Auroriens. De par sa descendance, il est un être immortel : son corps peut renaître dans les eaux d'Oblivion après plusieurs siècles.

Combat avec Pélinal Modifier

C'est après sa défaite contre Pélinal Blancserpent, allié d'Alessia, que sa notoriété s'est accentuée de manière considérable. Tous deux combattirent au sommet de la Tour d'Or Blanc, cœur de la Cité Impériale et siège du Conseil des Anciens.

Cependant, Umaril ne fut pas vaincu ce jour-là. En effet, avant de livrer ce combat contre le Divin Croisé, il avait conclu un pacte avec son maître : s'il venait à mourir, son esprit retournerait au royaume de Méridia et renaîtrait dans les eaux d'Oblivion. Pélinal n'en eut connaissance que trop tard, et le valeureux guerrier, las de ce combat, fut tué et démembré par les Auroriens.

Renaissance d'Umaril Modifier

Alors qu'Umaril renaissait dans les eaux d'Oblvion, son combat avec Pélinal devint une légende, dont seuls les Chevaliers des Neuf et les adeptes des Neuf Divins gardèrent le souvenir et la connaissance.

Bien des siècles passèrent jusqu'au jour où à Anvil, la chapelle de Dibella fut attaquée : tous les prêtres et prêtresses furent massacrés. Suite à cette série de meurtres, un Prophète arriva en ville afin de mettre en garde le peuple de Tamriel contre le retour imminent d'Umaril et de trouver un champion capable de le défier.

Ce champion n'est autre que le Héros de Kvatch, qui retrouve les Reliques du Croisé et détruit définitivement Umaril.

Le retour d'Umaril Modifier

L'ennemi Modifier

À sa renaissance, la première action menée par Umaril a été d'envoyer ses Auroriens à la chapelle de Dibella à Anvil afin d'y massacre tous les prêtres. Cette action a eu pour effet de mobilier le Prophète et de conduire le héros à récupérer les Reliques du Croisé.

Ce n'est que peu de temps après qu'Umaril envoie des Auroriens attaquer et profaner la Chapelle de Mara à Bravil. Le nouveau Divin Croisé, quant à lui, retrouve la masse du Croisé dans la Chapelle de Zénithar, ce qui inquiète grandement Umaril. Sa réaction est immédiate : les prêtres de la chapelle et le Divin Croisé sont attaqués par les Auroriens. Mais cette tentative échoue, et le Divin Croisé reprend sa quête, rapportant l’Épée du Croisé à la Chapelle d'Arkay afin de la purifier. Entre temps, cette même chapelle est assiégée par les Auroriens.

Ces attaques n'ont pas seulement pour effet de ralentir le Divin Croisé, puisque ce dernier parvient tout de même à rassembler les reliques dans l'espoir de vaincre Umaril.

Défaite et mort Modifier

Umaril a établi des plans plutôt périlleux, mais dans lesquels il a une entière confiance : son pacte avec Méridia lui garantit l'immortalité. Cependant, Umaril ignore que le Prophète a découvert un moyen de l'anéantir réellement. En effet, le Prophète accorde au Divin Croisé la bénédiction de Talos pour que ce dernier puisse poursuivre l'esprit d'Umaril lorsque celui-ci retournerait dans le royaume des esprits.

Le Croisé et les Chevaliers des Neuf se rendent alors à Garlas Malatar, prennent d'assaut la ruine et tuent les Auroriens en grand nombre. Malheureusement, les Auroriens comme les Daedra sont invincibles lorsqu'ils meurent en dehors des plans d'Oblivion.

Ne pouvant les tuer, le Divin Croisé se rend à l'évidence : il doit stopper l'envoi de troupes d'Auroriens depuis Oblivion. Il cherche donc l'orbe (portail vers Oblivion) et la détruit afin d'arrêter les vagues d'Auroriens et de pouvoir combattre le roi-sorcier en face à face. Comme Pélinal avant lui, le Croisé prouve sa valeur en remportant la victoire à l'issue de la première partie du combat. Il utilise ensuite la bénédiction de Talos pour poursuivre Umaril jusqu'au royaumes des esprits.

Tous deux se retrouvent finalement au royaumes des esprits, une vaste étendue dans les cieux surplombant Cyrodiil. C'est en ces lieux qu'Umaril livre sa dernière bataille et où son esprit est détruit à tout jamais.

Informations importantes Modifier

  • Umaril est un Ayleid, mais certaines sources affirment qu'il est un semi-elfe.
  • Umaril possède une arme unique : l'Épée d'Umaril.
  • Si Umaril est combattu sans les Reliques du Croisé, il est beaucoup plus difficile à vaincre.
  • Umaril est considéré comme une créature et non comme un personnage à cause de son pacte avec Méridia, grâce auquel il est devenu un Daedra.

Ouvrages à consulter Modifier

Apparitions Modifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard